RPG Greys-Practice à Harvard

Bienvenue à Harvard… le campus vous ouvre grand ses portes !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une journée cauchemardesque (Addex...et autres)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Addison Montgomery
Derek's love song for Addison
avatar

Féminin Nombre de messages : 10128
Age : 33
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Orientation: 4ère année Médecine
Côté coeur: Mariée et maman...

MessageSujet: Une journée cauchemardesque (Addex...et autres)   Mer 30 Avr - 23:29

CHAPITRE 1


C'est une nouvelle journée qui commence pour nos internes... nouvelle journée réservant son lot de surprises et de moments inattendus auquel l'on ne s'attend pas...
Meredith et Izzie firent le chemin à pied jusqu'au Seattle grace, absorbées dans leur conversation, elles sursautèrent au son d'une moto s'arrêtant juste derrière elles...

_ Alex : Salut les filles !
_ Izzie : Alex ?!
_ Alex : Oué, c'est moi (répondit-il en ôtant son casque)
_ Meredith : Waouh, elle est superbe !
_ Izzie : Mais depuis quand as-tu une moto ?
_ Alex : Depuis environ 50 minutes... je viens juste de me la payer.
_ Meredith : C'est génial, mais tu ne nous avais pas dit que tu comptais t'en acheter une... entre colocataires, on devrait tout ce dire.
_ Alex : Eh bien, désolé les filles, c'est pas parce que je partage votre appart que je compte vous raconter ma vie.
_ Izzie : Moué... en attendant si l'on ne se dépêche pas on va être en retard...

Ils entrèrent dans le vestiaire où Cristina et Georges se chamaillaient à propos d'une opération à cœur ouvert qui aurait lieu dans la matinée, chacun d'eux voulait assister le Dr Burke...

_ Meredith : Salut... qu'est ce que vous avez à vous chamailler comme çà ?
_ Georges : C'est Cristina, elle croit que parce qu'elle sort avec Burke elle devient obligatoirement son assistante personnelle pour toute opération importante.
_ Cristina : C'est faux, j'ai jamais dis çà (s'indigna t'elle)
_ Alex : Eh du calme les enfants.. de toute façon c'est pas vous qui allé choisir.

Il pouffa de rire accompagné d'Izzie et Meredith sous le regard noir de Cristina et Georges...

_ Izzie : Oh, et vous savez quoi ?... Alex s'est acheté une moto !
_ Georges : Une moto ?!
_ Cristina : Tu n'as pas peur de t'envoler sur un engin plus gros que toi ( se vengea t'elle en riant)
_ Alex : Très marrant !

Ils furent interrompus par le Dr Bailey...
_ Bailey : Qu'est ce que vous fichez ?... Vous avez 5 minutes de retard !
_ Cristina : Oh... euh... c'est à cause de Georges...
_ Georges : Hey !
_ Bailey : Peu importe !... Bon aujourd'hui Izzie, tu vas en chirurgie plastique.. Cristina en cardio (celle-ci jeta un regard victorieux à Georges)... Karev en néonat.. Georges en neuro et Meredith, toi, tu vas à la mine...

Ils partirent chacun dans leur service attribué...

_ Dr Montgomery : Ah Karev, vous êtes mon interne pour aujourd'hui ?
_ Alex : Ouais.
_ Addison : Bien, suivez-moi.
Il suivit sa titulaire jusqu'à la chambre d'une patiente...

_ Addison : Karen Baker, 28 ans, l'accouchement est prévu pour cet après-midi... les constantes sont normales. Faite lui un monitoring et une écho... cette patiente est la votre Karev, faite-moi un bilan de l'évolution toute les heures...
_ Alex : Bien
_ Addison : Mme Baker, je vous laisse avec le Dr Karev et ne vous inquiétez pas tout se passera bien.
_ Mme Baker : Merci Docteur.

