RPG Greys-Practice à Harvard

Bienvenue à Harvard… le campus vous ouvre grand ses portes !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Et si Addison n'avait pas avorté... (Maddison... Addex...)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Addison Montgomery
Derek's love song for Addison
avatar

Féminin Nombre de messages : 10128
Age : 33
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Orientation: 4ère année Médecine
Côté coeur: Mariée et maman...

MessageSujet: Et si Addison n'avait pas avorté... (Maddison... Addex...)   Mer 30 Avr - 23:07

Pour resituer un peu le contexte… Addison a vécu quelques mois à New-York avec Mark après le départ de Derek mais n’arrivant pas à oublier son mari, elle quitte Mark pour recoller les morceaux de son mariage… arrivée à Seattle, elle bute contre Meredith, la copine de Derek… cependant, Derek ne parvient pas à signer les papiers du divorce et hésite entre la femme qu’il aime et la femme qu’il a épousé…
Je précise que ceci est une fiction et qu’elle sort tout droit de mon imagination… c’est donc pourquoi dans cette histoire, Addison n’a pas encore avortée et ne s’est pas encore rendu compte de sa grossesse…


CHAPITRE 1


Cela faisait maintenant deux semaines qu’elle était arrivée à Seattle, elle avait intégrée le service néonatal du Seattle Grace et essayait tant bien que mal de gérer son mariage au bord de l’explosion… elle travaillait aujourd’hui avec Meredith que Bailey avait assignée à son service… elle alla donc à sa rencontre, bien qu’elle aurait préférée se jeter d’un pont plutôt que de côtoyer la petite amie de son mari toute la journée…

_ Addison : « Bonjour Grey, vous êtes mon interne aujourd’hui ? »
_ Meredith : « Bonjour… euh, oui » bredouilla t’elle, gênée de la situation…
_ Addison : « Bien, suivez-moi »

Bien que leur relation soit tendue, elles réussirent quand même à mettre leurs problèmes de côté… Meredith fut surprise de ne pas arriver à détester cette femme qui avait pourtant réduit sa vie sentimental à néant, au contraire, elle l’a trouvait charmante et s’en voulait de ne pas arriver à lui en vouloir… Addison, quant à elle, n’avait aucun ressentiment envers cette petite interne, certes, elle lui avait plus ou moins pris son mari mais elle devait bien avouer qu’elle avait perdu Derek bien avant que Meredith n’entre dans l’histoire… c’est donc dans une bonne ambiance qu’elles travaillèrent toute la journée…

Le soir arrivé, Addison s’apprêtait à rentrer à son hôtel quant elle aperçu son mari…

_ Addison : « Derek ! »

Celui-ci se retourna pour lui faire face et ne cacha pas son agacement quant-elle arriva à son niveau… le regard qu’il lui jeta, la désarma… elle savait qu’il ne pardonnait pas facilement, elle voyait depuis son arrivée ici qu’il ne la regardait plus comme avant, avant Mark, avant la déchéance… elle avait très bien remarqué que ce regard était à présent réservé à Meredith… et cette pensée lui brisa le cœur, elle avait fait une erreur, certes, mais briser son mariage pour une histoire sans lendemain lui laissait un arrière goût amer… le cœur serré, les yeux plongés dans ceux de son homme, elle ne réalisa pas tout de suite qu’il s’impatientait devant elle…

_ Derek : « Qu’est-ce que tu veux ? »

Elle sursauta brusquement au ton de sa voix… il était dur et froid… jamais elle ne l’avait entendu prendre ce ton-là…

_ Addison : « Je… je me demandais si tu… si tu voudrais aller prendre un verre au bar du coin… avec moi » tenta t’elle timidement… le regard fuyant…
_ Derek : « Boire un verre ?… avec toi ? » répéta t’il perplexe…
_ Addison : « Oui, je me disais que l’on pourrait discuter un peu… depuis que je suis arrivée, tu me fuis comme la peste, çà nous ferais du bien de parler » reprit-elle avec plus d’assurance..
_ Derek : « Discuter ?… de quoi ? » ria t-il
_ Addison : « Derek, je vois bien que tu vas mal… et je sais que tu m’en veux mais… »

Il l’a coupé vivement, la voix dure et le ton amer… la fixant d’un regard assassin…

_ Derek : « Que je t’en veux ?… tu te fou de moi là ou quoi ? tu te demandes pourquoi je vais mal ? pourquoi je t’en veux ? très bien, pas besoin d’aller boire un verre pour répondre à tes questions Addie, je t’en veux parce que tu t’es envoyé mon meilleur ami, je t’en veux parce que tu as foutu en l’air nos vies… et je t’en veux parce que tu es ici ! »
_ Addison : « Derek… » tenta t’elle de se défendre mais il l’a coupa à nouveau en montant le ton…
_ Derek : « Et je vais mal, parce que tu m’as brisé… tu m’a brisé Addie… j’ai mis du temps à essayer de mettre toute cette histoire sordide derrière moi… et puis j’ai rencontré Meredith, et au moment ou je recommençait à être heureux, tu déboules de New-York… alors oui, Addie, je t’en veux et je te déteste, et pourtant je n’arrive pas à signer ces foutu papiers de divorce parce que j’ai passé 10 ans de ma vie avec toi et que je ne sais pas si je peux tirer un trait là-dessus aussi rapidement… et maintenant Meredith m’évite et je vais mal parce que la seule personne dont j’ai besoin me fuis, je l’aime Addie… j’aime Meredith et tu fou tout en l’air… tu ne me laisseras donc jamais !… qu’est-ce que je t’ai fais pour que tu t’acharnes comme çà… tu es vraiment Satan en personne !!! »

Il fut coupé par le Dr Webber qui, alerté par les hurlements, s’était précipité pour les séparer…

_ Dr Webber : « Derek !!!… çà suffit maintenant ! » intervint-il en l’éloignant…

Addison ne bougea pas, incapable de faire le moindre mouvement, elle resta les yeux emplis de larmes… jamais elle n’aurait cru qu’il pouvait s’en prendre à elle comme çà, jamais elle n’aurait put prévoir cette réaction… jamais elle n’aurais cru qu’il pouvait aimer cette interne…
Pendant ce temps, Richard calmait son neurochirurgien… après l’avoir renvoyé chez lui, il alla voir Addison qui n’avait pas fait le moindre mouvement… le regard hagard, elle reprit pieds quand il posa sa main sur son épaule…

_ Addison : « Désolé Richard, je ne pensais pas qu’il… » elle s’arrêta, étouffant un sanglot…
_ Richard : « Ne vous en faites pas pour çà Addison… çà va aller ? »
_ Addison : « Oui… oui… » elle jeta un coup d’œil autour d’elle est réalisa que quelques internes curieux assistaient à toute la scène… « Euh, je… je ferais mieux d’y aller, bonne soirée Richard »

Elle n’attendit pas une seconde de plus pour s’échapper de cet endroit où elle venait de vivre l’enfer… elle rentra à son hôtel et se laissa aller une fois entrée dans un bon bain moussant, ses larmes se mêlant à l’eau parfumée… c’est ce soir-là qu’elle prit conscience que son mariage était définitivement fini… douloureuse vérité qui l’avait frappée sournoisement alors qu’elle avait encore l’espoir d’un avenir en tant que Mme Shepherd… cette soirée fut encore plus pénible et difficile à vivre que le jour où Derek l’avait surprise avec Mark… et pourtant, elle ne pensait pas pouvoir souffrir plus que lors de ce jour-là…

_________________
My love...
And Amy, The fruit of our love... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Montgomery
Derek's love song for Addison
avatar

Féminin Nombre de messages : 10128
Age : 33
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Orientation: 4ère année Médecine
Côté coeur: Mariée et maman...

MessageSujet: Re: Et si Addison n'avait pas avorté... (Maddison... Addex...)   Mer 30 Avr - 23:08

CHAPITRE 2


Le lendemain, Addison fut réveillée très tôt… elle avait déjà mit deux bonnes heures à tourner dans son lit désespérément vide avant de pouvoir trouver le sommeil, les événements de la veille n’arrêtant pas de la tourmenter, l’échec d’un mariage est toujours difficile à vivre… mais il l’est d’autant plus quand la faute nous revient…
Il était donc 6h quand elle se réveilla, elle se libéra de ses draps brusquement pour ce précipiter vers ses toilettes… des nausées… encore… elle en avait depuis maintenant 3 jours, elle avait d’abord pensée à une indigestion mais comme les nausées matinale revenait tout les matins, elle se doutait bien que ce n’était pas çà, cependant elle préférait se voiler la face plutôt que d’admettre la vérité…

Une autre journée de travail commençait… espérant qu’elle serait plus sereine à vivre que la précédente, Addison pénétra dans son service… elle aperçu Derek au loin et préféra faire comme-ci elle ne l’avait pas vu, d’autant plus qu’il était en compagnie de Meredith…


Pendant ce temps, le Dr Bailey dispersait ses internes dans les différents services de l’hôpital…

_ Bailey : « Dépêchez-vous un peu ! » puis s’apercevant de l’absence de deux de ses protégés, elle ajouta… « C’est pas vrai, où sont encore passé Karev et Grey ? »
_ Georges : « Meredith est là-bas, avec le Dr Shepherd… »
_ Bailey : « Hm… va me la chercher O’Malley » demanda t’elle agacée pendant qu’Alex arrivait en courant jusqu’à eux…
_ Alex : « Désolé Dr Bailey, y’avait des bouchons et je… »
_ Bailey : « Arrête ton baratin Karev » le coupa t’elle alors que Meredith était enfin arrivée… « Bien maintenant que tout mes internes se sont enfin décidés à travailler, je peux commencer… bon, Grey tu vas avec Shepherd et ne me regarde pas comme çà, c’est lui qui t’as demandé !… Yang avec Burke, pour ne pas changer… Karev, tiens pour changer de la mine tu iras avec Shepherd »
_ Alex : « Je vais en neuro ? » se réjouissait-il alors qu’Izzie et George le mitraillèrent du regard…
_ Bailey : « Non karev, tu vas en obstétrique » le coupa t’elle le sourire aux lèvres…
_ Alex : « A la brigade du vagin ?! »
_ Bailey : « Exact, tu es en retard pour la énième fois ce mois-ci et comme la mine n’a pas l’air de changer ton comportement peut-être que la néonat le feras… je sais à quel point tu aimes cette spécialité » s’amusa t’elle…
_ Alex : « Alors je vais avec la Shepherd… c’est pas juste » râla t’il en s’en allant…
_ Bailey : « Bien, Stevens à la mine et O’Malley tu viens avec moi »


Alex se dirigea donc vers son service attribué pour la journée, il arriva devant sa titulaire et se présenta d’une voix aussi enjouée qu’un chant funèbre…

_ Addison : « Cachez votre joie Karev » lui répondit-elle

Puis devant l’air arrogant du jeune homme elle préféra ne rien ajouter et commencer ses visite…


La matinée se déroula sans trop d’encombre, bien que le Dr Karev lui donna du fil à retorde… il était clair qu’elle ne s’entendrait jamais avec ce jeune interne têtu et sûr de lui… elle sortait d’une intervention délicate qui l’avait retenu pendant 2 longues heures et n’aspirait qu’à une seule chose… prendre un peu de repos devant un encas, il était en effet 14H et elle n’avait encore rien avalée de la journée, les nausées matinales ne lui donnant que très peu d’appétit pour s’octroyer un petit déjeuné… elle se dirigea donc vers la cafétéria lorsqu’elle buta contre Derek au détour du couloir qui menait aux ascenseurs… gênée et ne sachant pas trop comment réagir, elle s’écarta de lui en bredouillant quelques excuses…

_ Addison : « Excuse-moi, je ne faisais pas attention où j’allais… »
_ Derek : « Ce n’est rien, çà arrive… écoute Addie, justement je te cherchais depuis ce matin, je m’en veux pour tout ce que je t’ai dis hier, je… »
_ Addison : « Ne t’excuse pas Derek… çà devais sortir, tu devais te libérer » le coupa t’elle
_ Derek : « Oui, tu as probablement raison… »

Elle n’entendit pas la suite de son discours… les portes de l’ascenseur venait de s’ouvrir… l’air à la fois surprise et effrayée, elle ne regarda que cet homme qui s’avançait vers eux…

_ Addison : « Oh non, c’est pas vrai… » laissa t’elle échapper dans un souffle…
_ Derek : « Quoi ? »
_ ? : « Salut les amis ! » lança t’il d’un ton charmeur…

Derek n’eut pas besoin de se retourner pour reconnaître cette voix… il fixa Addie dont le teint était littéralement passée à un pâle affolant… elle put voir la rage monter dans les yeux de son mari… il se retourna brusquement pour faire face à cet homme qu’il détestait plus que tout au monde à présent… il allait se jeter dessus mais Addison s’interposa entre eux, posant une main sur chacun des deux hommes…

_ Addison : « Arrêtez !… vous n’allez quand même pas vous battre dans un hôpital ! »
_ Derek : « Addie, pousses-toi de là »
_ Addison : « Non ! »
_ Derek : « Qu’est-ce que tu viens foutre ici Mark ? »
_ Mark : « Tout d’abord, ravie de te revoir Derek… et pour te répondre, je suis ici pour… » il s’interrompit quelques secondes pendant lesquelles il plongea son regard dans celui d’Addie… «… Pour le boulot Derek ! »
_ Derek : « Pour le boulot ? tu te fou de moi ? » lui cracha t’il
_ Mark : « Pas du tout !… figures-toi que Webber m’a fait une proposition que je n’ai pas pu refuser… nous allons redevenir collègue, c’est super ! » souria t’il
_ Derek : « C’est un cauchemar… un cauchemar… » souffla t’il
_ Mark : « Allez Derek, tu ne vas quand même pas m’en vouloir indéfiniment ?… et puis tu as ta petite interne maintenant » notant le regard offensé d’Addison, il ajouta… « Désolé Addie »

Elle se détacha d’eux et vint se placer à côté de Derek, s’éloignant ainsi de son ancien amant…

_ Addison : « Pourquoi ?… pourquoi tu as accepté de venir ici, tu n’as rien à faire ici Mark ! »
_ Derek : « Pour une fois, je suis de ton avis ! »
_ Mark : « Oh çà va, je ne suis pas le seul méchant dans l’histoire, ne me faites pas porter le chapeau tout seul, je vous rappel qu’on était deux à faire une erreur »
_ Derek : « Oui, merci, je n’ai pas oublié !… si tu crois que l’image de ma femme dans mon lit avec mon meilleur ami s’est évaporé aussi vite tu te goures ! »


Alex, qui cherchait sa titulaire pour lui montrer les résultats d’une de leurs patientes, arriva aux moment où Mark et Derek se rapprochaient l’un de l’autre, montant le ton… amusé par la situation et surtout, curieux d’en savoir plus, il se posta dans un coin pour observer discrètement… il réalisa bien vite que cet homme devait être le mec avec qui la Shepherd avait trompé le Dr Mamour… de toute façon, il ne fallait pas être devin pour voir que les deux hommes se défiaient pendant qu’Addison se sentait de plus en plus mal à l’aise… elle avait d’ailleurs reculée de quelques pas, sachant qu’elle ne pourrait de toute façon pas les séparer s’ils venaient à s’en prendre aux mains… Alex remarqua cependant une chose étrange… elle était affreusement pâle… et elle semblait ne plus vraiment être présente, comme-ci son esprit était ailleurs… le regard dans le vide pendant que les deux anciens amis se chamaillaient de plus en plus brutalement… Alex s’approcha lentement en la voyant perdre pieds… elle se retenait à la paroi du mur mais cela ne semblait pas suffire… il n’était plus qu’à quelques mètres d’eux lorsqu’il la vit chanceler… avant qu’elle ne s’écroule au sol…

_________________
My love...
And Amy, The fruit of our love... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Montgomery
Derek's love song for Addison
avatar

Féminin Nombre de messages : 10128
Age : 33
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Orientation: 4ère année Médecine
Côté coeur: Mariée et maman...

MessageSujet: Re: Et si Addison n'avait pas avorté... (Maddison... Addex...)   Mer 30 Avr - 23:09


CHAPITRE 3



Alex se précipita sur elle pour lui venir en aide tandis que les deux autres mirent quelques secondes avant de se rendre compte de ce qu’il se passait…

_ Alex : « Amenez-moi un brancard !!! » hurla t’il à travers le couloir…
_ Derek : « Addie !… Addie !!! » s’inquiéta t’il en aidant son interne

Mark, quand à lui semblait paniqué… il répétait sans cesse « Qu’est-ce qu’elle a ? qu’est-ce qu’elle a ? » en tournant autour d’eux…
Cependant, elle reprit rapidement connaissance… mais son teint était toujours aussi pâle…

_ Derek : « Ferme-là Mark ! » s’énerva t’il
_ Mark : « Excuse-moi d’être inquiet ! »
_ Derek : « Je te signale qu’elle allait très bien avant que tu te pointes ! »
_ Mark : « Quoi ?! tu ne vas quand même pas me rendre responsable de çà !… j’y suis pour rien »
_ Derek : « Je ne fais que constater ! »

Le ton montait de plus bel entre les deux hommes qui se défiaient à nouveau l’un en face de l’autre…restant cependant très proche d’Addison afin de prendre soin d’elle…

Pendant ce temps, elle voulu se lever mais Alex l’en empêcha…

_ Addison : « Que s’est-il passé ? »
_ Alex : « Vous avez perdu connaissance… n’essayez pas de vous lever, on amène un brancard »
_ Addie : « Ne soyez pas ridicule Karev, je n’ai pas besoin de brancard » dit-elle en se redressant…

Devant son air décidé, il l’a laissa se remettre sur pieds mais la force lui manqua et elle manqua de retomber… Alex l’a rattrapa de justesse…

_ Alex : « Vous êtes toujours sûr de ne pas avoir besoin de brancard ? » ironisa t’il…
_ Addison : « Très drôle… » souffla t’elle
_ Mark : « Addie, comment te sens-tu ? »
_ Addie : « Je… »
_ Derek : « Elle vient de perdre connaissance, de toute évidence, elle ne va pas bien » la coupa t’il
_ Mark : « Ce n’est pas à toi que je parlais ! » s’énerva t’il

Alex, tenant toujours fermement sa titulaire par le bras, perdit patience… et puis il voyait bien qu’elle aussi en avait marre de leur petite querelle agaçante… il prit la parole d’une voix forte pour couvrir les cris des deux hommes…

_ Alex : « Cà suffit maintenant !!! »

Cette intervention eut l’effet de les faire taire instantanément… ils le regardaient abasourdis qu’un interne ose se mettre entre eux… puis voyant la mine cadavérique de la femme pour laquelle ils se battaient, ils se radoucirent pour lui venir en aide, cependant l’interne leur lança un regard noir avant de s’éloigner en soutenant sa titulaire du mieux qu’il put…

_ Derek : « Hey ! Karev, tu vas où avec ma femme ? »
_ Alex : « Je vais prendre soin d’elle pendant que vous vous battez »
_ Mark : « Je viens avec vous ! »
_ Derek : « Pas question, c’est ma femme !… c’est moi qui vais m’occuper d’elle »
_ Alex : « Aucun de vous deux ne vous occuperez d’elle… vous n’êtes même pas capable de vous comporter en personne civilisé, alors éloignez-vous d’elle ! »
_ Derek : « Mais c’est ma femme ! »
_ Alex : « Justement, vous êtes son mari et par conséquent vous ne pouvez pas être son médecin… vous vous rappelez, on ne soigne pas sa famille… et puis, vous, je ne vous connais pas et vous ne faites pas partit de cet hôpital alors allez voir ailleurs si j’y suis » dit-il en regardant Mark…


C’est ainsi qu’il entra dans une chambre vide avec sa titulaire… les anciens amis se lancèrent un regard stupéfait…

_ Mark : « Ton interne n’a pas beaucoup de respect pour toi Derek » ria t’il
_ Derek : « Fermes-là ! »


Une fois entré dans la chambre, Alex aida sa titulaire à s’installer dans le lit, puis il l’ausculta brièvement, car apparemment elle ne semblait pas d’accord avec le fait de se faire examiner par son interne… il ne put donc que lui prendre le bras avant qu’elle ne lui lance un regard de reproche…

_ Addison : « Je peux savoir ce que vous faites Karev ? »
_ Alex : « Ben je vais prendre votre tension… »
_ Addison : « Je n’ai pas besoin que vous me preniez ma tension, je vais très bien, j’ai seulement besoin de manger un peu… »

Devant l’air décidé et coriace de son interne elle leva les yeux au ciel en soufflant d’exaspération…

_ Addison : « Bon d’accord, allez-y… mais je vous préviens, c’est la seule chose que vous pratiquerez sur moi ! »
_ Alex : « Très bien… de toute façon je ne comptait pas vous ausculter du pied à la tête… quoi que… » s’amusa t’il
_ Addison : « Karev, çà suffit »

Il lui offrit un sourire avant de lui demander d’enlever sa blouse... ce qu’elle ne fit pas sans râler… puis il plaça le tensiomètre autour de son bras, effleurant sa main au passage… ils n’échangèrent pas un mot pendant les quelques secondes qui s’écoulèrent mais ils ne se lâchèrent pas du regard…

_ Alex : « Bon, 9 de tension, ce n’est pas beaucoup » dit-il en lui enlevant l’instrument…
_ Addison : « Oui, je suis un peu fatiguée ces jours-ci… »
_ Alex : « Et pas d’autres problèmes ?… pas de… »
_ Addison : « Arrêtez Karev, je vous dis que je vais bien, c’est juste que… je n’ai rien avalée de toute la journée, j’ai besoin de manger c’est tout, pas besoin de chercher plus loin »
_ Alex : « Hmm… je suis obligé de vous croire sur parole alors ? »
_ Addison : « Vous avez plutôt intérêt, je vous rappel que je suis votre titulaire » ria t’elle
_ Alex : « Ouais, mais honnêtement, pour l’instant je ne sais pas si vous êtes ma titulaire ou ma patiente »
_ Addison : « Je ne suis pas une patiente ! »
_ Alex : « Bon ok… vous n’êtes pas une patiente et vous avez seulement faim »
_ Addison : « Enfin ! » souffla t’elle,

Elle alla pour se lever du lit mais Alex l’attrapa par le bras pour la faire allonger…

_ Addison : « Mais qu’est-ce que vous faites ? »
_ Alex : « J’ai dis que je vous croyait mais c’est pas pour autant que je vous ai permis de vous lever… rallongez-vous ! »
_ Addison : « Je n’ai pas besoin de votre permission… » puis notant le regard autoritaire de son interne, elle capitula… « C’est pas vrai, vous n’allez pas me lâcher ! »
_ Alex : « Et non !… restez ici, je vais vous amenez un bon plateau repas »
_ Addison : « Je pourrais très bien aller moi-même à la cafétéria, je vous rappel que vous avez des patients Karev… mes patientes !!! » réalisa t’elle tout d’un coup en se redressant trop vite…

La tête lui tourna et Karev le remarqua aussitôt… il la prit par les épaules et la fit allonger lentement…

_ Alex : « J’ai la preuve que vous feriez mieux de ne pas vous lever… ne vous inquiétez pas pour vos patientes, je vais aller voir le chef et lui expliquer, il trouvera bien quelqu’un qui prendra vos patientes en charges… et puis je suis là moi ! »
_ Addison : « Vous n’êtes qu’un interne »
_ Alex : « Oh, quel compliment, çà me va droit au cœur »
_ Addison : « Excusez-moi, je ne voulais pas être méchante »
_ Alex : « Ce n’est rien, on va mettre çà sur la faim énorme que vous avez » ironisa t’il
_ Addison : « Je ne suis pas affamée, il ne faut pas exagérer » ria t’elle

Cet interne était vraiment surprenant, il avait la faculté de la mettre hors d’elle à chaque fois que leurs opinions divergeaient et en même temps il prenait le temps de prendre soin d’elle… et en plus de tout cela, il avait le don de pourvoir la faire rire alors que tout autour d’elle s’écroulait… elle lui lança un regard qui exprima toute sa gratitude sans qu’elle n’est à prononcer la moindre parole…

_ Alex : « Je reviens… ne bougez pas d’ici »
_ Addison : « Promis »

Il allait franchir la porte mais elle le rappela… il se tourna alors vers elle…

_ Addison : « Est-ce que je peux vous demander un service ? »
_ Alex : « Euh… oui, bien sûr »
_ Addison : « Je sais que Derek et Mark font les cent pas dans le couloir et qu’ils sont inquiet mais… ne les laissez pas entrer s’il vous plait »

Son regard azur posé sur lui le désarma… cette femme avait quelque chose d’étrange… sans un mot, il pouvait percevoir toute sa tristesse et son désarroi… il remarqua rapidement les prunelles menthe à l’eau s’emplir de larmes… elle détourna le regard par pudeur… il en fit de même…

_ Alex : « Je vais faire mon possible »
_ Addison : « Merci »

_________________
My love...
And Amy, The fruit of our love... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Montgomery
Derek's love song for Addison
avatar

Féminin Nombre de messages : 10128
Age : 33
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Orientation: 4ère année Médecine
Côté coeur: Mariée et maman...

MessageSujet: Re: Et si Addison n'avait pas avorté... (Maddison... Addex...)   Mer 30 Avr - 23:10

CHAPITRE 4


A peine était-il sortit que Mark et Derek se jetèrent sur lui, prêt à entrer dans la chambre… cependant, Alex leur barra le passage, prenant un air sévère et dur…

_ Alex : « Désolé messieurs mais le Dr Shepherd ne veut pas de visite… et elle a besoin de repos »
_ Derek : « Je ne suis pas une visite, je suis son mari… tu ne peux pas m’empêcher de la voir et je suis ton titulaire je te le rappel ! »
_ Alex : « Vous êtes mon titulaire en effet mais elle l’est aussi et je ne tiens pas à m’attirer ses foudres, elle m’a demandé à ce que personne n’entre dans sa chambre et donc je ne vous laisserez pas entrer, vu ? »
_ Derek : « Bon, très bien, je repasserais plus tard mais dis moi au moins ce qu’elle a »
_ Alex : « Euh… elle a une baisse de tension, rien de grave… selon ce qu’elle m’a dit, elle n’a rien avalée de la journée et donc elle a besoin de reprendre des forces »
_ Derek : « D’accord… bien, prends soin d’elle, moi je vais aller voir le chef et lui dire de la remplacer et toi aussi par la même occasion »
_ Alex : « Moi ? »
_ Derek : « Oui, toi Karev… si je ne peux pas rester auprès d’elle, toi tu le feras… ne l’a lâche pas d’une semelle ok ?… je sais qu’elle se croit toujours plus forte qu’elle ne l’est »
_ Alex : « Ouais, çà j’avais remarqué… bon excusez-moi mais je vais aller lui chercher de quoi manger »


Alors qu’Alex s’éloignait d’eux, Mark s’approcha de la porte d’Addie…

_ Derek : « Hey ! tu fais quoi là ? »
_ Mark : « Si tu crois que je vais rester dans ce couloir tu te trompes ! »
_ Derek : « Elle a dit pas de visite ok !… et surtout pas toi !!! »
_ Mark : « Elle voulait peut-être te mentionner toi » répondit-il en entrant dans la chambre…
_ Derek : « Mark !!! » dit-il en le suivant…


A peine furent-ils entré qu’ils l’a virent… assisse dans son lit, le teint livide, la mine assombris et les yeux baignés de larmes, elle les regardait… ils lui sourirent comme deux enfants qui auraient commis une bêtise et se serraient fait prendre en flagrant délit… elle leur répondit d’un timide sourire

_ Addison : « Karev ne vous a pas dit que je ne voulait pas vous voir ? »
_ Derek : « Non… il nous a dit que tu ne voulait voir personne »… il regarda Mark et lui lança… « Tu vois, je t’avais dis qu’elle ne voulait pas te voir »
_ Mark : « C’est çà et tu crois que toi oui ?… au cas où tu ne l’aurais pas compris elle a dit « nous » !!! »
_ Addison : « C’est bon, arrêtez maintenant… »
_ Mark : « C’est pas moi, c’est lui qui me provoque ! »
_ Derek : « Je ne te provoque pas, je me demande juste ce que tu viens faire ici »
_ Addison : « Derek… »
_ Mark : « Je te l’ai dis, je suis là pour le boulot » la coupa t’il
_ Derek : « C’est çà et tu crois peut-être que je vais te croire sur parole »
_ Addison : « Derek arrête, s’il te dit qu’il est là pour le boulot… » elle n’eut pas le temps de finir sa phrase qu’il l’a coupa aussitôt d’un ton dédaigneux…
_ Derek : « Quoi ?! tu le défends ! »
_ Addison : « Non ! »
_ Mark : « Hey ! parles-lui sur un autre ton ! »
_ Derek : « Je lui parle comme bon me semble ! »


Addison baissa les bras, de toute évidence ils ne l’écoutaient pas et elle ne pouvait qu’assister à leur confrontation masculine… elle les regarda l’un après l’autre au fur et à mesure de leurs répliques, elle ne put retenir ses larmes mais aucun des deux hommes placés de chaque côtés de son lit ne l’aperçu … sa vie partait en éclat, son mari ne la regardait plus et de toute évidence le divorce n’était plus qu’une question de temps… et le pire c’est qu’elle ne pouvait que s’en vouloir à elle-même… si elle n’avait pas couché avec Mark, rien de tout cela ne serait arrivé, elle serait toujours à New-York dans sa somptueuse maison et surtout avec Derek… mais elle l’avait trompé et maintenant elle en payait le prix fort… quand à Mark, elle ne savait pas trop quoi en penser, il l’avait trompé d’innombrables fois, ironie du sort pensa t’elle… et pourtant il était là, est-ce que le travail était l’unique raison de son arrivée à Seattle ?… elle l’ignorait… elle se sentait affreusement seule et complètement perdue…

C’est alors qu’Alex entra dans la chambre, il s’arrêta net en voyant les deux hommes se battre à moitié devant sa titulaire complètement dévastée…

_ Alex : « Nan mais c’est pas vrai !!! » hurla t’il en posant le plateau repas sur une table… « Je vous ai dis qu’elle ne voulait voir personne, qu’est-ce qui vous a donné le droit d’aller contre sa volonté ? »
_ Derek : « Je n’allais pas entrer c’est lui qui n’a pas tenu compte de… »il fut coupé par son interne qui était à présent hors de lui…
_ Alex : « Stop ! vous êtes pire que des gamins, c’est pas croyable çà !… vous avez vu dans quel état vous l’avez mise ? »

Ils se tournèrent tous vers Addie qui évita de les regarder, elle était gênée d’être dans cet état devant ces trois hommes et surtout flattée que cet interne dont elle ne pensait que très peu de bien puisse prendre sa défense ainsi …

_ Derek : « Addie, je suis désolé »
_ Mark : « Excuses-nous… on va te laisser te reposer »

ils sortirent tout les deux de la chambre sous le regard assassin d’Alex… puis une fois la porte refermée, il se tourna vers elle… il n’aurait su dire quoi mais il sentait que cette femme avait quelque chose de complètement brisée en elle… elle semblait pouvoir s’écrouler d’un moment à l’autre et en même temps elle dégageait une telle force intérieure… il aurait pensé la détester comme tout les autres internes, pour montrer son soutien à Meredith… et pourtant il n’arrivait pas à la haïr… elle semblait déjà assez souffrir comme çà sans en rajouter davantage… étrangement il ressentait le besoin de la protéger…
Sans un mot, il lui posa son plateau repas sur sa tablette et la lui avança doucement… elle le regarda faire…

_ Addison : « Merci » souffla t’elle après quelques secondes…
_ Alex : « Pas de quoi, j’ai pris ce qu’il y avait de meilleur à la cafet’… donc pas grand chose de bon en gros » ria t’il

Elle lui offrit un sourire avant de préciser…

_ Addison : « Non, je voulais dire… merci de les avoir expédié dehors, je n’avais pas envie de les entendre se chamailler encore une fois et puis je ne savais pas que Mark viendrait jusqu’ici… comme-ci ce n’était pas déjà assez difficile comme çà »
_ Alex : « Vous n’avez pas à vous justifier » la coupa t’il, un sourire réconfortant accroché aux lèvres…
_ Addison : « Quoi qu’il en soit, merci de prendre soin de moi »
_ Alex : « Ouais, de toute façon je n’ai rien d’autre à faire, Shepherd m’a confié la tâche de ne pas vous lâcher d’une semelle »
_ Addison : « Il a fait çà ? » ria t’elle
_ Alex : « Ouais alors vous feriez mieux de manger avant qu’il ne reviennes sinon il va dire que je fais mal mon boulot »
_ Addison : « Je ne voudrais pas vous attirer des ennuis » répondit-elle en amenant son plateau plus prêt d’elle… « Alors, voyons voir ce que vous m’avez amené… un steak frites, pas très original ! »
_ Alex : « Vous auriez préféré la paëlla qui je précise était déjà au menu d’hier ? »
_ Addison : « Hm… non, finalement je préfère le steak frites… euh, et çà c’est quoi ? » demanda t’elle en regardant son verre…
_ Alex : « Un jus de pamplemousse »
_ Addison : « Beurk ! » lâcha t’elle en faisant une grimace de dégoût…
_ Alex : « Oh ne faites pas votre difficile, c’est plein de vitamines… vous n’avez qu’à vous dire que c’est un jus d’orange » ria t’il
_ Addison : « Sauf que ce n’est pas un jus d’orange !… je ne pourrais pas avoir de l’eau ? »
_ Alex : « Vous êtes pénible, vous le savez ? »
_ Addison : « Je le sais, je suis très exigeante mais à côtés de çà, je suis un ange »

Elle éclata de rire en voyant la mine peu convaincu de son interne… il ria avec elle puis se leva pour aller lui chercher de l’eau… il revint une dizaine de minutes plus tard alors qu’elle engloutissait ses dernières frites…

_ Alex : « Eh bien, vous ne mentiez pas en disant que vous aviez faim ! »

Il lui déposa une bouteille d’eau minérale sur sa tablette avant de reprendre place dans son fauteuil à ses côtés…

_ Addison : « Je crois que je n’ai jamais mangée aussi vite… merci pour l’eau »
_ Alex : « Vous avez l’air d’avoir repris un peu de couleur »
_ Addison : « Oui, je me sens mieux… je vais pouvoir reprendre ma garde… »

Elle eut juste le temps de mettre un pied à terre que la porte s’ouvrit…

_ Dr Webber : « Où allez-vous comme çà ? et que c’est t’il passé ? »
_ Addison : « Richard ? »
_ Alex : « Ne me regardez pas comme çà, j’y suis pour rien » répondit-il alors qu’elle le dévisageait…
_ Dr Webber : « C’est Derek qui est venu me prévenir, rallongez-vous Addison, je vous donne votre journée alors pas question que vous quittiez ce lit sans ma permission c’est clair ? »
_ Addison : « Sérieusement ? » devant l’air autoritaire de son chef elle obtempéra et se recoucha… « Mais je vous assure que je vais bien ! »
_ Dr Webber : « Peut-être mais je veux en être sûr alors vous ne sortirez pas d’ici avant que votre tension est atteint un seuil raisonnable… et de toute façon je vous garde dans cette chambre jusqu’à ce soir quoi qu’il arrive »
_ Addison : « Ce soir ?! vous n’allez pas me forcer à rester au lit autant de temps ! »
_ Dr Webber : « Oh que si… et le Dr Karev restera avec vous pendant tout ce temps, compris ? »
_ Alex : « Pas de problème chef, je vais la dorloter toute l’après-midi » s’amusa t’il
_ Addison : « Karev, ce n’est pas drôle »
_ Dr Webber : « Bien, alors je repasserais vous voir dans la soirée… et reposez-vous ! »


A peine le chef sortit qu’elle laissa tomber sa tête dans l’oreiller en soufflant d’exaspération… alors qu’Alex l’a regardait un sourire en coin sur les lèvres… il n’aurait pas su dire pourquoi mais inconsciemment, il était content de passer l’après-midi à ses côtés…

_________________
My love...
And Amy, The fruit of our love... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Montgomery
Derek's love song for Addison
avatar

Féminin Nombre de messages : 10128
Age : 33
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Orientation: 4ère année Médecine
Côté coeur: Mariée et maman...