La matinée se déroula sans encombre.. Izzie dû subir les remarques incessantes de Sloan... Cristina eût le bonheur d'assister Burke dans l'opération la plus importante de la journée... n'ayant pas d'opération prévu dans la journée en neurochirurgie, Georges dû se contenter de visiter les patients de Derek en sa compagnie... Meredith, elle, accueilla un patient plutôt bizarre aux urgences, celui-ci s'étant volontairement jeté sous les roues d'une voiture afin de prouver son amour à son amie, heureusement pour lui, il n'eût qu'une fracture de la jambe... quant à Alex, il fit un compte rendu toute les heures comme prévu aux Dr Montgomery sur l'évolution de sa patiente.

Cependant 15 minutes avant son compte-rendu de 15 heures, Alex bipa le Dr Montgomery d'urgence... elle arriva dans les 5 minutes qui suivirent...

_ Addison : Que se passe t-il, vous m'avez bipé Karev ?
_ Alex : Oui, le cœur du bébé ralenti.
_ Mme Baker : Que ce passe t'il ? (s'inquiéta la future maman)
_ Addison : Calmez-vous, cela arrive parfois, nous allons faire une échographie pour en savoir plus.

Elle effectua l'échographie...

_ Addison : Merde ! ( lâcha t-elle tout bas, les yeux rivés sur l'écran)
_ Mme Baker : Quoi ? Qu'y a t-il ?
_ Addison : Votre bébé a le cordon ombilical enroulé autour du cou, nous allons devoir faire une césarienne en urgence.
_ Mme Baker : Mais quel rapport avec les battements de son cœur ?
_ Alex : Le cordon exerce une pression autour du cou de votre bébé, son cœur ralentit parce qu'il s'étouffe.
_ Addison : Karev ! (le réprimanda t'elle)
_ Alex : Ben quoi, c'est la vérité !
Addison lui lança un regard de reproche puis rassura sa patiente.
_ Addison : Ne vous inquiétez pas, nous allons pratiquer une césarienne et tout se passera bien.

Aussitôt dit, aussitôt fait, le Dr Montgomery assistée par le Dr Karev se retrouvèrent en salle d'opération...

_ Addison : Et merde ! (souffla t'elle en sortant l'enfant)... Karev occupez-vous de la mère (il s'exécuta)... il faut l'intuber ! (s'exclama t'elle en s'affairant autour du bébé)...

Une heure plus tard, Alex retrouva Addison dans la salle de réanimation des nouveau-nés...

_ Addison : Comment va la mère ?
_ Alex : Bien, nous lui avons donné un calmant pour qu'elle puisse dormir un peu.
_ Addison : Bien...
Ils regardèrent tout deux la petite fille intubée dans sa couveuse...
_ Alex : Et comment va la petite ? (dit-il en s'approchant)
_ Addison : Et bien, pour l'instant son état est stable... nous en serons plus dans quelques heures.
_ Alex : Hum...
Ils se trouvaient tout deux côtes à côtes, regardant la petite fille dans sa couveuse...
_ Alex : C'est injuste de devoir subir tout cela dès la naissance.
_ Addison : C'est la vie... tout n'est pas toujours rose.
_ Alex : Oué.
Addison posa son regard azur sur lui...
_ Addison : Vous avez fait du très bon boulot Karev, vous devriez choisir la neonat comme spécialisation, vous êtes très doué.
_ Alex : Merci...

Il ne sût quoi ajouter d'autre à ce compliment, il sentit son cœur s'emballer face à sa titulaire... ses yeux verts pénétrants les siens... ils se regardèrent longuement... pensant tout deux à la même chose... se rapprochant de plus en plus... jusqu'à ce que leurs lèvres se frôlent... s'unissant dans un baiser timide... un baiser qui devint rapidement fougueux et passionné... leur étreinte s'arrêta net...
Mark venait d'ouvrir la porte... les surprenant dans leur élan amoureux...