MessageSujet: Re: Et si Addison n'avait pas avorté... (Maddison... Addex...)   Mer 30 Avr - 23:10

CHAPITRE 5


L’après-midi passa plutôt rapidement… ils parlèrent de tout et de rien, évoquèrent leurs études et les cas médicaux les ayant le plus marqués, Alex mentionna son envie de devenir l’un des plus grands chirurgiens plasticien… Addison l’encouragea bien qu’elle aurait préférée qu’il choisisse une autre spécialité… la chirurgie plastique étant souvent destinée aux êtres arrogant et fier de leur personne… la première impression qu’elle est eut de lui pensa t’elle… mais après ces quelques heures passées ensemble, elle avait complètement changée d’avis sur lui, il était tellement charmant et attentionné envers elle qu’elle ne put que se rendre à l’évidence… il était un homme hors du commun… quelqu’un de bien…
Il était à présent un peu plus de 20H et le chef ne tarderait pas à venir prendre de ses nouvelles… elle se sentait beaucoup mieux maintenant, elle avait retrouvée toutes ses forces et son teint était revenu à la normal…

_ Alex : « Je devrais peut-être reprendre votre tension »
_ Addison : « Oui, le chef ne va pas tarder »

Sans un mot de plus, il passa le tensiomètre autour de son bras… comme la première fois, il ne se lâchèrent pas du regard…

_ Alex : « 11… c’est pas énorme mais c’est convenable, je crois que vous allez pouvoir rentrer chez vous ce soir »
_ Addison : « Tant mieux ! »

Plongé dans les yeux de chacun, ils sursautèrent quand le chef entra…

_ Dr Webber : « Alors, comment vous sentez-vous Addison ? »
_ Addison : « Bien, très bien ! »
_ Alex : « Sa tension est remontée, tout va bien »
_ Dr Webber : « Bien, vous pouvez rentrer chez vous dans ce cas… mais n’en faites pas trop et reposez-vous… et surtout nourrissez-vous ! »
_ Addison : « Oui, ne vous inquiétez pas, je sais prendre soin de moi Richard »
_ Dr Webber : « Je suis sérieux Addison, levez le pied »
_ Addison : « Je vais bien »
_ Dr Webber : « D’accord, alors on se voit demain »


Une fois le chef sortit, Alex l’observa… elle semblait perdue dans ses pensées…

_ Alex : « Vous avez entendu que le chef vous a donné le permission de vous lever ? »
_ Addison : « Euh… oui, oui, je… » elle s’arrêta de parler et le regarda… un de ses regards qui le désarma…
_ Alex : « Qu’est-ce qui ne va pas ? »
_ Addison : « Rien, tout va bien, c’est juste que… non rien, laissez tomber »
_ Alex : « Nan dites-moi »
_ Addison : « Rien Karev, tout va bien »
_ Alex : « Ecoutez, je viens de passer toute une après-midi avec vous alors croyez-moi je vois très bien que quelque chose vous tourmente »
_ Addison : « Bon d’accord mais… ce n’est pas très facile à dire et surtout vous n’êtes pas vraiment la personne à qui je devrais en parler… » et pourtant elle mourait d’envie de se confier à lui, elle avait la nette impression de pouvoir tout lui dire…
_ Alex : « Pourtant vous pouvez tout me dire, tout le monde me déteste ici alors je ne vois pas à qui je pourrais répéter votre secret »
_ Addison : « Tout le monde vous déteste ? vous êtes bien sûr de çà ? »
_ Alex : « Oui… bon… peut-être pas tout le monde, mais je n’ai pas vraiment la réputation d’être quelqu’un de sympathique »
_ Addison : « Alors, ils se trompent » lâcha t’elle
_ Alex : « Ils ? »
_ Addison : « Oui, les gens qui vous donnent cette réputation… vous êtes de toute évidence quelqu’un de bien Karev »
_ Alex : « Je… euh… » il ne sût quoi répondre à ce compliment qu’il n’attendait pas…

Le silence s’installa alors qu’ils se noyaient dans le regard de chacun… puis sentant qu’il ne devrait pas se sentir dans cet état en face de sa titulaire, Alex reprit la parole…

_ Alex : « Alors, qu’est-ce qui est difficile à dire ? »
_ Addison : « Vous me promettez que tout ce que je vous dirais restera entre nous ? »
_ Alex : « Vous avez ma parole, tout restera entre nous »
_ Addison : « D’accord… bon, voilà, étant donné que je suis tombée et que je pense être… » elle s’interrompit avant de prononcer ce mot qui lui trottait dans la tête depuis des jours…
_ Alex : « Etre ? » demanda t’il, essayant de l’aider à dévoiler cette chose qui l’a déchirait…
_ Addison : « Je pense que ce serait plus prudent de faire une écho… » dit-elle gênée
_ Alex : « Une écho ?… pourquoi faire ? »
_ Addison : « Je n’ai rien mangée ce matin parce que j’avais des nausées » expliqua t’elle…
_ Alex : « Des nausées ? »
_ Addison : « Et j’en ai depuis plusieurs jours ainsi que plusieurs autres symptômes qui ne trompent pas… » elle ne put s’empêcher de lui lancer, agacée qu’il ne comprenne pas plus vite… « Vous voyez où je veux en venir ou vous voulez que je vous fasse un dessin ? »
_ Alex : « Je… euh, excusez-moi j’essaie de comprendre… » venant d’enregistrer tout ce qu’elle venait de lui dire ainsi que le regard qu’elle lui lança, il réalisa soudain… « Oh ! vous… vous êtes… vous êtes enceinte ? » bégaya t’il surprit de la révélation…
_ Addison : « J’en suis pratiquement certaine »
_ Alex : « Vous n’avez pas fait de test ou vu un gynéco ? »
_ Addison : « Non, je… enfin c’est compliqué » souffla t’elle en se mordant la lèvre inférieure…
_ Alex : « Bon d’accord… mais pourquoi ne pas me l’avoir dit plus tôt ? »
_ Addison : « Je ne savais pas si je pouvais avoir confiance en vous alors… »

Alex eut un sourire en entendant cet aveu qu’elle lui lança à demi mot… elle avait donc confiance en lui… il bénéficiait de la confiance de la talentueuse Addison Montgomery Shepherd et ce n’était pas rien, surtout pour lui, il avait tellement l’habitude que personne ne lui fasse confiance… alors là s’était le rêve… mais il reprit pied en l’a voyant inquiète…

_ Alex : « Ok, pour plus de prudence je vais vous faire une écho… restez ici, je vais chercher le matériel »
_ Addison : « Merci Alex… »

Elle l’avait appelée par son prénom, même si elle-même ne s’en était pas aperçu, lui nota ce changement…

_ Addison : « Veillez à ne pas vous faire remarquer, je ne tiens pas à ce que tout l’hôpital soit au courant »
_ Alex : « Ne vous en faites pas, je sais passer inaperçu »

elle lui offrit un léger sourire avant qu’il ne s’en aille, la laissant seule avec ses interrogations et ses doutes…

_________________
My love...
And Amy, The fruit of our love... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Montgomery
Derek's love song for Addison
avatar

Féminin Nombre de messages : 10128
Age : 33
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Orientation: 4ère année Médecine
Côté coeur: Mariée et maman...

MessageSujet: Re: Et si Addison n'avait pas avorté... (Maddison... Addex...)   Mer 30 Avr - 23:11

CHAPITRE 6


Lorsqu’il poussa la porte en vérifiant que personne ne le voit, il l’a découvrit debout, faisant les cent pas dans la chambre, se tordant nerveusement les mains… il prépara le matériel sans lui adresser un mot, ce qu’elle apprécia fortement… une fois tout installé, il se tourna vers elle…

_ Alex : « Vous êtes prête ? »
_ Addison : « Je… oui, oui… allons-y » répondit-elle en reprenant place dans le lit…

Elle fut à peine installée qu’il agrippa les bords de son chemisier… il l’interrogea du regard avant de continuer et eut en réponse un signe affirmatif de la tête… très lentement il remonta son chemisier, effleurant cette peau si douce qu’il en eut des frissons dans tout le corps… Addison sentit un frisson parcourir son échine dorsale tandis qu’encore une fois elle accrocha son regard… ils se sourirent, un peu gênés… puis il se mordit la lèvre avant d’ajouter d’une voix embarrassée…

_ Alex : « Euh… vous pourriez… abaisser un peu votre pantalon »

Elle le regarda d’un drôle d’œil avant de se rendre compte que son pantalon était en effet un peu trop haut pour que l’examen soit effectué… elle s’exécuta alors dans un sourire confus… elle déboutonna seulement le premier bouton et l’abaissa très légèrement… Alex dû se contrôler en apercevant l’élastique de son sous-vêtement… il resta d’ailleurs fixé dessus jusqu’à se qu’elle le remarque…

_ Addison : « Euh… Alex ? »
_ Alex : « Oui, désolé » se reprit-il

Il appliqua alors le gel froid sur son bas ventre, ce qui arracha un gémissement de reproche de la part de sa titulaire…

_ Alex : « Désolé, je croyais que vous y étiez habitué » ria t’il
_ Addison : « Oui mais j’ai pour habitude de l’appliquer à mes patientes pas à moi-même »
_ Alex : « Ouais, c’est vrai » constata t’il… « Bon je vais commencer… prête ? »
_ Addison : « Prête » répondit-elle nerveusement

Il posa la sonde sur le gel et commença l’examen sous l’œil inquiet de la jeune femme…

_ Addison : « Alors ? »
_ Alex : « Alors… vous aviez raison, vous êtes bien enceinte et je vous rassure, le bébé va bien… félicitation » répondit-il le sourire aux lèvres …
_ Addison : « Oh, euh… d’accord… »


Elle avait cet air anxieux et paniqué à la fois… il réalisa que cette grossesse était peut-être cette chose qui l’a tiraillait de l’intérieure… il n’était pas très doué pour réconforter les gens et encore moins pour donner de bon conseil mais il ne pouvait pas ne pas lui venir en aide…

_ Alex : « Dr Shepherd ?... c’est une bonne nouvelle, non ? » risqua t’il…

Elle évita son regard et eut un léger rire amer avant de pouvoir lui répondre, plantant ses yeux larmoyant dans les seins…

_ Addison : « Quel genre de femme peut espérer perdre son enfant lors d’une chute ? »

Elle éclata en sanglot et Alex, ne s’attendant pas du tout à cette réponse, ne sut quoi ajouter… il lui tendit un mouchoir alors qu’elle essayait de se calmer… après plusieurs minutes, elle le regarda, il n’avait toujours pas bouger et tenait toujours la sonde dans sa main… mais son regard ne reflétait aucun jugement, juste de la compassion…

_ Addison : « Excusez-moi Alex… je suis désolé »
_ Alex : « Ce n’est rien… tenez » dit-il en lui tendant un mouchoir pour qu’elle puisse essuyer le gel restant sur son ventre…
_ Addison : « Merci » souffla t’elle

Il rangea le matériel tandis qu’elle se rhabillait… lorsqu’il eut finit, il se tourna vers elle…

_ Alex : « Une femme seule et perdue »
_ Addison : « Pardon ? »
_ Alex : « Une femme qui espère perdre son enfant ne peut être que seule et perdue, une femme dont la vie à imposée et qui ne sais plus quoi faire… mais c’est en aucun cas une mauvaise mère »

Elle le regarda sentant les larmes lui monter aux yeux… un sourire s’imprima bien vite sur son visage… comment pouvait-il savoir ?… comment avait-il deviné qu’elle pensait être une mauvaise mère pour avoir eut cette pensée ?… il était vraiment incroyable, il trouvait toujours les mots pour lui redonner du courage…

_ Addison : « Merci » murmura t’elle, un sourire attendri sur le visage…
_ Alex : « Si vous le voulez bien, je vais vous faire une prise de sang et ainsi nous pourrons effectuer quelques analyses… histoire de savoir à combien de semaines vous en êtes »
_ Addison : « Hm… d’accord »
_ Alex: « Bien, asseyez-vous alors »

Pendant qu’il la piquait, il ne put s’empêcher de se poser des questions… envisageait-elle de ne pas garder ce bébé ?… le désirait-elle vraiment ?… et qui était le père ?… le savait-elle elle-même ?… Addison remarqua bien vite que son esprit vagabondait ailleurs… elle se demandait se qu’il pouvait bien penser d’elle… quelle importance, ce n’est que ton interne pensa t’elle…

_ Alex : « Voilà, je vais amener çà à analyser, vous feriez mieux de rentrer chez vous maintenant »
_ Addison : « Oui, je vais rentrer mais est-ce que je peux vous demander d’être très discret pour ces analyses ?… je ne »
_ Alex : « Ne vous inquiétez pas, je vais veillez personnellement à ce que personne ne soit au courant… je ne partirais pas avant d’avoir les résultats et je les garderais avec moi jusqu’à ce que je vous vois demain matin, ok ? » la coupa t’il…
_ Addison : « Ok… merci pour tout ce que vous faites pour moi Alex »
_ Alex : « Vous êtes ma titulaire et le chef m’a demandé de veiller sur vous » répliqua t’il d’un ton détaché
_ Addison : « Peut-être mais il ne vous a pas demandé de rester après votre garde pour récupérer des analyses, vous n’en êtes pas obligé »
_ Alex : « Ok, alors disons que c’est ma bonne action de l’année… oui je ne fais pas souvent de bonne action » ria t’il en voyant l’air surpris d’Addison…
_ Addison : « D’accord, disons çà alors » ria t’elle à son tour…
_ Alex : « Allez, rentrez, moi je vais apporter çà »
_ Addison : « D’accord, j’y vais… bonne soirée Alex »
_ Alex : « Bonne soirée et prenez soin de vous »

Ils se sourirent une dernière fois avant qu’elle ne quitte la pièce… Alex resta encore quelques minutes à regarder dans le vide… cette femme le mettait dans un drôle d’état… bizarre pensa t-il…


Addison rentra à son hôtel… pitoyable pensa t’elle… elle allait avoir un enfant et n’avait pas de véritable « chez elle »… il allait falloir remédier à çà, elle ne pouvait décemment pas élever un enfant dans une chambre d’hôtel… enfin si elle allait jusqu’au bout de sa grossesse… tout était encore confus dans sa tête, çà faisait des années qu’elle rêvait d’être mère mais Derek voulait attendre… et maintenant qu’elle était au bord du divorce, elle était enceinte…
Perdue dans ses songes, elle ne vit qu’à la dernière minutes cet homme assis devant sa porte… surprise de le voir là, elle s’arrêta pour le regarder…

_________________
My love...
And Amy, The fruit of our love... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Montgomery
Derek's love song for Addison
avatar

Féminin Nombre de messages : 10128
Age : 33
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Orientation: 4ère année Médecine
Côté coeur: Mariée et maman...

MessageSujet: Re: Et si Addison n'avait pas avorté... (Maddison... Addex...)   Mer 30 Avr - 23:11

CHAPITRE 7


_ Addison : « Qu’est-ce que tu fais ici ? »

Elle s’était finalement décidée à s’approcher de cet homme qui somnolait assis devant sa porte… au son de sa voix, il se réveilla brusquement, se levant d’un bond…

_ Mark : « Addie, comment te sens-tu ? tu vas bien ? » s’inquiéta t’il en la prenant par les bras pour bien la regarder dans les yeux…
_ Addison : « Oui, je vais bien, ne t’inquiète pas… tout va bien »
_ Mark : « Tu es sûr ? » insista t’il
_ Addison : « Sure et certaine !… mais toi qu’est-ce que tu fais à attendre devant ma porte ? »
_ Mark : « J’étais tellement inquiet que je voulais savoir comment tu allais et comme tu ne voulais pas me voir à l’hôpital, je me suis dis que… » il s’arrêta, s’apercevant qu’il n’avait pas vraiment d’arguments autre que son inquiétude pour justifier sa présence…
_ Addison : « Tu peux me lâcher s’il te plait ? »
_ Mark : « Oui, bien sûr… désolé » répondit-il en la lâchant…
_ Addison : « Et qu’est-ce qui te fais croire que je voudrais te voir ici ? »
_ Mark : « Honnêtement je n’en ai aucune idée… je voulais simplement voir si tu allais mieux et je vois que c’est le cas alors… je vais te laisser, bonne soirée Addie »

Elle le regarda s’éloigner… s’était vraiment gentils de sa part d’avoir attendu là juste pour pouvoir s’assurer qu’elle allait bien… décidément, aujourd’hui, elle s’attirait l’attention de tout les hommes… mis à part le sien… effectivement, elle n’avait pas revu Derek, il avait dit qu’il repasserait mais il n’était pas revenu… il avait surement eut une intervention qui l’avait retenu toute l’après-midi… ou tout du moins, c’est ce qu’elle se dit à elle-même pour éviter de voir la vérité en face… il n’avait peut-être simplement pas eut envie de la voir… puis intriguée par la venue de son ancien amant et surtout par ce geste dont elle n’était pas habituée de sa part, elle lui lança…

_ Addison : « Mark, qu’es-tu venu faire ici ? »
_ Mark : « Je te l’ai dis, je voulais savoir si tu allais mieux » dit-il en se retournant…
_ Addison : « Non… qu’es-tu venu faire à Seattle ? pourquoi être venu ici ? » précisa t’elle…
_ Mark : « Oh, çà… je ne vais pas te mentir Addie… je suis venu pour toi… tu me manques Addie »

Elle le regarda intensément… était-il sincère ?… le passé lui indiquait qu’elle ne pouvait pas faire confiance à cet homme et pourtant dès qu’il était à ses côtés, elle ne pouvait plus se contrôler… elle voudrait pouvoir le croire, ainsi elle ne serait plus seule… mais il l’avait fait souffrir…

_ Addison : « Alors Derek avait raison, tu n’es pas venu pour le travail »
_ Mark : « Non, je ne suis pas venu pour le travail… je suis là pour la femme que j’aime »
_ Addison : « Arrête Mark »
_ Mark : « Quoi, tu me demandes, je te réponds même si ce n’est pas ce que tu veux entendre… écoute, je sais que tu aurais aimé que je ne reviennes jamais dans ta vie, que tu veux recoller les morceaux avec Derek mais… rends toi à l’évidence Addie… Derek ne t’aime plus »

Elle baissa la tête en entendant cela… évidemment qu’il ne l’aimait plus, elle l’avait très bien remarqué et il lui avait d’ailleurs avoué aimer Meredith, alors bien sûr qu’elle le savait… mais il y a des vérité dure à accepter… des blessures longues à cicatriser… des erreurs que l’on ne se pardonne jamais…
Remarquant son trouble, il s’avança vers elle… il passa sa main sous son menton et l’obligea à le regarder dans les yeux… elle ne lui résista pas… elle avait bien trop de choses en tête en ce moment… bien trop de problème à régler… bien trop de soucis qu’elle ne savait pas comment résoudre… elle plongea ses yeux larmoyant dans le regard océan de Mark…

_ Mark : « Ton mariage est fini… mais tu n’es pas seule Addie, je suis là et je suis prêt à tout pour te redonner le sourire » lui murmura t’il d’une voix douce…


Puis il s’en alla… il ne voulait surtout pas la brusquer… la voir malheureuse lui brisait le cœur mais pour l’instant, il ne se risqua pas à aller plus loin… il fallait d’abord qu’elle digère son arrivée ici et surtout qu’elle accepte la fin de son histoire avec Derek… et pour cela, il lui fallait du temps… du temps où elle se retrouverait seule et pendant lequel elle pourrait réfléchir…
Addison resta de longues minutes dans ce couloir… elle était complètement chamboulée par ce qu’il venait de lui dire… si seulement elle pouvait le croire… alors tout ses problèmes se résoudraient… elle garderait le bébé… son enfant… mais saura t’il se contenter d’elle seule ?… ne pas aller voir ailleurs ?… bien sûr que non… c’est Mark !… et Mark restera toujours un homme à femme, incapable d’en aimer qu’une seule… incapable de ce contenter d’une seule… impossible que cela change… elle y avait cru à New-York et avait vu tout ses espoirs réduit à néant en le surprenant dans les bras d’une autre… il ne pouvait se contenter d’elle… et Derek avait choisit Meredith… était-elle si peu séduisante ?… c’est dans un océan de doutes et de questions qu’elle entra finalement dans sa chambre… tel un robot, elle fit un rapide passage par la salle de bain avant de se coucher directement… les yeux fixés au plafond de sa superbe suite, elle resta à penser… Derek… Mark… sa vie ressemblait à un véritable champ de bataille… et son cœur meurtri ne faisait que ressasser ses années où tout étaient encore que bonheur et insouciance…

_________________
My love...
And Amy, The fruit of our love... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Montgomery
Derek's love song for Addison
avatar

Féminin Nombre de messages : 10128
Age : 33
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Orientation: 4ère année Médecine
Côté coeur: Mariée et maman...

MessageSujet: Re: Et si Addison n'avait pas avorté... (Maddison... Addex...)   Mer 30 Avr - 23:12

CHAPITRE 8


Elle arriva plus tôt que d’habitude au Seattle Grace le lendemain matin, elle espérait pouvoir récupérer ses résultats d’analyses avant que son interne ne les laisse traîner n’importe où… bien qu’elle est appréciée la façon qu’il avait eut de prendre soin d’elle la veille, elle ne pouvait s’empêcher de penser qu’il n’en restait pas moins un homme… un homme comme tout les autres… et son expérience lui désignait de ne pas faire confiance aux hommes… cependant, dès qu’elle le vit accoudé au bureau des infirmières, elle ne put s’empêcher de lui sourire…

_ Addison : « Vous êtes bien matinal Karev »
_ Alex : « Oui, je voulais vous remettre ceci avant de commencer les visites » répondit-il en lui tendant une enveloppe…
_ Addison : « Merci Alex »

Elle regarda quelques secondes la précieuse enveloppe mais ne l’ouvra pas…

_ Alex : « Vous ne l’ouvrez pas ? »
_ Addison : « Non… je l’ouvrirais plus tard… vous… vous avez regardé ? »
_ Alex : « Je n’aurais pas dû ? » ria t’il
_ Addison : « Je ne sais pas… vous êtes déjà au courant de toute façon » répliqua t’elle le sourire aux lèvres…
_ Alex : « Vous en êtes à 9 semaines » lâcha t’il soudainement
_ Addison : « Oh, euh… d’accord... » bégaya t’elle surprise...
_ Alex: « Alors, vous avez prévenu le père? »
_ Addison : « Chut !!! moins fort, je ne tiens pas à ce que tout le monde le sache ! »
_ Alex : « Bah de toute façon, ils finiront bien par le voir » ria t’il
_ Addison : « Alex, c’est beaucoup plus compliqué que vous le pensez… »
_ Alex : « Peut-être, mais vous n’avez toujours pas répondu à ma question, vous l’avez dit au père ? »
_ Addison : « Non, je n’ai rien dit à personne… mis à part vous »
_ Alex : « Quel honneur ! j’ai devancé le papa » ironisa t’il
_ Addison : « Cà suffit, ce n’est pas drôle »
_ Alex : « Bon, ok… mais vous allez lui dire ? »
_ Addison : « Honnêtement, je n’en sais rien »
_ Alex : « Comment çà ? vous devez lui dire, il doit le savoir »
_ Addison : « Alex Karev qui fait la morale, c’est nouveau çà ? » ria t’elle
_ Alex : « Je suis sérieux, je n’aimerais pas que l’on me cache ce genre de chose… vous devez le lui dire, quelque soit votre décision »
_ Addison : « Oui, je sais mais… »
_ Alex : « Mais quoi ?… attendez, vous savez qui est le père au moins ? »

Addison éclata de rire en entendant cela… pour qui la prenait-il ?… évidemment qu’elle savait avec qui elle avait fait cet enfant… Alex, lui, avait posé cette question sans en mesurer les conséquences, il ne réalisa qu’après qu’il venait d’insinuer qu’elle couchait à droite et à gauche et que donc elle ne savait pas qui était le père… mal à l’aise et confus, il chercha à s’expliquer…

_ Alex : « Je ne voulais pas dire que vous… enfin, je n’insinuait rien du tout, c’est juste que je sais qu’à New-York… euh… »

Elle lui vint en aide rapidement, s’apercevant très bien qu’il essayait de se rattraper comme il le pouvait et elle devait bien avouer que de le voir bégayer tout ce qui lui passait par la tête pour s’excuser l’amusait beaucoup… décidément, il avait le don de la faire rire…

_ Addison : « Oui, Karev, je sais très bien qui est le père » ria t’elle
_ Alex : « Oui, d’accord…ok »
_ Addison : « Je sais qui est le père mais je me réserve le droit de ne pas vous le dévoiler » souria t’elle
_ Alex : « Dommage, j’aurais bien aimé le savoir avant tout le monde » s’amusa t’il…


Le sourire qu’il affichait changea brusquement en une moue admirative… puis son regard laissa paraître soudainement son angoisse… Addison toujours face à lui, le regarda bizarrement…

_ Addison : « Alex, est-ce que çà va ? »
_ Alex : « C’est Mark Sloan ! »


Elle se retourna pour diriger son regard vers ce qui captivait son interne… un peu plus loin Mark, en blouse blanche, serrait la main du chef…

_ Addison : « Je vous rappel que vous l’avez vu hier » ria t’elle
_ Alex : « Ouais mais je ne l’avais pas reconnu » répondit-il, un sourire crispé se dessinant sur son visage…
_ Addison : « Vraiment ? »
_ Alex : « Faut dire que je me suis focalisé sur vous… je n’ai pas vraiment fais attention aux deux abrutis qui se battaient »
_ Addison : « Et bien, Mark Sloan faisait partit des deux abrutis comme vous dites »


Au loin, Mark quitta le chef et se dirigea maintenant vers eux… Alex commença à paniquer sérieusement alors qu’Addison s’amusait de voir son interne dans cet état…

_ Alex : « J’y crois pas, je viens de foutre en l’air ma seule chance de travailler avec le plus grand chirurgien plasticien de toute la côte Ouest »
_ Addison : « Ce n’est pas si grave, il ne vous en tiendra peut-être pas rigueur »
_ Alex : « Ouais, l’espoir fait vivre comme on dit »
_ Addison : « Oh non, il vient vers nous » souffla t’elle
_ Alex : « Ce n’est pas vous qui devriez en avoir peur ou espérer ne pas l’avoir mit hors de lui »
_ Addison : « Je risque surement plus que vous »


Alex réalisa soudain… sa façon de regarder Sloan et cette posture nerveuse qu’elle prenait… il ne put s’empêcher de lui lancer d’un ton triomphant…

_ Alex : « Alors c’est lui ?! »
_ Addison : « Chuutttt !!! »
_ Alex : « J’ai raison, c’est çà, c’est lui le père ! »
_ Addison : « C’est bon vous avez devinez maintenant taisez-vous ! » lui murmura t’elle alors que Mark arrivait à leurs côtés… « Mark ! alors çà y est, c’est officiel, tu travailles ici ? » lança t’elle…
_ Mark : « Oui, je viens tout juste de signer mon contrat… comment vas-tu aujourd’hui ? »
_ Addison : « Bien… bien, très bien même ! »
_ Alex : « Bonjour Dr Sloan » voyant le regard perplexe que lui lança son supérieur il ajouta… « Je suis le Dr Karev »
_ Mark : « Ah oui, tu es le minable qui m’a dit d’aller voir ailleurs hier, c’est çà ? »
_ Alex : « Euh… oui, c’est bien moi »
_ Addison : « Mark ! » le réprimanda t’elle
_ Mark : « Quoi, je ne fais que constater !… bon, veuillez m’excuser mais je dois encore signer tout un tas de paperasse, on se voit tout à l’heure Addie » lui lança t’il en s’éloignant…
_ Alex : « Mon internat en chirurgie plastique est définitivement foutu »
_ Addison : « Ne soyez pas pessimiste… et puis vous êtes toujours le bienvenue dans mon service ! » le taquina t’elle
_ Alex : « Ouais, c’est toujours çà »

_________________
My love...
And Amy, The fruit of our love... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Montgomery
Derek's love song for Addison
avatar

Féminin Nombre de messages : 10128
Age : 33
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Orientation: 4ère année Médecine
Côté coeur: Mariée et maman...

MessageSujet: Re: Et si Addison n'avait pas avorté... (Maddison... Addex...)   Mer 30 Avr - 23:13

CHAPITRE 9


Alors qu’elle remplissait rapidement quelques dossiers, Addison se fit accoster par son mari… visiblement nerveux et à la fois impatient, celui-ci se racla la gorge pour montrer sa présence… elle le regarda surprise, d’habitude elle devait lui courir après pour qu’il daigne lui adresser ne serais-ce qu’un mot… et là, apparemment il voulait lui parler alors qu’elle n’avait rien fait pour… elle ne savait pas vraiment si elle devait prendre ce revirement comme quelque chose de positif ou de négatif…

_ Derek : « Je peux te voir quelques minutes ? »
_ Addison : « Euh, oui bien sûr… mais j’ai une intervention dans 10 minutes »
_ Derek : « Je n’en aurais pas pour longtemps » répondit-il alors qu’il l’invita à entrer dans une salle de repos…

Addison entra sans poser de question… pour une fois qu’il faisait un pas vers elle, elle ne voulait pas tout gâcher… cependant elle vit rapidement que Derek n’était pas là pour faire la paix entre eux… il était assez distant et évitait soigneusement de la regarder…

_ Addison : « Je t’écoute Derek, que ce passe t’il ? »
_ Derek : « Je… euh… comment te dire çà… » bégaya t’il…

Addison ne bougea pas, il avait apparemment quelque chose d’important à lui dire et elle ne voulait pas l’interrompre… bien qu’elle redoutait ce qu’était cette révélation…
Derek inspira un bon coup avant de se lancer… la regardant maintenant dans les yeux…

_ Derek : « Voilà, je vais être franc avec toi, je ne peux pas continuer comme çà… je ne peux pas faire semblant, ce serait te manquer de respect, et je ne peux pas continuer à me mentir… j’ai beau essayer, je n’arrive pas à te pardonner… j’ai beau tout faire pour ne plus penser à Meredith, çà ne marche pas, elle est là, constamment, dès que je ferme les yeux, je la vois… j’aurais préféré que çà n’arrive pas, j’aurais préféré ne pas avoir à faire ce que je m’apprête à faire… je ne veux pas te mentir et te faire souffrir, je sais que trop bien ce que çà fait… c’est pour çà, que je vais … signer les papiers »

Addison mit quelques secondes avant de réaliser tout ce qu’il venait de dire… les yeux embués et la gorge sèche, elle répondit…

_ Addison : « Oh… alors, tu as… tu as choisis… c’est elle »
_ Derek : « Crois-moi Addie, je m’en veux de ne pas essayer davantage mais… c’est elle, tu comprends, tout a changé depuis que tu … enfin, c’est comme çà, les choses changent et je suis amoureux de Meredith… je suis désolé Addie »
_ Addison : « Ok… je comprends » dit-elle d’une voix cassée…

Derek savait qu’il l’a faisait souffrir mais elle en avait fait autant quand elle l’avait trompé avec Mark…. Ce n’est pas qu’il veuille se venger, loin de là, c’est seulement que depuis cette rencontre dans ce bar, il ne pouvait retirer cette fille de ses pensées… il ne voulait pas rater cette chance de pouvoir refaire sa vie… même s’il devait, pour ce faire, quitter la femme qui avait partagée les 10 dernières années de sa vie…
Cependant la voir si triste et au bord des larmes lui déchira le cœur… il ne l’aimait plus comme avant certes, mais elle garderait toujours une place importante dans son cœur…

_ Derek : « Addie, çà va aller ? » demanda t’il après plusieurs minutes de silence…
_ Addison : « Oui, c’est juste que … j’avais encore l’espoir que tu me pardonnerais mais dans le fond, tu as probablement raison… notre mariage est finit depuis bien longtemps… » elle ne put retenir les quelques larmes qui s’échappèrent de ses grands yeux azurs…
_ Derek : « Il est finit depuis longtemps, oui » répondit-il d’une voix douce…
_ Addison : « Mais l’échec est toujours dur a accepter… »

Derek l’attira vers lui alors qu’elle laissa échapper un sanglot… il l’a serra dans ses bras quelques minutes, le temps qu’elle se calme… profitant des derniers instants dans les bras de cette femme avec qui il croyait il y a encore quelques années de çà, passer toute sa vie… quand il l’a sentit se détacher de lui, il l’a lâcha… elle lui souria brièvement alors qu’il en fit de même…

_ Derek : « Je vais te laisser, je ne voudrais pas te mettre en retard pour le bloc »
_ Addison : « Tu es quelqu’un de bien Derek… tu mérites d’être heureux » lui souffla t’elle…
_ Derek : « Tu le mérites aussi ! » lui murmura t’il en lui déposant un doux baiser sur la joue avant de s’éclipser de la salle…


Elle resta un instant dans cette pièce, encaissant le choc… prenant le temps nécessaire pour pouvoir tourner une page importante de sa vie… puis après avoir vérifier son maquillage, elle se rendit au bloc… elle y retrouva Alex qui remarqua tout de suite que quelque chose n’allait pas… cependant il ne se risqua pas à poser la moindre question avant d’être seul avec elle, ce qui n’était pas le cas en ce moment même… il se contenta donc de lui adresser un sourire réconfortant avant de commencer l’intervention…

_________________
My love...
And Amy, The fruit of our love... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Montgomery
Derek's love song for Addison
avatar

Féminin Nombre de messages : 10128
Age : 33
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Orientation: 4ère année Médecine
Côté coeur: Mariée et maman...

MessageSujet: Re: Et si Addison n'avait pas avorté... (Maddison... Addex...)   Mer 30 Avr - 23:14


CHAPITRE 10



Addison passa tout le restant de sa garde à éviter soigneusement Mark… elle n’avait aucune envie de lui parler pour l’instant, elle devait d’abord prendre une décision… garder ou non ce bébé… elle avait toujours rêvé d’avoir un enfant… mais de Derek, pas de Mark… ce n’est pas qu’elle ne ressente rien pour celui-ci, bien au contraire… mais il l’avait fait souffrir… comment avoir un enfant avec un homme qui s’envoi tout ce qui bouge ?… il ne l’aimait pas suffisamment et elle en était bien consciente… mais si elle décidait de ne pas garder ce bébé, pourquoi le lui dire ?… à quoi bon çà servirait ?… le plus simple serait d’avorter et de ne jamais rien lui dire… ce serait facile… mais comment pouvoir le regarder en face après çà ?… et puis Karev avait raison, il doit savoir, tout le monde doit savoir ce genre de chose…

C’est ainsi qu’elle évita également de croiser Alex… elle n’avait aucune envie qu’il essai de savoir ce qui s’était passé avant qu’elle arrive au bloc… elle avait bien vu qu’il avait remarqué que çà n’allait pas… elle lui était reconnaissante de tout ce qu’il faisait pour elle, elle appréciait qu’il prenne soin d’elle mais elle ne voulait pas devoir entendre une nouvelle fois ses sermons sur le fait qu’elle doivent annoncer à Mark qu’il allait être père… comme-ci s’était un truc qu’on annonçait aussi facilement !… surtout à Mark Sloan, il est évident que ce n’est pas un homme pour qui la paternité représente une part importante de sa vie… elle était pratiquement sûr qu’il n’est même jamais pensé devenir père un jour…


C’est donc l’esprit torturé par de nombreuses questions qu’elle franchisa les portes de son hôtel… elle fut surprise de tomber sur Mark lorsque les portes de l’ascenseur s’ouvrirent…

_ Addison : « Mark ?!… qu’est-ce que tu fais ici ? » demanda t’elle en entrant dans l’ascenseur…
_ Mark : « Je me suis pris une chambre ici en attendant de me trouver un appart décent »
_ Addison : « Pourquoi ici ? »
_ Mark : « Parce que c’est l’hôtel le plus proche de l’hôpital et aussi le plus chic » ria t’il… « Cà ne te dérange pas que je sois dans le même hôtel que toi ? sinon je peux aller ailleurs »
_ Addison : « Non, non, çà ne me dérange pas » le rassura t’elle…


Ils passèrent le restant du trajet en silence… elle évitait soigneusement de le regarder alors qu’il cherchait un moyen d’entrer en contact avec elle… il se décida enfin lorsque les portes de l’ascenseur s’ouvrirent…

_ Addison : « Bon, eh bien bonne soirée Mark » dit-elle en sortant…
_ Mark : « Addie attends !! »


Elle se retourna aussitôt, espérant ne pas avoir à entendre encore une fois l’un de ses innombrable « je t’aime » dont il ne pense pas un mot…

_ Mark : « Je dois te parler, j’ai besoin de te parler, j’ai des tas de choses à te dire Addie et tu m’as évité toute la journée… accordes-moi rien que 5 minutes… s’il te plait »

Il avait l’air nerveux, comme un ado voulant faire sa première déclaration d’amour… bien qu’il n’avait jamais vraiment dû en faire pensa t’elle… le regard perdu dans ses yeux bleu, elle ne put lui refuser ce qu’il lui demandait… de toute façon, elle aussi elle devait lui parler…

_ Addison : « Ok… laisse moi juste déposer mes affaires dans ma chambre et je te rejoins dans 2 minutes »
_ Mark : « D’accord, je suis chambre 430 »