_ Mark : C'est pas vrai ! (lâcha t-il dans un souffle)
_ Addison : Oh... euh... je... j'ai une patiente à voir. (bégaya t-elle honteuse avant de s'enfuir)
_ Mark : T'avise pas de t'approcher d'elle, cette femme est trop bien pour toi petit.
Il partit avant même qu'Alex n'est eût le temps de lui répondre.

Le reste de l'après-midi se déroula comme la matinée, si ce n'est qu'Addison évita de croiser Alex et encore plus Mark... la fin de leur garde étant terminée, Alex repris sa moto...

_ Cristina : Alors, c'est çà ta moto ?
Elle venait d'arriver auprès de lui...
_ Alex : Oué, elle est super nan ?
_ Cristina : Moué... un peu petite à mon goût mais çà va !
_ Alex : Petite ?!... Tu rigoles ou quoi ? c'est le dernier modèle sortit, un vrai petit bijou !
_ Cristina : Si tu le dis ! (Répondit-elle en s'en allant).

Alex enfila son casque et au moment où il allait partir, Mark sortit de l'hôpital...

_ Mark : Alors comme çà, il paraît que tu t'es offert une bécane ?
_ Alex : Oué.
_ Mark : Qu'est ce qu'il y a ? Tu n'avais pas assé d'argent pour t'offrir une voiture ?
_ Alex : J'ai toujours rêvé de m'offrir une moto. (Répondit 'il sèchement)
_ Mark : Tu n'as aucune chance avec Addison, elle est plutôt du genre décapotable, si tu vois le genre ?
_ Alex : Oué, comme la tienne tu veux dire ?
_ Mark : Exact petit ! ( Répondit-il en montant dans sa porshe)
_ Alex : Crétin... (souffla t-il agacé avant de renter chez lui en trombe).

_________________
My love...
And Amy, The fruit of our love... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Montgomery
Derek's love song for Addison
avatar

Féminin Nombre de messages : 10128
Age : 33
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Orientation: 4ère année Médecine
Côté coeur: Mariée et maman...

MessageSujet: Re: Une journée cauchemardesque (Addex...et autres)   Jeu 1 Mai - 20:27


CHAPITRE 2



Les matins se ressemblent, on se lève et on part travailler. Tous les matins, nous faisons les mêmes gestes mais une fois la journée commencée, on ne sait pas ce qui nous attend. Nos sentiments ne sont pas les mêmes, regardez-moi par exemple il n'y a même pas un mois, j'étais seule et triste et aujourd'hui je vis le parfait bonheur avec Derek, Quand a Cristina, elle s'est fiancée avec Burke, alors que Georges, lui, c'est déjà marié avec Callie.
Tous les matins se ressemblent mais nos états d'esprits sont différents chaque jour... qui sait ce qui peut nous arriver aujourd'hui ?

Meredith venait à peine de se lever, pour une fois Derek n'était pas dans les parages. Elle descendit dans la cuisine pour prendre son petit déjeuner.

_ Meredith : « Tu es déjà levée ? » Dit-elle en voyant Izzie faire le petit déjeuner.
Celle-ci leva le nez de ses casseroles et adressa un magnifique sourire à son amie.
_ Izzie : « Tu veux des cookies ? J'en ai fait plein.
_ Meredith : Izzie, on est que trois dans cette maison. » répondit-elle en regardant tous ces appétissants biscuits.
_ Izzie : Ah !! Ne t'inquiète pas, je vais les prendre avec moi et les mettre à disposition dans le dispensaire. Comme ça, s'il y a des personnes qui ont faim, ils se serviront.
_ Meredith : Ok... tu ne serais pas dans cet état à cause du départ de George ?

En entendant ce prénom, Izzie fit tomber un œuf par terre.