Les portes se refermèrent et Addison alla déposer rapidement ses affaires… elle en profita pour peser le pour et le contre une dernière fois… lui dire ou pas ?… lui dire ou pas ?… cette question n’avait de cesse de défiler dans sa tête… et même en frappant chambre 430, elle ne savait toujours pas ce qu’elle allait faire…

_ Mark : « Entre »
_ Addison : « Je te préviens, pas question que je passe la nuit ici ! » plaisanta t’elle…
_ Mark : « Ce n’était pas mon intention et puis c’est toi qui a proposé de me rejoindre dans ma chambre » ria t’il…
_ Addison : « C’est exact mais je voulais juste qu’il n’y est pas de sous-entendus »

Il l’a regarda un long moment, souriant bêtement… qu’avait-il à l’a regarder comme çà ?…

_ Addison : « Alors, qu’avais-tu à me dire ? »
_ Mark : « Bon, avant de te dire quoi que ce soit, promets-moi de me laisser finir jusqu’au bout sans m’interrompre »
_ Addison : « Ok… c’est promis » répondit-elle sceptique…
_ Mark : « Bien… alors… euh… bon c’est pas très facile pour moi, je n’ai pas l’habitude de ce genre de chose… pour commencer, je ne m’attends à rien de ta part, je sais que tu veux recoller les morceaux avec Derek, que c’est lui que tu veux et je te le souhaite… tout ce que je veux c’est ton bonheur et si c’est avec lui que tu es heureuse alors je m’en irais… s’il sait te combler alors je repartirais à New-York… mais avant de partir il faut que tu saches que je t’aime… et je ne dis pas çà juste comme çà, je le pense vraiment… depuis que tu es partis, tu me manque, tu peux pas savoir à quel point tu me manque, c’est comme-ci on m’avait enlevé un organe, je ressens un vide énorme en moi… j’ai besoin de toi, de ton sourire, de tes yeux, de ta peau… c’est vital, je me sens bien qu’à tes côtés… je sais que j’ai mis du temps pour m’en rendre compte et qu’il est trop tard maintenant, je sais que je t’ai trop fait souffrir et je m’en veux… je regrette car toutes ces filles ne représentent rien pour moi, je m’en rends compte trop tard mais la seule dont j’ai besoin c’est toi… je sais que tu ne me crois pas, mais j’ai changé, après ton départ, crois-le ou non, je n’ai plus regardé aucune fille… je me suis rendu compte que je veux une vie stable, une femme et même des enfants pourquoi pas… je sais à présent que la seule chose dont j’ai besoin c’est toi, tu es la seule capable de me combler… alors je voulais que tu le saches, je t’aime… je t’aime vraiment… je t’aime comme jamais je n’aurais cru pouvoir aimer… et bien que je saches que tu ne m’aimes pas, je voulais que tu saches que je te remercie… je te remercie car sans toi je n’aurais jamais ressentit ce sentiment merveilleux, même si ce n’est pas réciproque je ne regrette vraiment pas ce qui c’est passé entre nous… je sais que çà m’a fait perdre un ami très cher mais çà m’a surtout fais connaître la femme de ma vie… je t’aime Addie »


Addison le regardait sans savoir quoi répondre, jamais elle n’avait reçu une déclaration comme celle-ci… même de Derek… jamais elle n’aurait cru Mark capable de çà… le cœur battant la chamade, les yeux laissant échapper quelques larmes, elle resta à le regarder, un sourire gravé aux lèvres…

_ Mark : « Ne pleure pas Addie, je te l’ai dis, je ne m’attends pas à ce que tu me saute dans les bras, je sais que c’est Derek que tu veux et je sais que tu ne m’as jamais vraiment aimé… je voulais juste que tu saches que tu m’avais fait grandir, grâce à toi je sais ce que je veux maintenant… tu as fais de moi un nouvel homme »
_ Addison : « Mark… je… »
_ Mark : « Chuuut… viens là » dit-il doucement en l’attirant vers lui…


Il l’enlaça de ses bras musclés, caressant ses cheveux tendrement… elle se laissa faire, n’arrivant toujours pas à croire tout ce qui lui arrivait… ils restèrent quelques minutes collé l’un à l’autre… puis Mark se détacha pour la regarder dans les yeux…

_ Mark : « Ca va ? »
_ Addison : « Oui, c’est juste que je m’attendais à tout sauf à çà »
_ Mark : « Oui, je sais mais ne t’en fais pas, je repart à New-York dans une semaine, le temps de prévenir Richard… il va faire une crise le pauvre » ria t’il… « Je te souhaite sincèrement d’être heureuse et je sais que Derek est le mieux pour toi »
_ Addison : « Derek et moi c’est… c’est fini, il a signé les papiers, il a choisit Meredith »
_ Mark : « Ah… je suis désolé Addie, si tu veux mon avis, il ne réalise pas ce qu’il va perdre »
_ Addison : « Je l’ai fais souffrir et il mérite d’être heureux »
_ Mark : « Toi aussi Addie, tu le mérite »


Addison le remercia d’un sourire… se pouvait-il qu’il est réellement changé ?… il semblait tellement sincère… et la façon si tendre qu’il avait de la regarder… elle se sentait bien dans son regard… puis elle pensa à ce qu’Alex lui avait dit… « il doit savoir »…

_ Addison : « Mark… moi aussi j’ai quelque chose à te dire »
_ Mark : « Quoi donc ? »
_ Addison : « Déjà pour commencer, je dois rectifier quelque chose, tu ne dois pas penser que je ne t’ai jamais aimé parce que c’est faux… je t’ai aimé, à New-York… avant de savoir pour toutes les infirmières »
_ Mark : « Je suis désolé Addie »
_ Addison : « Hm… quoi qu’il en soit tu as été franc avec moi et tu m’as ouvert ton cœur… alors je dois en faire autant »
_ Mark : « Tu n’en es pas obligé » la coupa t’il
_ Addison : « Si, si… je dois t’avouer une chose… voilà, je… je suis enceinte Mark »
_ Mark : « Tu quoi ?! »
_ Addison : « J’attends un enfant de toi… tu vas être papa »

_________________
My love...
And Amy, The fruit of our love... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Montgomery
Derek's love song for Addison
avatar

Féminin Nombre de messages : 10128
Age : 33
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Orientation: 4ère année Médecine
Côté coeur: Mariée et maman...

MessageSujet: Re: Et si Addison n'avait pas avorté... (Maddison... Addex...)   Mer 30 Avr - 23:14

CHAPITRE 11


Mark resta bouche bée quelques secondes, se demandant si c’était une blague qu’elle lui faisait… mais il réalisa bien vite en voyant la mine anxieuse qu’elle affichait que ce qu’elle disait était vrai, … c’est alors qu’il laissa éclater sa joie en un cri à réveiller les voisins, il l’a prit dans ses bras, la soulevant de terre pour la faire tournoyer dans les airs tout en riant…

_ Mark : « Addie, c’est merveilleux !!! »

Elle s’accrocha à ses épaules en souriant… elle avait tout imaginée quant à la réaction qu’il aurait mais jamais elle n’aurait pensé le voir aussi heureux à cette nouvelle… elle se laissa donc aller à son bonheur, riant avec lui…
Il continuèrent à tourner quelques secondes avant qu’il ne s’arrête pour la regarder… le sourire aux lèvres, les yeux dans les yeux, il décida de la reposer au sol… mais c’est elle qui s’accrocha à son cou, passant la main dans ses cheveux alors que tout doucement elle se laissa glisser contre lui jusqu’à se que leurs visages ne soient plus qu’à quelques centimètres l’un de l’autre… ne le lâchant pas du regard, elle déposa un rapide baiser sur ses lèvres… il ne savait pas vraiment comment réagir, elle qui ne voulait plus de lui d’un seul coup semblait changer d’avis, elle était vraiment surprenante, et c’est une des raisons pour laquelle il était tombé amoureux de cette femme… voyant qu’il ne réagissait pas, elle prit les devant… elle s’empara délicatement de sa bouche, laissant leurs langues se redécouvrir lentement… cette fois-ci il ne résista pas et transforma ce doux baiser en un baiser passionné… l’atmosphère commençait à se réchauffer lorsque brusquement il se détacha d’elle… un peu étourdit par les élans de la jolie rousse, il mit quelques minutes avant de pouvoir parler…

_ Addison : « Qu’est-ce qu’il y a ? çà ne te plait pas ? » demanda t’elle surprise qu’il l’a repousse…
_ Mark : « Non c’est pas çà » ria t’il… « C’est juste que… Addie, tu n’est pas… »

Elle le coupa avant qu’il ne puisse finir sa phrase, elle savait ce qu’il allait dire et elle n’avait pas envie de parler pour l’instant, la journée avait été trop difficile, elle voulait simplement la finir en beauté… et Mark était la personne idéale pour cela…

_ Addison : « Chuuuut !!! » souffla t’elle doucement en mettant un doigt devant sa bouche…

Elle le regarda droit dans les yeux et, en se mordant la lèvre inférieure, elle ouvrit la fermeture éclaire de sa robe avant de la laisser glisser sensuellement le long de son corps… elle recula ensuite jusqu’au lit en lui faisant signe coquinement de la rejoindre…
Mark déglutit difficilement en s’apercevant qu’elle ne portait plus qu’un affriolant petit string en dentelle… il ne put lutter contre l’homme qu’il est et lui sauta littéralement dessus…
Il se laissèrent alors aller dans un océan de luxure… avant de s’endormir l’un contre l’autre, à bout de force…


Quand elle se réveilla le lendemain matin, Addie était seule dans le lit… elle se redressa, guettant le moindre bruit mais elle n’entendit rien… elle était seule… elle se leva alors et se rhabilla rapidement… elle se demandait où Mark avait pu passer, d’habitude il était toujours là à son réveil, peut-être réalisait-il vraiment ce que la paternité représentait… peu importe, de toute façon elle n’avait pas envie de grande discussion dès le matin, elle n’avait envie que d’une chose, c’est de partir d’ici au plus vite avant qu’il ne reviennes… malheureusement pour elle, la porte s’ouvrit alors qu’elle allait s’emparer de la poignée, elle recula d’un pas pour éviter de se prendre la porte…

_ Mark : « Tu es levée, excuses-moi d’être partis sans te prévenir mais tu dormais si bien que je ne voulais pas te réveiller… » dit-il en l’enlaçant… la sentant se raidir, il ajouta… « çà ne va pas ? »
_ Addison : « Si, si çà va… je me demandais seulement où tu étais passé »
_ Mark : « J’étais pas très loin, je suis juste descendu te prendre des croissants frais… ils sont encore tout chaud » répondit-il en brandissant un paquet devant lui…
_ Addison : « C’est gentils Mark mais je n’ai pas le temps, je dois y aller »
_ Mark : « Déjà ?… mais ta garde ne commence que dans 1h ! »

Mark se détacha d’elle pour ramasser le sac qu’il avait laissé au sol en entrant…

_ Addison : « Oui je sais quand ma garde commence mais j’aimerais pouvoir prendre une douche et me changer avant… » répondit-elle en regardant ce qu’il fouillait dans son sac… « Mais qu’est-ce que tu fais ? »
_ Mark : « Ecoute, je sais que çà peut porter malheur mais je n’ai pas pu résister… regarde ce que j’ai trouvé dans la boutique souvenir de l’hôtel ! »

Les yeux émerveillés et le sourire jusqu’aux oreilles, il sortit un petit ensemble 3 mois de l’équipe des yankees… Addison se sentit défaillir sous ce geste adorable mais elle ne savait toujours pas ce qu’elle allait faire, apparemment elle n’avait pas été claire avec Mark et elle ne se sentait pas capable de rectifier ce malentendu de suite…

_ Addison : « Je… je dois vraiment y aller »

Elle joignit le geste à la parole et sortit de la chambre à une telle vitesse qu’il n’eut pas le temps de réagir… se demandant ce qu’il lui prenait il eut juste le temps de lui crier « Addison, attends !!! »…

Il l’a regarda disparaître au détour d’un couloir, se demandant l’erreur ou la mauvaise parole qu’il aurait pu avoir… mais il ne trouva pas… pourquoi avait-elle fuit comme çà alors que la veille elle s’était montrée très entreprenante ?… elle était vraiment difficile à cerner même s’il l’a connaissait depuis de nombreuses années… mais Dieu qu’il en était fou…

_________________
My love...
And Amy, The fruit of our love... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Montgomery
Derek's love song for Addison
avatar

Féminin Nombre de messages : 10128
Age : 33
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Orientation: 4ère année Médecine
Côté coeur: Mariée et maman...

MessageSujet: Re: Et si Addison n'avait pas avorté... (Maddison... Addex...)   Mer 30 Avr - 23:15


CHAPITRE 12



Mark ne lui courra pas après, il préféra la laisser seule quelques temps… peut-être avait-il été trop vite en achetant ce petit ensemble ?… pourtant il croyait bien faire, il pensait lui faire plaisir, lui faire comprendre qu’il était réellement heureux de devenir père… il n’avait rien fait de mal après tout, alors pourquoi avait-elle fuit comme çà ?… il finirait bien par le savoir, par réussir à la coincer quelque part dans l’hôpital, pensa t’il… ils avaient besoin de parler, c’était inévitable… il voulait savoir si cette nuit signifiait quelque chose pour elle ou si ce n’était qu’une nuit de sexe sans lendemain…



Quelques heures plus tard, Alex, arrivé une fois de plus en retard fut de nouveau assigné au service d’obstétrique… ce qui ne lui déplut pas vraiment… cependant, il espérait que sa titulaire ne l’évite pas comme la veille, ce qu’il n’avait pas comprit d’ailleurs…


_ Alex : « Bonjour » lança t’il alors qu’elle était plongée dans un dossier…
_ Addison : « Karev, bonjour... alors, encore arrivé en retard »
_ Alex : « Comment vous le savez ? »
_ Addison : « Etant donné que vous êtes dans mon service, j’en déduis que vous êtes arrivé en retard et que Miranda s’est vengée en vous assignant ici… pas vrai ? » souria t’elle…
_ Alex : « Vous avez un bon raisonnement » ria t’il… « Mais cette fois-ci j’ai fais exprès d’arriver en retard »
_ Addison : « Pourquoi ? » répondit-elle surprise…
_ Alex : « Pour vous suivre toute la journée »

Le regard qu’il lui adressa ainsi que le sourire charmeur imprimé sur son visage, la fit légèrement rougir… elle ne sut quoi répondre à cela et préféra enchainer en l’invitant à commencer les visites…



Mark, pendant ce temps n’eut pas le temps de se rendre en néonat comme il l’avait prévu… un grand brulé était arrivé en urgence et donc il se retrouvait au bloc… avec Derek qui plus est…



Après avoir finit les visites et avoir assisté à une intervention en compagnie de sa titulaire préférée, Alex ne put se retenir de poser la question qui lui démangeait depuis des heures… une fois qu’il se retrouva seul avec elle, il se lança…


_ Alex : « Vous m’avez évité toute l’après-midi hier, pourquoi ? »

Addison, surprise qu’il lui pose cette question, s’arrêta net…

_ Addison : « Je… je ne vous ai pas évité » tenta t’elle…
_ Alex : « Non bien sûr, alors s’était tout à fait normal que dès que vous me voyez au loin vous changiez de direction »
_ Addison : « Non, je… enfin, je ne pense pas avoir fait çà » dit-elle en prenant soin de ne pas le regarder…
_ Alex : « Pas la peine de mentir, j’ai très bien compris que vous m’évitiez, ce que je n’ai pas compris c’est pourquoi… est-ce que j’ai dis ou fais quelque chose qui vous ai déplus ? »
_ Addison : « Non pas du tout… au contraire, vous êtes tout ce qu’il y a de plus adorable avec moi »


Elle avait dit cela d’un ton si doux qu’il ne sut quoi ajouter… il se perdit une nouvelle fois dans ses grand yeux vert… ils se sourirent en même temps, un peu gênés…


_ Addison : « Je suis désolé, je n’aurais pas dû vous éviter, c’est seulement qu’hier j’ai eu une journée assez difficile et… je ne voulais pas… enfin, je suis désolé, çà ne se reproduira plus »
_ Alex : « D’accord… vous pouvez me parler si çà ne va pas mais vous n’en êtes pas obligé »

Elle lui offrit un sourire en guise de réponse, c’est exactement ce qu’elle voulait entendre, ce dont elle avait besoin… quelqu’un qui soit prêt à l’écouter quand elle en avait besoin, sans la brusquer…




Les heures passèrent à une vitesse folle… Addison s’octroya une pause en milieu d’après-midi… elle était installée à la cafétéria depuis quelques minutes quand Alex vint la rejoindre…


_ Alex : « J’ai les résultats de Mme Peterson »
_ Addison : « Alors, qu’est-ce que çà donne ? »
_ Alex : « Plutôt bon, les constantes sont bonnes… »


Elle ne fit guère attention au reste de ses impressions… elle était plutôt préoccupée par l’entrée de Derek… il était accompagné de Meredith… ensemble ils s’installèrent à une table et il ne se priva pas de la combler de gestes tendres, enchainant les baisers dans le cou et les paroles douces au creux de l’oreille… Addison ne put détacher son regard de celui qui aux yeux de la loi était encore son légitime époux… elle sentit son estomac se nouer et la jalousie s’emparer d’elle… alors qu’Alex se retournait pour voir ce qui l’a mettait dans cet état, elle se leva d’un bon, s’éclipsant au plus vite de cet endroit où tous, après avoir vu Derek et Meredith, la regardaient à présent, certains riant alors que d’autres semblaient outrés qu’il puisse se conduire ainsi devant sa femme…
Alex la rattrapa en courant, alors qu’elle entra dans une salle d’examen vide…


_ Alex : « Cà va aller ? » demanda t’il alors qu’elle faisait les cent pas devant lui… « Ce n’est qu’un crétin si vous voulez mon avis… faire çà alors que vous êtes là… »
_ Addison : « Pourquoi ? ce serait mieux s’il le faisait derrière mon dos ? » lâcha t’elle furieuse…
_ Alex : « Nan, surement pas mais je veux dire que… vous êtes marié quoi, même si çà va pas fort entre vous en ce moment, il n’a pas le droit de vous ridiculiser comme çà »
_ Addison : « C’est ridicule… » souffla t’elle d’un ton plus calme… « Je ne devrais pas me mettre dans un état pareil »
_ Alex : « Si j’étais à votre place, je pense que je lui aurais cassé la gueule »
_ Addison : « Heureusement pour lui que vous n’êtes pas à ma place alors » ria t’elle…
_ Alex : « Je peux quand même aller lui casser la gueule si vous voulez » ria t’il à son tour…
_ Addison : « Non, merci çà ira… il ne mérite pas çà »
_ Alex : « C’est quand même comme s’il vous trompait ouvertement devant vous »
_ Addison : « Non, il a signé les papiers hier… la procédure du divorce est lancée… alors s’il veut être avec Meredith, il en a le droit… seulement j’aurais préféré que tout le monde le sache avant qu’il s’affiche avec elle »
_ Alex : « Oh… oui, je comprends… »


Etrangement il se sentait soulagé qu’elle soit sur le point de divorcer, pourtant il savait qu’elle en souffrait mais lui, il en était presque heureux… ce qui le troubla énormément…


_ Addison : « Hm… de toute façon, çà devait arriver, depuis que je suis arrivée, il est différent… notre mariage est finit depuis bien longtemps »
_ Alex : « Alors pourquoi ne pas avoir abandonner avant ? »
_ Addison : « Parce que je l’aime encore, tout simplement… » laissa t’elle échapper en un murmure…

_________________
My love...
And Amy, The fruit of our love... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Montgomery
Derek's love song for Addison
avatar

Féminin Nombre de messages : 10128
Age : 33
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Orientation: 4ère année Médecine
Côté coeur: Mariée et maman...

MessageSujet: Re: Et si Addison n'avait pas avorté... (Maddison... Addex...)   Mer 30 Avr - 23:16

CHAPITRE 13


La fin de journée arriva aussi vite qu’elle était passée… Addison se dépêcha de rentrer chez elle, remerciant le ciel de ne pas avoir croisé Mark dans les couloirs de l’hôtel… elle avait réussit à l’éviter toute la journée, même si parfois s’était tout juste, elle avait réussit à contourner la conversation qu’elle devrait avoir un jour ou l’autre avec lui… ce n’est pas pour autant qu’elle se sentait mieux… les doutes subsistaient toujours… elle décida cependant de faire abstraction de tout ses problèmes pour la soirée… elle prit donc un bon bain chaud avant de s’installer confortablement dans son lit pour regarder un bon film… enfin, plutôt zapper sur toutes les nullités que lui offrait son téléviseur…
Elle commençait à somnoler lorsqu’elle entendit frapper à sa porte… elle regarda machinalement vers son radio réveil… 23h11… qui pouvait bien la déranger à cette heure ?… elle n’eut pas à réfléchir bien longtemps, seul deux personnes savaient où elle vivait… Derek et Mark… et il était peu probable que ce soit Derek pensa t’elle… elle se leva donc en silence, revêtant un peignoir au passage et se dirigea vers la porte… elle n’eut pas le temps d’arriver à sa porte pour regarder discrètement dans l’œil que son visiteur se mit à hurler en tambourinant à la porte…


_ Mark : « Addie, ouvres !!! je sais que tu es là !!! »


Elle ne bougea pas, espérant qu’il repartirait dans sa propre chambre en s’apercevant qu’elle ne répondait pas… cependant, elle entendit son voisin de chambre interpeller Mark, lui demandant de faire moins de bruit s’il ne voulait pas voir débarquer les flics…


_ Mark : « Allez-y appelez les flics si bon vous semble, je ne partirais pas d’ici avant qu’elle n’ouvre… t’entends Addie ? j’incommode tes voisins, ouvre cette fichu porte ou je passe la nuit à hurler !!! » reprit-il en tambourinant de plus belle…


Addison n’avait aucune envie de s’expliquer avec lui, elle n’avait aucune envie de le voir mais elle avait encore moins envie de voir débarquer les forces de l’ordre sur son palier… à contre cœur elle finit par ouvrir le verrou de sa chambre…


_ Mark : « Ah ! enfin ! ne me dis pas que tu ne m’avais pas entendu, je ne te croirais pas! »
_ Addison : « Qu’est-ce que tu viens faire à une heure pareille ? »
_ Mark : « A ton avis ? »
_ Addison : « Mark… il est tard » tenta t’elle…
_ Mark : « Je ne partirais pas d’ici avant d’avoir eut une explication »


Elle le regarda intensément, essayant de le faire craquer mais çà ne marcha pas, il ne plia pas et lui lança un regard dur et distant…


_ Mark : « Alors, tu me laisses entrer ou on parle sur le palier ? »


Voyant qu’elle n’y échapperait pas, elle s’écarta lentement, l’invitant malgré elle à entrer…


_ Mark : « C’est pas trop tôt ! »


Il s’avança nerveusement dans la chambre, suivit de près par Addison… il était très agité, elle ne l’avait jamais vu dans cet état auparavant… elle attendit qu’il prenne la parole, elle ne savait pas trop quoi dire ou quoi faire…


_ Mark : « Alors tu peux m’expliquer ? » lança t’il après quelques minutes…
_ Addison : « T’expliquer quoi ? » répondit-elle innocemment…
_ Mark : « M’expliquer quoi ?! bah tiens déjà tu pourrais me dire pourquoi tu ne voulais pas m’ouvrir il y a 5 minutes ou encore pourquoi hier, quand je suis arrivé, tu ne souhaitais qu’une chose c’est que je reparte aussi sec à New-York, puis après tu m’annonces que tu attends un enfant de moi et alors que tu ne veux pas de moi tout d’un coup tu te jettes à mon cou… »
_ Addison : « Je ne me suis pas jeté sur toi ! » protesta t’elle vivement…
_ Mark : « Ah non bien sûr, tu es beaucoup plus rusé ! tu t’es foutu à poils devant moi, tu croyais peut-être que je resterais de marbre ? » s’emporta t’il…
_ Addison : « Ne hurles pas comme çà ! » répliqua t’elle aussi sec…
_ Mark : « Pourquoi ? je te fais peur ? arrêtes tu sais bien que je te ferais jamais aucun mal !… et puis pourquoi ce matin tu t’es enfuis comme çà ? et pourquoi tu m’as évité toute la journée, expliques-moi ! »
_ Addison : « Mark… » lâcha t’elle en un soupir…
_ Mark : « Tu ne te défileras pas Addie, je veux une explication… dis-moi ce que je représente pour toi, un ami ? un amant de passage ? ou encore un gigolo que tu utilises dès que l’envie te prends ? »
_ Addison : « Non ! tu n’est pas… enfin je… c’est compliqué ! »
_ Mark : « Alors vas-y expliques toi, j’ai tout mon temps »
_ Addison : « Mark, tu sais bien que tu es bien plus qu’un simple ami »
_ Mark : « Ok, alors expliques-moi pourquoi tu as réagis comme çà ce matin… est-ce que j’ai été trop vite en achetant cet ensemble ? ou alors il ne te plait pas ? parce que si je l’ai acheté c’était simplement pour te faire plaisir, je voulais juste te montrer que je suis prêt, que je veux cet enfant, Addie je ne voulais pas aller trop vite »
_ Addison : « Ce n’est pas çà… c’est juste que je n’ai pas… enfin je ne sais pas encore si… »
_ Mark : « Si quoi ? »


Elle aurait voulu lui dire mais les mots restaient comme bloqués dans sa gorge, comme s’ils refusaient de sortir… elle avait les larmes aux yeux mais ne baissa pas le regard, il l’a regardait intensément, scrutant ses grand yeux larmoyants comme pour y trouver la réponse à ses questions… il réalisa soudain…


_ Mark : « Attends… ne me dis pas que tu penses à… Addie, ne me dis pas que tu veux avorter ! »
_ Addison : « Oh ! çà va ! comme-ci je pouvais penser à autre chose ! » explosa t’elle… « Tu débarques de New-York comme une fleur en me servant des « je t’aime » et des « j’ai changé » et moi je devrais te croire sur parole !!! »
_ Mark : « Addie, calmes-toi » murmura t’il alors qu’il l’a voyait se liquéfier devant ses yeux…
_ Addison : « Me calmer ! nan mais c’est la meilleur çà ! venant d’un type qui vient tambouriner à ma porte en pleine nuit !!! »
_ Mark : « Oui je sais mais qu’est-ce que je pouvais faire d’autre, tu refuses de me parler ! »
_ Addison : « Tu devrais me laisser du temps, tu ne peux pas me demander de te croire après tout ce que tu m’as fait… comment veux-tu que je te fasse confiance alors que pendant les deux seuls mois où l’on a été ensemble tu n’as pas arrêté de t’envoyer tout l’hôpital de New-York ! »
_ Mark : « Je sais, tu ne peux pas savoir comme je m’en veux et je sais très bien que tu as besoin de temps mais je t’en pris n’avorte pas Addie… écoutes, je sais que tu ne me referas peut-être plus jamais confiance mais tu ne peux pas nier que cet enfant a été conçu avec amour »
_ Addison : « Oui mais tout à changé maintenant »
_ Mark : « Je sais mais quoi qu’il arrive entre nous, que çà marche ou pas, je sais qu’on aimera cet enfant plus que tout au monde, je me sens déjà père Addie, ne m’enlève pas notre enfant »
_ Addison : « Je… je ne sais pas… je ne sais plus… »


Elle se laissa tomber sur son lit, prenant sa tête entre ses mains… il s’agenouilla devant elle, posant ses mains sur ses genoux… il attendit qu’elle relève la tête vers lui pour reprendre la parole…


_ Mark : « Je te propose quelque chose… dans une semaine, je suis censé reprendre l’avion vers New-York, si tu décides de garder cet enfant, que tu décides ou non de me donner une nouvelle chance, je resterais… mais si tu décides de ne pas le garder alors je prendrais cet avion… çà te laisse donc une semaine pour peser le pour et le contre concernant la grossesse mais pour nous deux tu as tout le temps qu’il te faut » lui dit-il d’une voix douce…
_ Addison : « Hm… une semaine ?»
_ Mark : « Une semaine pour garder ou non le bébé, ok ? »
_ Addison : « D’accord » murmura t’elle …
_ Mark : « Mais promets moi de me tenir au courant… quelque soit ta décision, je veux être près de toi Addie… même si c’est pour te tenir la main lors de l’avortement » dit-il en lui essuyant une larme qui roulait sur sa joue… « Tu me le promets ? »
_ Addison : « C’est promis, je ne te fuirais plus »
_ Mark : « Bien, alors je vais te laisser te reposer »


Il se leva et déposa un rapide baiser dans ses cheveux avant de quitter la chambre…

_________________
My love...
And Amy, The fruit of our love... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Montgomery
Derek's love song for Addison
avatar

Féminin Nombre de messages : 10128
Age : 33
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Orientation: 4ère année Médecine
Côté coeur: Mariée et maman...

MessageSujet: Re: Et si Addison n'avait pas avorté... (Maddison... Addex...)   Mer 30 Avr - 23:17

CHAPITRE 14


Il était encore très tôt quand Addison fut tirée de son sommeil par le son strident de son biper… elle s’en empara machinalement et ouvrit péniblement les yeux pour déchiffrer le message… une urgence… l’esprit encore engourdit par le sommeil, elle quitta avec regret les bras de Morphée et la chaleur de son lit… elle s’apprêta en vitesse et regarda l’horloge mural avant de quitter sa chambre… 4h22… il fallait vraiment aimer son métier pour quitter son lit à une heure pareille pensa t’elle… elle rejoignit rapidement le parking sous-terrain de l’hôtel, le bruit régulier de ses talons aiguilles claquant le sol fit écho dans ce vaste parking désert à une telle heure… elle regarda autour d’elle et ne put s’empêcher de penser à ces films d’horreurs grotesques où une pauvre greluche blonde se fait tuer dans ce genre d’endroit par un fou furieux aussi doué pour la poursuivre qu’un chat à la patte cassée, chutant au moindre obstacle… elle sourit en se disant qu’elle ne devrait peut-être pas regarder les débilités qui s’offraient à elle…

Elle allait ouvrir sa portière de voiture quand elle sentit une présence derrière elle… elle n’eut même pas le temps de se retourner que déjà elle sentit une main l’agripper fortement pour venir la plaquer brutalement contre l’acier froid de son véhicule… elle découvrit alors un homme d’une certaine carrure, il l’a regardait comme un fauve regarde sa proie, elle sentit son sang se glacer dans ses veines… instinctivement, elle lui tendit son sac et ses clefs, lui disant de prendre ce qu’il voulait… il l’a regarda férocement avant de lui attraper violemment les poignées, lui faisant lâcher ses affaires… elle sentit un frisson glacial lui parcourir l’échine dorsale quand elle le vit sortir un couteau…


_ Addison : « Je vous en prie, ne me faites pas de mal… » ne put t’elle s’empêcher de dire…
_ « Vous ne vous souvenez pas de moi, n’est-ce pas ? » répondit-il sans prêter attention à ce qu’elle venait de dire, jouant avec son couteau… venant dessiner les courbes de son corps avec la pointe acérée…
_ Addison : « Je… je vois beaucoup de monde… » souffla t’elle timidement…
_ « Hm… évidemment… une personne aussi importante que vous ne prends pas la peine de se souvenir de tout ses patients… mais je vais vous rafraîchir la mémoire ma jolie… je suis venu vous voir au Seattle Grace il y a de çà 3 semaines, ma fiancée avait des contractions, c’était trop tôt, le bébé ne devait arriver que dans 3 mois… vous avez dit que tout irait bien… vous l’avez dit ! » répéta t’il tendit que le couteau remontait lentement vers son visage…
_ Addison : « Pitié… » lâcha t’elle quand elle sentit la lame tranchante frôler sa gorge…
_ « La fermes !!! » hurla t’il alors qu’elle sentit l’acier au plus près de sa peau… elle n’osait plus faire le moindre mouvement de peur qu’il n’approche la lame d’un centimètre de plus… elle ne pouvait s’empêcher de pleurer, les larmes défilaient sans qu’elle ne puisse les contrôler, elle tremblait alors qu’il continuait son monologue…
_ « vous l’avez dit et pourtant quelques heures plus tard vous êtes venu me voir… l’intervention ne s’était pas passée comme prévue, le bébé est mort… ma fille… et en plus de cela, vous aviez du pratiquer une hystérectomie… ma Lisa ne l’as pas supportée… elle ne s’en est pas remise… elle s’est suicidée hier… nous devions nous marier dans 2 mois… DANS 2 MOIS !!! » hurla t’il en resserrant la lame sous le menton d’Addie…
_ Addison : « Je suis désolé… je suis désolé… » répéta t’elle tout en sanglotant…


il l’a regardait comme si elle lui avait enlevé sa famille, sa vie… il pleurait presque lui aussi… elle sentait qu’il tremblait et que ses émotions lui dictaient ses actes… elle le plaignait presque, ce pauvre homme avait tout perdu par sa faute mais cela ne justifiait pas son comportement…


_ « Vous pouvez être désolé, cela ne fera pas revenir mes amours… vous m’avez enlevé ce que j’avais de plus cher au monde… vous ne méritez pas de vivre là, heureuse et massacrant d’autres familles… je ne le permettrais pas… vous ne ferez plus de mal autour de vous… »


Addison sentait ses membres la lâcher peu à peu, elle perdait pied… si seulement quelqu’un pouvait arriver… son agresseur remarqua cet espoir dans son regard… il lui lança en un sourire menaçant…


_ « Personne ne viendra, il n’y a que vous et moi »
_ Addison : « Pitié… pitié… »


Ses tremblements s’intensifièrent quand il passa l’arme blanche sur son visage… il en suivit les courbes du bout de la lame…


_ « Vous savez, ma Lisa me disait que cette intervention lui avait enlevée sa vie… elle se sentait… comment disait-elle çà ?…ah oui !… mutilée »


Elle sentit l’acier pénétrer son épiderme au moment où il prononça ce mot… le sang perla aussitôt, venant tacher son chemisier… elle ressentit une intense douleur mais n’osa pas crier… elle serra les dents tendit qu’il regardait le sang sur la lame de son couteau, un sourire au coin des lèvres… elle porta instinctivement sa main à son visage et constata avec horreur qu’une plaie béante recouvrait toute sa joue gauche sur une dizaine de centimètres…

Puis il reprit son monologue tout en descendant lentement son arme… son souffle se coupa quand il passa sur sa poitrine… elle ne pensait qu’à une chose… son enfant… l’enfant de Mark… elle réalisa soudain que la peur intense qu’elle ressentait à présent n’était pas pour elle… elle se fichait de devoir subir les foudres de son agresseur… non, elle avait peur pour son bébé, pour cet être innocent… elle réalisa qu’elle ne voulait pas le perdre… elle ne voulait surtout pas qu’il fasse du mal à cet être sans défenses qu’inconsciemment elle aimait déjà… elle pria le ciel quand elle sentit la lame s’arrêter contre son ventre…


_ « … elle me disait que vous lui aviez enlevé ce qui faisait d’elle une femme, que vous lui aviez enlevé son identité… elle se sentait vide… un vide effroyable qui la faisait souffrir… elle m’a confié que la douleur qu’elle ressentait était telle une lame finement aiguisée pénétrant ses entrailles…comme çà » dit-il en appuyant de toutes ses forces sur la poignée de son arme…

_________________
My love...
And Amy, The fruit of our love... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Montgomery
Derek's love song for Addison
avatar

Féminin Nombre de messages : 10128
Age : 33
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Orientation: 4ère année Médecine
Côté coeur: Mariée et maman...