_ Izzie : « Oops !!! » Dit-elle avec un petit sourire
_ Meredith : « Pauvre œuf... » murmura t'elle , regardant l'œuf gisant sur le sol.
_ Izzie : Ok, oui il me manque, en plus il a fallu que se soit Alex qui prend sa chambre et maintenant Georges vit avec cette greluche de Callie dans un hôtel, qui plus est.
_ Meredith : Izzie, il est marié maintenant, il ne va pas vivre ici avec Callie plus deux autres filles, t'es pas d'accord ?
_ Izzie : Si, je suis d'accord avec toi, mais s'il s'entend plus avec elle, il ne pourra pas revenir avec l'autre qui occupe sa chambre.
_ Meredith : Izzie, Alex est peut être dans sa chambre mais Georges sera toujours le bienvenu. Puis elle prit son amie dans ses bras pour la rassurer.
_ Izzie : Alors un cookie ? » Lui demanda t'elle une fois que Meredith l'est lâchée, tenant son plateau en l'air prête à la servir.
Meredith rigola de l'attitude de la jeune femme mais lui tandis une assiette afin de déguster les pâtisseries de sa colocataire.

Les filles étaient déjà prêtes à y aller quand Alex descendit.
_ Alex : « Bonjour. » grogna t'il en bayant et en grattant son ventre
_ Meredith : « Salut, tu sais que si tu ne te dépêche pas tu vas être en retard ? » Lui dit Meredith
_ Alex : « Je déjeune et j'y vais. » Lui répondit-il en partant dans la cuisine.
_ Izzie : « Je t'ai laissé des cookies. » Lui lança Izzie.
_ Alex : « C'est vraiment le paradis ici. »pensa t'il, un sourire aux coins des lèvres.

Une fois dehors, Izzie admira la moto de jeune homme.
_ Izzie : « Elle est quand même pas mal sa moto. »
_ Meredith : « Allez viens. » Meredith pris le bras de son amie et la tira vers elle.

En déjeunant, Alex se perdit dans ses pensés... repensant avec plaisir au baiser qu'il avait partagé avec Addison, pourquoi fallait-il que Mark se soit pointé ? cet emmerdeur de première... il croqua avec rage dans son cookie rien qu'en revoyant Sloan... cela dit, le fait de rendre le Dr glamour jaloux l'amusait... puis son esprit revint vers Addison... au doux baiser qu'ils avaient partagé... il sentait encore la douceur de ses lèvres sur les siennes... il revint à la réalité en jetant un œil inconsciemment vers l'horloge de la cuisine...

_ Alex : « Oula, je vais peut être y aller. » Il enfila sa veste en cuir et pris son casque. Il sortit et monta sur son engin.
_ Alex : « T'es vraiment jolie toi. » Dit-il en s'adressant à sa moto. Puis il mit son casque et partit en direction de l'hôpital.

_ Mark : « Pourquoi ne répond t'elle pas au téléphone ? s'énerva Marc en essayant d'appeler Addison tout en conduisant ça magnifique Porsche...çà faisait plu de 5 fois qu'il essayait en vain de la joindre... était-elle avec cet interne ?... pff, aucune chance, que ferait-elle d'un navet comme lui... mais pourquoi l'avait-elle embrassée ?... peut-être y avait-il quelque chose entre eux ?... des tas de questions se bousculaient dans sa tête...

Il entra dans un tunnel et une moto le doubla.

_ Mark : « Mais... mais c'est Karev ?! s'il croit pouvoir me doubler comme ça. » Il accéléra et redoubla la moto.

Alex se demandait pourquoi la voiture le redoubla pour ralentir une fois devant lui. Mais il reconnu assez vite le conducteur de cette Porsche noire.

_ Alex : « Tu veux jouer à çà ? Ok pas de problème. » Il accéléra à son tour et le doubla de nouveau... mais à ce moment là un bruit sourd se fit entendre, provenant de derrière lui... un mouvement de panique s'empara des conducteurs provoquant des carambolages et accidents tout autour... un énorme nuage de cendres vint lui brouiller la vue... il regarda machinalement dans son rétroviseur et vit un feu immense envahir le tunnel... des craquements effrayant se firent entendre... il tenta de garder sa route dans cet épais brouyard... mais il ne pu éviter cette voiture roulant à vive allure... il la heurta de plein fouet... il fut projeté plusieurs mètres plus loin, heurtant violemment le sol avant de finir en glissade sur plusieurs mètres... au moment même où des pans de plafond se détachèrent venant s'écraser un peu partout sur les voitures et autres usagers empruntant le tunnel à cet instant...

Mark avait vu toute la scène et le choc avait était assez violent mais pour l'instant il se soucier guère d'Alex car lui-même fut surpris par ce mouvement effrayant qui s'emparait de tout le monde... il tenta d'éviter plusieurs voitures mais ne voyant pas à moins d'un mètre, cela s'avérait impossible... il fut surpris par un bloc de béton venant s'écraser lourdement sur sa voiture...


Meredith et Izzie arrivèrent à l'hôpital et partirent dans les vestiaires.
_ Izzie « Bonjour tout le monde, si quelqu'un veut des cookies, je les mets à disposition dans le dispensaire.
_ Cristina : Meredith dit moi pourquoi elle a fait autant de cookies ? » Lui demanda Cristina en regardant Izzie comme si elle était devenue folle.
_ Meredith : « George lui manque et elle compense en fessant la cuisine. » Lui répondit Meredith avec un petit sourire. Cristina fit une petite moue.
_Cristina : « Je trouve ça bizarre de faire de la cuisine quand on va mal. Moi quand je vais mal je mange, je ne la fais pas. » Dit Cristina la tête dans son casier.
_ Izzie : « Oui mais en la fessant, je ne mange pas. Et toi c'est normal que tu manges, tu ne sais même pas faire la cuisine. » Izzie était arrivée derrière et avait entendu ce que Cristina avait dit.
_ Cristina : « On ne peut pas être doué en tous. » Dit-elle d'un air supérieur avant de partir des vestiaires.
_ Georges : « Alors les filles la cohabitation avec Alex n'est pas trop difficile ?
_ Izzie : C'était mieux quand tu étais avec nous mais bon pour l'instant sa va, il n'est pas trop casse pied.
_ Georges : Ok, mais ça fait qu'une semaine. » Dit-il en rigolant.
La maison de Meredith lui manquait aussi car une chambre d'hôtel c'est bien mais on en fait vite le tour. Et les discutions avec Izzie lui manquaient terriblement.

_ Bailey : « Bon on y va ou vous attendez le dégèle ? » Leur demanda Bailey
_ Bailey : « Où est Karev ? » Demanda telle mécontente en constatant qu'il était une nouvelle fois en retard.
_ Izzie : « Il ne devrait pas tarder. »
_ Bailey : « Quand vous le verrais dite lui de venir me voir. » Dit-elle d'une voix autoritaire.

Les visites commencèrent :
_ Cristina : « Pierre Cummins, 60 ans, est ici après une grise cardiaque. Son état est stable.... »
Bailey n'écouté plus son interne, elle était concentrée sur la télévision.
_ Bailey : « Vous pouvez monter le son s'il vous plait ? »
L'homme s'exécuta. Les internes restèrent sous le choc des images tous comme Bailey.

_ « Ce matin vers 8h30 à l'heure de pointe, le chauffeur d'un camion-citerne a perdu le contrôle de son véhicule et est venu percuter de plein fouet le côté droit du tunnel provoquant ainsi un carambolage. Suite à cet accident un incendie s'est déclaré et une partie du tunnel s'est ébouler... de nombreux blessés se retrouvent bloqués sous les décombres... les secouristes, venus rapidement sur les lieux, font tous leur possible pour dégager c'est personnes prient au piège ... Mais une partie