MessageSujet: Re: Et si Addison n'avait pas avorté... (Maddison... Addex...)   Mer 30 Avr - 23:17

CHAPITRE 15


Addison se réveilla en sursaut, ruisselante de sueur, le teint livide, la respiration saccadée… elle avait presque put sentir l’acier pénétrer sa chair et ses entrailles avant qu’elle ne s’éveille… çà avait été si réel… elle en tremblait encore… elle porta machinalement ses mains à son abdomen… comme pour s’assurer que tout cela n’était qu’un cauchemar… elle émergea lentement en balayant sa chambre du regard, espérant trouver des bras où se réfugier… elle sortit soudainement de son lit et s’échappa de sa chambre en courant… elle dévala les escaliers et les couloirs aussi vite qu’elle le put, sans se soucier une seule seconde du fait qu’elle ne portait qu’un simple shorty assortit à un petit débardeur moulant… elle continua sa course jusqu’à arrivé devant la porte 430…


Mark, profondément endormit, plongé dans son rêve, mit quelques minutes avant de comprendre que les coups qu’il entendait n’étaient pas les sabots des chevaux du village de western dans lequel il se trouvait… il ouvrit difficilement les yeux et réalisa que quelqu’un tambourinait à sa porte… il s’extirpa péniblement de la chaleur de son lit en jurant, enfila un caleçon au passage et alla ouvrit la porte encore à moitié endormit…
Quand il vit Addison en petite tenue sur son seuil, le visage blême et les mains tremblantes, il s’éveilla totalement… il l’a fit rapidement entrer…


_ Mark : « Addie ? mais qu’est-ce qui se passe ? qu’est-ce qui t’es arrivé ? » s’inquiéta t’il instantanément…
_ Addie : « Je…non… je veux pas…je veux pas le perdre » bredouilla t’elle encore empiétée dans son cauchemar…
_ Mark : « Quoi ? qu’est-ce que tu veux pas ? » dit-il en lui prenant les mains…
_ Addie : « le bébé… je veux pas le perdre Mark… » lâcha t’elle avant d’éclater en pleurs…
_ Mark : « Ok ok, tu m’en vois ravis… mais dis-moi ce qui t’arrives, Addie, expliques-moi, tu m’inquiètes là »
_ Addie : « Rien… je… j’ai… un cauchemar » bégaya t’elle entre deux sanglots…
_ Mark : « Tu as fais un cauchemar ?… et c’est pour çà que tu es venu me voir en pleine nuit ? »
_ Addie : « Je… je suis désolé… je voulais pas te réveiller »
_ Mark : « Non, non, au contraire, tu as bien fais ! »


Il l’attira à lui et l’enlaça tendrement… elle se laissa faire, se sentant tout de suite mieux dans ses bras, il y avait quelque chose d’apaisant quand elle y était blottie… ils restèrent quelques minutes dans cette position, debout, au milieu de la chambre… puis il se détacha d’elle quand il l’a sentit moins tremblante, plus apaisée…


_ Mark : « Cà va aller ? »
_ Addie : « Oui… je crois » chuchota t’elle…
_ Mark : « Tu veux que je te raccompagne jusqu’à ta chambre ? »
_ Addie : « Je… euh... je préfèrerais… enfin si tu veux… rester ici » dit-elle mal à l’aise…
_ Mark : « Euh, oui… oui, bien sûr ! » répondit-il surprit, avant de l’amener jusqu’à son lit… « Tiens, tu n’as qu’à prendre mon lit, moi je vais dormir dans le canapé là-bas » reprit-il en lui faisant prendre place dans son lit, la recouvrant tendrement de sa couette…
_ Addie : « Non, je… tu ne veux pas dormir avec moi ? » demanda t’elle à la fois surprise et affolée…
_ Mark : « Si, bien sûr mais… c’est vraiment ce que tu veux ? »
_ Addie : « Je n’ai pas envie d’être seule… mais si tu ne veux pas, je ne veux pas te forcer »
_ Mark : « Non, tu ne me force pas du tout… j’en rêve ! » lança t’il en se jetant dans son lit, prenant rapidement place à ses côtés…


A peine fut-il installé dans le lit qu’elle vint se blottir dans ses bras, posant sa tête sur son torse, enroulant sa jambe entre les siennes… la sentant encore tendue par cet horrible rêve, il lui prit la main qu’elle avait préalablement posée sur son torse et il ne la lâcha plus… puis il lui caressa les cheveux de son autre main, respirant ainsi le merveilleux parfum de son champoing… ils finirent par s’endormir dans cette position, Addison se calmant au rythme de ses battements de cœur…




Addison se réveilla la première, son corps lové contre le sien… elle ne savait pas trop si elle devait rester ainsi ou se dégager de lui… elle savait simplement qu’elle se sentait bien… elle le regarda dormir quelques minutes… il était si beau, si paisible, si seulement elle pouvait lui faire confiance… elle était plongée dans ses pensées quand il ouvrit les yeux… un sourire s’imprima aussitôt sur ses lèvres, la lueur matinale sublimait sa beauté… elle lui sourit timidement, comme-ci elle ne savait pas trop quoi faire ou quoi dire…


_ Mark : « Bonjour » souffla t’il
_ Addie : « Bonjour » répondit-elle en replaçant sa tête sur son torse…
_ Mark : « Tu as bien dormis ? » reprit-il après quelques minutes où il se contentait de lui caresser tendrement le dos…
_ Addie : « Hm… pas trop… je n’ai pas arrêtée de me réveiller » répondit-elle en dessinant ses abdominaux du bout du doigt…
_ Mark : « J’espère que ce n’est pas parce que je ronfle ! » ria t’il…
_ Addie : « Idiot » souria t’elle en lui frappant gentiment la poitrine…
_ Mark : « C’est à cause de ton cauchemar alors ? tu veux en parler ? »
_ Addie : « Ca semblait vraiment réel… je pouvais sentir la douleur… les blessures »
_ Mark : « Attends, quelles blessures ? c’était pas un cauchemar banal comme quand on tombe d’un toit ou qu’on se retrouve nu en pleine rue… ou encore quand tu as l’impression de te réveiller et que tu flottes au-dessus de ton corps ? »
_ Addie : « C’est quoi ces rêves ? je ne me suis jamais réveillée au dessus de mon corps » ria t’elle en se redressant pour pouvoir le regarder…
_ Mark : « Oui… bon, il m’arrive de faire des rêves très étranges… mais passons les miens, racontes-moi le tien »
_ Addie : « J’avais été bipé pour une urgence en pleine nuit et je me suis faites agresser dans le parking sous-terrain… par le fiancé d’une de mes patientes… bref, il avait un couteau et c’était comme-ci j’y était vraiment… »
_ Mark : « Mais ce n’était qu’un cauchemar… ce n’était pas réel Addie » murmura t’il en lui caressant la joue…
_ Addie : « Je sais… mais ce qui est bizarre c’est que pendant que j’avais le couteau sous la gorge je ne pensais qu’à une seule chose »
_ Mark : « Laquelle ? »
_ Addie : « Notre enfant »


Le simple fait d’entendre ces deux mots fit sourire Mark comme il n’avait jamais sourit, le regard brillant… ils ne se lâchèrent pas du regard, se souriant tout deux… puis Mark brisa l’instant magique avant qu’elle ne fasse quelque chose qu’elle regretterais plus tard… il la désirait plus que tout au monde mais ne voulait pas que cela se fasse sous le choc des émotions qu’elle avait vécu cette nuit… il joua la carte de la dérision…


_ Mark : « Et c’est donc pour me dire que tu voulais garder le bébé que tu t’es baladée à moitié nue dans les couloirs de l’hôtel ! » ria t’il…


Addison s’inspecta rapidement avant de répondre en riant… « Ha ! ha ! très drôle ! »


_ Mark : « Tu te rends compte que tu aurais pu te faire arrêter pour exhibition » pouffa t’il…
_ Addie : « Pas à ce point là ! je ne suis pas nue ! » se défendit-elle…
_ Mark : « Heureusement ! »
_ Addie : « Bon tu vas bien me prêter de quoi me vêtir » reprit-elle en se levant…
_ Mark : « Hm… çà je sais pas »
_ Addie : « Tu préfères peut-être que je reparte jusqu’à ma chambre dans cette tenue, sachant qu’à l’heure qu’il est je croiserais beaucoup plus de monde que cette nuit… » lui lança t’elle innocemment…
_ Mark : « Non » grimaça t’il… « attends, je vais te chercher quelque chose »



Après avoir revêtu une chemise et un pantalon beaucoup trop grand pour elle, elle repartit jusqu’à sa chambre, avec Mark pour escorte… elle le laissa dans sa chambre tandis qu’elle alla prendre une rapide douche…
Lorsqu’elle revint, il regardait patiemment la télévision… il se leva quand elle arriva près de lui…


_ Mark : « Prête à partir ? »
_ Addie : « Oui »
_ Mark : « Alors allons-y » souria t’il…
_ Addie : « Attends… pour le bébé, je n’ai pas envie que tout le monde le sache pour l’instant »
_ Mark : « Ok, alors on ne dira rien avant que tu ne le veuilles… je ferais tout ce que tu veux »
_ Addie : « Merci… merci d’être là »


Elle s’approcha de lui et lui déposa un baiser aux coins des lèvres… il l’a regarda attendrit puis lui tendit la main qu’elle saisit instantanément… ils quittèrent la chambre main dans la main et se rendirent jusqu’à l’hôpital ainsi… prenant soin de se lâcher avant d’entrer…

_________________
My love...
And Amy, The fruit of our love... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Montgomery
Derek's love song for Addison
avatar

Féminin Nombre de messages : 10128
Age : 33
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Orientation: 4ère année Médecine
Côté coeur: Mariée et maman...

MessageSujet: Re: Et si Addison n'avait pas avorté... (Maddison... Addex...)   Mer 30 Avr - 23:18

CHAPITRE 16


Addison commença sa garde sereinement, pour la première fois depuis quelques semaines elle avait l’impression que sa vie prenait un sens positif… elle savait à présent ce qu’elle allait faire, même si elle ne savait toujours pas si elle pouvait ou non faire confiance à Mark… mais il se montrait patient alors elle avait décidé de ne pas se torturer et de laisser les choses aller comme la vie en déciderait… c’est donc d’un pas assuré et le sourire jusqu’aux oreilles qu’elle accosta Alex qui venait d’arriver…


_ Addison : « Dr Karev !... je vais commencer à croire que vous aimez l’escouade du vagin »
_ Alex : « Vous pouvez toujours le croire » répondit-il tout sourire… « Moi, tout ce que j’ai à dire c’est que je suis les ordres de Bailey ! »
_ Addison : « Dans ce cas, mieux vaut ne pas la contrarier » ria t’elle…




La journée passa rapidement, les blessés d’un accident de bus affluents à un rythme effréné… Addison et Alex ayant eut deux femmes enceintes dont une en plein travail… ils eurent donc à effectuer une césarienne en urgence…



Alors que sa garde se terminait, il chercha après sa titulaire pour lui donner les dernières constantes de leur patiente… il la trouva en réa-néonat… il s’arrêta un instant pour l’observer… elle parlait lentement au bébé alors que celui-ci était en couveuse… elle était rayonnante…


_ Alex : « Je vous apporte les résultats de Mme Mayer » dit-il en entrant…
_ Addison : « Merci Alex » répondit-elle alors qu’elle regardait la petite fille enserrer son index…
_ Alex : « Comment va la petite ? »
_ Addison : « Bien… elle est très forte » souria t’elle…
_ Alex : « Tant mieux »


Il la regarda longuement, elle semblait encore plus belle auprès des tout petits… elle remarqua bien vite son regard insistant…


_ Addison : « Allez-y… posez-là »
_ Alex : « Quoi donc ? » demanda t’il surprit…
_ Addison : « La question qui vous démange… posez-là »
_ Alex : « Je ne… »
_ Addison : « Alex » le coupa t’elle en un sourire encourageant…
_ Alex : « D’accord, je me demandais si vous… aviez pris votre décision… concernant votre grossesse »
_ Addison : « Oui, j’ai pris ma décision » se contenta t’elle de répondre…
_ Alex : « Génial… et vous avez prévenu le père ? » reprit-il avec plus d’assurance…
_ Addison : « Oui, j’ai suivi votre conseil » ria t’elle…
_ Alex : « Vu le sourire que vous affichez, j’en déduis qu’il a bien réagit »
_ Addison : « Beaucoup mieux que je ne l’aurais pensé… je ne pensais pas qu’il voulait être père »
_ Alex : « Et alors… est-ce que je peux savoir si vous le gardez ou pas ? » risqua t’il timidement…
_ Addison : « Bien sûr, de toute façon vous finiriez pas le voir »
_ Alex : « Donc vous le gardez ? »
_ Addison : « Oui… Mark est tellement heureux de devenir papa, il le désire vraiment… alors oui, je le garde » répondit-elle en regardant de nouveau la petite fille dans la couveuse…
_ Alex : « et vous ? »
_ Addison : « Comment çà, moi ? »
_ Alex : « Vous le désirez aussi cet enfant ou vous le gardez parce que Sloan le veut ? »
_ Addison : « J’ai mis du temps avant de savoir réellement ce que je voulais… mais j’en suis sûr maintenant, je le veux tout autant que lui »
_ Alex : « Alors toute mes félicitations » souria t’il…
_ Addison : « Merci »


Ils restèrent quelques instant en silence à seulement regarder le bébé serrer le doigt d’Addie… puis il reprit d’un ton à la fois amusé et compatissant…


_ Alex : « Maintenant il vous reste le plus délicat à faire »


Elle l’interrogea du regard, ne comprenant pas là où il voulait en venir…


_ Alex : « Prévenir votre mari que vous attendez un enfant d’un autre… de son meilleur ami en l’occurrence »
_ Addison : « Oh, je… » répondit-elle embarrassée avant d’avouer… « Je n’y avait pas vraiment pensé »
_ Alex : « Ah bon ! » ria t’il… « Pourtant il va bien finir par s’en rendre compte et honnêtement il vaut mieux qu’il l’apprenne de vous plutôt que d’un autre »
_ Addison : « Oui, surement »
_ Alex : « Je vous souhaite bien du courage en tout cas parce que c’est très délicat comme situation »
_ Addison : « Oui çà je le sais très bien » ria t’elle…
_ Alex : « J’aimerais pas être à votre place en tout cas » ria t’il…
_ Addison : « Rassurez-vous, je ne pense pas que vous risquez d’y être un jour »
_ Alex : « Ouais, c’est vrai » répondit-il en reprenant son calme… « Bon… et bien je vais vous laisser, ma garde est fini »
_ Addison : « Oui, je ne vais pas tarder non plus »
_ Alex : « Bonne soirée alors »
_ Addison : « Bonne soirée Alex »


Il sortit l’esprit embrumé par sa beauté… jusqu’à ce qu’il percute quelqu’un… il sortit instantanément de ses rêveries en apercevant sa victime…


_ Alex : « Pardon, je ne vous avez pas vu » s’excusa t’il aussitôt…
_ Mark : « Ouais, j’avais remarqué ! » râla t’il avant de le rappeler… « Hey Karev, tu ne saurais pas où est Addison ? »
_ Alex : « En réa-néonat »


Sans rien ajouter d’autre, sans même un merci, Mark reprit son chemin… Alex le regarda s’éloigner, cet homme ne lui inspirait guère confiance… et pourtant il rêvait de travailler à ses côtés… il l’interpella à nouveau…


_ Alex : « Dr Sloan ? »
_ Mark: « Ouais ? » demanda t’il en se retournant...
_ Alex : « J’allais oublier… toute mes félicitations » puis il s’en alla avant même que son titulaire ne lui réponde…


Mark resta interdit quelques secondes… le féliciter… mais de quoi ?…



_ Mark : « Coucou » lança t’il en entrant..
_ Addison : « Salut… qu’est-ce que tu fais là ? »
_ Mark : « Ma garde est finie, la tienne aussi non ? »
_ Addison : « Hm… » répondit-elle en refermant la couveuse…
_ Mark : « C’est étrange, j’ai percuté Karev en venant ici… enfin c’est plutôt lui qui m’a percuté pour être exact » commença t’il…
_ Addison : « Qu’est-ce qu’il y a d’étrange là-dedans, si ce n’est que vous ne regardez pas où vous allez » ria t’elle…
_ Mark : « Ce qui est étrange c’est qu’il m’a félicité… tu vois une raison à cela ? »
_ Addison : « Pour le bébé surement »
_ Mark : « Le bébé ?… je croyais que tu ne voulais mettre personne au courant de ta grossesse et LUI le sait ? » demanda t’il agacé…
_ Addison : « Il le sait parce que c’est lui qui m’a fait l’écho, tu te rappel pendant que tu étais trop occupé à te battre avec Derek » souria t’elle…
_ Mark : « Ah… » se calma t’il avant de reprendre… « Mais pourquoi il sait que c’est moi le père ? et comment il sait que tu le gardes ? »
_ Addison : « Serais-tu jaloux ? » répondit-elle amusée…
_ Mark : « Jaloux ? moi ? de ce petit crétin ? tu rigoles ! » protesta t’il…


Elle ne put s’empêcher de rire devant autant de mauvaise foi… et puis le fait qu’il soit jaloux était plutôt agréable… elle s’approcha de lui pour lui répondre, posant ses mains sur son torse…


_ Addison : « D’accord alors tu n’es pas jaloux… tu aurais préféré que je lui dise qu’il est de Derek ? » répondit-elle en un sourire coquin…
_ Mark : « Nan » grimaça t’il en passant ses mains autour de sa taille…
_ Addison : « Je le savais » ria t’elle…
_ Mark : « Cà n’empêche pas que cet interne est toujours derrière toi » reprit-il…
_ Addison : « Pas jaloux, hein ?! »
_ Mark : « Je ne suis pas jaloux, je ne fais que constater » souria t’il…
_ Addison : « Ok… et pour info si tu serais plus agréable avec lui, tu pourrais remarquer qu’il est très doué et qu’il rêve de travailler à tes côtés »
_ Mark : « Ma parole, tu essayes de t’en débarrasser ! » pouffa t’il…
_ Addison : « T’es nul ! » répondit-elle en se détachant de lui… « Moi je dis çà parce que tu trouves qu’il est trop souvent en obstétrique, moi il ne me dérange pas… au contraire »


Elle savait que cette phrase attiserait sa jalousie… c’est plus ou moins ce qu’elle voulait… non pas qu’Alex n’était pas doué en néonat, bien au contraire… mais elle connaissait les ambitions de son interne… elle lui donnait juste un coup de pouce…


_ Mark : « Ok, je vais voir ce que je peux faire pour ce Karev » répondit-il avant de reprendre dans un grand sourire… « Ce soir je t’emmène diner ! »
_ Addison : « En quel honneur ? »
_ Mark : « Pourquoi ? il faut une raison particulière pour emmener la mère de son enfant au resto ? » ria t’il…
_ Addison : « Arrêtes un peu de te moquer de moi » ria t’elle à son tour…

_________________
My love...
And Amy, The fruit of our love... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Montgomery
Derek's love song for Addison
avatar

Féminin Nombre de messages : 10128
Age : 33
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Orientation: 4ère année Médecine
Côté coeur: Mariée et maman...

MessageSujet: Re: Et si Addison n'avait pas avorté... (Maddison... Addex...)   Mer 30 Avr - 23:19


CHAPITRE 17



La soirée qu’elle venait de passer fut complètement différente de ce qu’elle pensait vivre… elle s’attendait à une soirée comme celles passées à New-York, lorsqu’ils étaient ensemble… mais elle remarqua tout de suite qu’il avait fait de réels efforts… il était passé la prendre à l’heure pile, prenant soin de s’habiller très élégamment, ce qui ne la laissa pas indifférente… puis il l’avait emmené dans le restaurant le plus chic de la ville… il fut satisfait de voir les yeux de la jeune femme s’éclairer devant la beauté du lieu… ils passèrent tout le repas à parler de tout et de rien, évoquant leur amitié, leur histoire, Derek, New-York, Seattle et bien évidemment le bébé… leur amitié de longue date ne tarda pas à se manifester… leurs mains s’entrelaçaient de temps à autre… elle fut plus que surprise de remarquer que Mark ne semblait ne voir qu’elle… habituellement, à New-York, il aurait dragué la serveuse qui ne cessait de lui faire de l’œil ou alors il aurait lancé des regards charmeur à la petite blonde assise à la table d’à côté, essayant de capter son attention, ce qu’il arrivait toujours à faire… mais là, non… il semblait intéressé que par elle, ce qui était vraiment agréable… puis ils passèrent le trajet du retour à échanger leur point de vue sur le restaurant et la qualité des plats…


Addison : « Dis ce que tu veux, moi j’adore ce restau et puis c’était super bon ! » dit-elle alors qu’ils sortaient de la voiture…
Mark : « Pas besoin de me le dire, je l’avais remarqué… je ne t’avais jamais vu manger autant » ria t’il… « Et je suis ravi de voir que tu nourris bien notre petit mec ! »
Addison : « Cà a valeur d’exception ! » devant le regard interrogatif de Mark, elle ajouta… « Je cuisine très mal alors je ne vais pas manger autant tout les jours » ria t’elle …
Mark : « Tu me vois dans l’obligation de t’emmener au restau tout les soirs dans ce cas ! »
Addison : « Tu compte me gaver comme une oie jusqu’à la naissance ? »
Mark : « Cà fait parti de mon plan » souria t’il…
Addison : « Je ne me laisserai pas faire, je ne tiens pas à ressembler à une baleine ! »
Mark : « Tu sera super sexy en baleine » ria t’il…
Addison : « Arrêtes ! » souria t’elle en le frappant gentiment…
Mark : « Nan mais je suis sérieux !… je veux un vrai petit mec, j’ai pas envie d’un bébé maigre qui fait pitié »
Addison : « N’importe quoi… et puis qui te dis que ce sera un garçon d’abord ? »
Mark : « Pure intuition ! » répondit-il en lui offrant l’un de ses sourires irrésistibles… « Et puis je veux lui apprendre à jouer au foot »
Addison : « Tu pourras très bien apprendre le foot à une fille »
Mark : « Le foot n’est pas fait pour les filles »
Addison : « Sexiste ! »
Mark : « Je ne suis pas sexiste ! »
Addison : « Alors pourquoi ne pas apprendre le foot à ta fille ? »
Mark : « Parce qu’elle préfèrera que sa mère lui apprenne la danse » souria t’il
Addison : « Je n’ai jamais fais de danse » ria t’elle…
Mark : « Dommage… j’aurais bien voulu te voir en tutu, humm… »


Il reçu une légère tape sur le bras alors qu’ils explosèrent de rire…


Mark : « Bon alors, tu lui apprendras à tricoter… ou à cuisiner » ria t’il alors qu’ils pénétraient dans l’ascenseur…
Addison : « J’ai une tête à savoir tricoter ?!… et mieux vaut pour elle qu’elle ne me voit jamais dans une cuisine ! »
Mark : « Ma parole, tu vas être une mère exécrable ! » pouffa t’il alors qu’il reçu une nouvelle tape sur le coin de la tête…
Addison : « Je serai une bien meilleure mère que tu ne feras un bon père ! » se défendit-elle avant d’ajouter dans un sourire taquin… « Et puis je pourrai toujours la mettre en garde contre certains hommes »
Mark : « Pas question de parler des hommes à ma fille avant sa majorité ! »


Addison éclata de rire en entendant cela… il semblait réellement sérieux… ce qui l’amusa encore plus…


Addison : « Si tu crois que tu pourras l’empêcher de s’intéresser aux garçons, t’as du boulot ! »
Mark : « Pff… de toute façon ce sera un mec » reprit-il… « Et c’est moi qui l’avertirai des ravages que peuvent faire les rousses incendiaires » la taquina t’il…
Addison : « Tu sais quoi, j’espère que se sera une fille rien que pour que tu es tors »
Mark : « Oh mais je suis prêt à parier ! »
Addison : « Tu veux faire un pari sur le sexe de notre enfant ? »
Mark : « Pourquoi pas, c’est marrant et je suis certain de gagner »
Addison : « En même temps tu as une chance sur deux de ne pas te tromper » souria t’elle.
Mark : « Voyons voir ce que l’on pourrais parier… une voiture !!! » se réjouit-il…
Addison : « Une voiture ? » répéta t’elle septique…
Mark : « Avec un bébé, je vais devoir changer de caisse alors si c’est un mec tu m’en payeras une… et si c’est une fille, je t’en payerai une »
Addison : « Je n’ai pas besoin de changer de voiture moi »
Mark : « Mais moi oui » ria t’il…
Addison : « Pas question que je t’en paie une ! »
Mark : « Je ne te savais pas si radin » se moqua t’il, se prenant de nouveau une tape… « Bon prenons quelque chose qui ne coute rien alors… ah je sais ! si c’est un gars je choisi le prénom et si c’est une fille c’est toi ! »
Addison : « Hors de question ! »
Mark : « Pourquoi ? »
Addison : « Je n’ai pas envie que mon fils ait un prénom ridicule… avec toi je suis sûr qu’il aura un prénom genre… Kyle ou Jack… ou même Ken ou Hulk » ria t’elle…
Mark : « Pour qui tu me prends, j’ai très bon gout !… et puis si je voudrai lui donner un prénom virile je l’appellerai Mark, ya pas plus virile »
Addison : « Qui te dis que tu es virile ? »
Mark : « Pas besoin de me le dire, je le sais » ria t’il avant de reprendre… « Bon alors si on ne pari pas le prénom, on peut parier la chambre du bébé, celui qui gagne la paye et on choisi à deux, çà te va »
Addison : « C’est ridicule de parier sur son enfant »
Mark : « L’absurdité est le principe même d’un pari » souria t’il…
Addison : « Bon, ok… marché conclu »
Mark : « Génial ! prépare tes économies » ria t’il…


Elle le regarda rire comme un gamin faisant son premier pari important… il remarqua bien vite son regard insistant et son petit sourire… il savait qu’elle avait quelque chose en tête…


Mark : « Quoi ? »
Addison : « Non, rien »
Mark : « Nan dis-moi, je vois bien que tu es pensive »
Addison : « C’est juste que... tu es différent »
Mark : « Différent ? »
Addison : « Du Mark de New-York »
Mark : « Je t’ai dis que j’ai changé » souria t’il...
Addison : « Oui mais je ne te croyais pas »
Mark : « Et maintenant ? »
Addison : « Pas encore totalement mais je commence à m’en apercevoir »
Mark : « Et qu’est-ce qui t’as fais changer d’avis ? »
Addison : « Ce soir... tu semblais ne voir que moi »
Mark : « Ya toujours que toi qui importe Addie »
Addison : « Non... d’habitude tu aurais dragué la serveuse qui n’arrêtait pas de te déshabiller du regard ou alors tu aurais cherché à attirer l’attention de la petite blonde qui était à la table d’à côté »
Mark : « Je n’aurais jamais fait çà »
Addison : « Tu le faisait tout le temps à New-York Mark... et j’avoue que c’était très humiliant et dégradant. » avoua t’elle...
Mark : « Je suis vraiment désolé » répondit-il en baissant la tête...
Addison : « Mais ce soir c’était différent, tu ne leur as pas fait attention, tu étais avec moi... rien qu’avec moi et çà faisait longtemps qu’un homme ne s’était pas montré autant attentionné à mon égard »


Il releva la tête et la vit lui sourire... il en fit de même mais ne put ajouter quoi que ce soit, les portes de l’ascenseur s’ouvrant déjà... il la laissa passer et l’escorta jusqu’à la porte de sa chambre...


Mark : « Bon, eh bien te voilà arrivé à destination » dit-il une fois qu’elle fut arrivé devant sa porte…
Addison : « Merci pour cette soirée Mark, çà m’a fait beaucoup de bien »
Mark : « Alors tout le plaisir était pour moi » il se regardèrent quelques secondes en silence avant qu’il ne reprenne… « Je vais te laisser te reposer… bonne nuit Addie. »


Il lui déposa une bise sur la joue avant de faire un pas pour s’en aller… mais elle posa sa main sur son bras, l’arrêtant dans son élan… il se retourna pour la regarder… elle s’approcha de lui et l’embrassa tendrement… avant de lui glisser dans un murmure « Bonne nuit »… puis elle rentra dans sa chambre, le laissant encore surprit dans le couloir…

_________________
My love...
And Amy, The fruit of our love... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Montgomery
Derek's love song for Addison
avatar

Féminin Nombre de messages : 10128
Age : 33
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Orientation: 4ère année Médecine
Côté coeur: Mariée et maman...

MessageSujet: Re: Et si Addison n'avait pas avorté... (Maddison... Addex...)   Mer 30 Avr - 23:20

CHAPITRE 18


Plusieurs semaines étaient passées depuis… la relation d’Addison et Mark n’avait pas beaucoup évoluée, seulement quelques légers baisers échangés lorsqu’il la raccompagnait après un bon repas passé en tête à tête… il était impatient de connaître le sexe du bébé, il commençait à s’intéresser aux voitures familiales et Addison aimait se moquer de lui lorsqu’il se faisait tout un film en imaginant la vie futur du bébé… elle trouvait cela tellement adorable qu’elle appréciait chaque minute passée en sa compagnie… cependant sa relation avec Alex prenait un tournant étrange… jamais elle n’aurait cru pouvoir lier une telle amitié avec un interne… avec cet interne… de jour en jour, leur amitié ne cessait de croitre, pour le plus grand bonheur d’Addison qui voyait en lui un ami fidèle… il était toujours là quand elle avait besoin de lui, il avait toujours une épaule réconfortante à lui offrir… il ne perdait cependant pas son caractère solitaire et sarcastique, il avait le don de tourner chaque situation en ridicule et elle s’amusait beaucoup de ses piques sarcastiques… ce n’est pas pour autant que leurs opinions ne divergeaient plus concernant la médecine, ils étaient toujours constamment en désaccord mais tout s’oubliait rapidement lorsqu’ils se retrouvaient chez Joe ou même dans les couloirs de l’hôpital…

Alex quant à lui, voyait leur relation sous un autre angle… il ne pouvait pas encore définir ce que c’était mais il savait que çà allait plus loin qu’une simple amitié… c’était tout à fait différent avec elle qu’avec Meredith ou Izzie… mais qu’est-ce que c’était alors ?… il n’avait pas vraiment le temps d’y penser plus, il avait rejoint la chirurgie plastique et officiait aux cotés de Sloan depuis quelque temps… il savait qu’Addison devait être là-dessous mais il fit comme s’il ne s’en doutait pas… il profitait du moindre petit enseignement que son titulaire voulait bien lui apprendre… très peu de chose en l’occurrence… Sloan avait accepté de prendre cet interne sous son aile dans la simple perspective de l’éloigner d’Addison… il avait remarqué ce lien qui se tissait entre eux et ne voulait pas prendre le risque d’un rapprochement plus prononcé entre eux… ce n’est pas pour autant qu’il appréciait le jeune homme… il prenait un malin plaisir à lui faire faire des tâches toutes plus insignifiantes les unes que les autres… faisant jouer son autorité à chaque occasion…

Le ventre d’Addison commençait à s’arrondir et elle repoussait sans cesse la discussion qu’elle devrait avoir avec Derek… elle cherchait depuis des semaines comment réussir à lui annoncer en douceur mais jamais elle n’avait réussit à ne sortir serait-ce qu’un mot… et pourtant leur relation n’était plus aussi chaotique qu’elle l’avait été à son arrivée à Seattle…

Elle se leva ce jour-là avec la ferme intention de tout lui dire… elle ne pouvait de toute façon plus repousser çà à plus tard, son corps commençait à changer et il finirait par le voir par lui-même si elle ne se décidait pas à franchir le pas…

Ce fut en le croisant dans les escaliers qu’elle prit son courage à deux mains… poussé par une force jusqu’alors inconnue…

_ Addison : « Derek ? » l’interpella t’elle alors qu’il avait déjà dévalé trois marches…
_ Derek : « Addie, Bonjour ! » lança t’il en s’apercevant de sa présence…
_ Addison : « Je… tu as une minute à m’accorder là ? »
_ Derek : « Euh, oui… mais fais vite, j’ai une intervention dans vingt minutes » répondit-il en remontant les quelques marches qu’il avait descendues…
_ Addison : « Ok, je vais faire vite… voilà, je… enfin je suis… » elle fit une pause de quelques secondes comme pour rassembler son courage… « Ce n’est pas très facile à dire, surtout à toi… mais je pense qu’il vaut mieux que je te le dise moi-même… c’est mieux que de t’en rendre compte tout seul, surtout que tu pourrais te méprendre sur la paternité… » bredouilla t’elle sans prendre le temps de respirer entre deux…
_ Derek : « Hey ! respires, je ne comprends rien là ! » la coupa t’il en lui lançant un regard interrogateur…
_ Addison : « Oui, désolée… je vais faire plus simple… je suis enceinte » lâcha t’elle soudainement, ajoutant ensuite dans un souffle… « De Mark… »
_ Derek : « Tu quoi ?! » lâcha t’il déboussolé…
_ Addison : « J’attends un enfant de Mark » répéta t’elle…
_ Derek : « Et tu m’annonces çà comme çà ! » ria t’il amèrement…
_ Addison : « Il n’y a pas trente-six façon de le dire Derek, et crois-moi j’ai cherché pourtant ! »
_ Derek : « Ok… ok… »

Il arpenta les quelques mètres de la cage d’escalier en long, en large et en travers, le tout en se passant nerveusement les mains dans les cheveux, soufflant d’exaspération… Addison ne bougea pas, attendant la moindre réaction de sa part… çà ne se fit pas attendre…

_ Derek : « Tu m’auras vraiment fais la totale ! … je pensai que vous… vous étiez protégé ce jour là » dit-il en une grimace de dégout…
_ Addison : « Il n’y a pas… ce n’était pas la première fois » répondit-elle en le fuyant du regard… « Après ton départ, je suis restée avec lui pendant deux mois… »
_ Derek : « Quoi ?! » s’écria t’il… « Alors pourquoi être venu ici ? pourquoi être venu foutre ma vie en l’air alors que tu étais avec lui ? pourquoi être venu alors que tu portes son… » il fit un geste vers le ventre d’Addison accompagné d’une grimace en guise de fin de phrase…
_ Addison : « Je n’étais plus avec lui et je ne savais pas que j’étais enceinte, Derek, je ne suis pas venu pour te faire mal, c’est toi que je veux… voulais, c’est pour nous que je suis venu ici ! »
_ Derek : « Tu me dégoutes ! tu me dégoutes ! » répéta t’il en refaisant les cent pas devant elle…

Elle le regarda faire en sentant les larmes lui monter aux yeux… ses fichu hormones commençant à diriger ses émotions… Derek s’arrêta de temps à autre pour lui lancer un regard glacial… puis il reprit en s’avançant vers elle…

_ Derek : « Et pourquoi tu me le dis ? tu n’aurais pas pu avorter et ne rien me dire ? je n’avais pas besoin de savoir çà ! »
_ Addison : « Non, je… nous avons décidé de le garder » répondit-elle surprise par ses paroles…
_ Derek : « Oh ! alors tu es toujours avec lui ! »
_ Addison : « C’est plus compliqué que çà Derek, je ne lui ai pas… »
_ Derek : « Et tu penses peut-être qu’il fera un père modèle ? » la coupa t’il en avançant vers elle, la faisant reculer peu à peu… « Mark ne pense qu’avec ses organes génitaux, il n’a pas de cerveau concernant la gente féminine ! qu’est-ce que tu crois qu’il va t’apporter ? rien !… tu te retrouvera seule avec cette chose sur les bras ! » lui cracha t’il au visage d’un ton froid alors que son dos cogna brutalement le mur…

C’est à ce moment-là qu’Alex arriva en dévalant l’escalier… découvrant Addison cogner le mur à l’entente de ces paroles crachées tel un venin par son futur ex-mari… ne sachant pas de quoi il s’agissait, il préféra intervenir avant de voir quelque chose qui le mettrait hors de lui…

_ Alex : « Hey ! qu’est-ce qu’il se passe ici ? » demanda t’il en s’approchant d’eux…
_ Derek : « Rien… ce ne sont pas tes affaires Karev, restes en dehors de çà » répondit-il en s’éloignant d’Addison…

Alex interrogea la jeune femme du regard et celle-ci lui répondit d’un hochement de tête pour lui dire que tout allait bien… Derek, remarquant que le jeune homme ne semblait pas vouloir partir, décida d’en rester là pour le moment…

_ Derek : « J’ai une intervention, on en reparlera plus tard » souffla t’il avant de dévaler les escaliers…

Addison ne bougea pas, toujours appuyée contre le mur, elle le regarda partir… Alex sentit que çà n’allait pas en voyant ses yeux azurs s’emplir de larmes… il posa délicatement sa main sur son épaule et la regarda tourner la tête vers lui… elle lui souria brièvement avant de s’expliquer…

_ Addison : « Je lui ai dit… »

Alex n’ajouta pas un mot, il avait bien vu par lui-même que Derek avait très mal réagit… et les larmes qui s’écoulaient à présent de ses yeux le mit mal à l’aise… il n’était pas le genre de mec à consoler les autres… cependant il sentit son cœur se serrer en la voyant ainsi… il ne réfléchit pas plus longtemps et l’attira dans ses bras… la berçant doucement en caressant ses doux cheveux… Addison se laissa aller dans les bras de son ami… prenant conscience de la chance qu’elle avait de l’avoir…

_________________
My love...
And Amy, The fruit of our love... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et si Addison n'avait pas avorté... (Maddison... Addex...)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et si Addison n'avait pas avorté... (Maddison... Addex...)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Elle avait ce teint clair et une bouche rose...
» Si seulement on avait su s'aimer. Les fleurs auraient été plus roses et nous peut-être plus heureux... [PV Jack]
» «Il était un petit navire, qui n'avait ja, ja, jamais navigué» Adeline A. Romanov [terminé]
» On lui avait dit.
» (simon) y'avait un tas d'personnes et personne marchait dans l'même sens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Greys-Practice à Harvard :: Coin détente :: Fanart et Fanfic :: Fanfic :: Fanfics Grey's Anatomy-
Sauter vers: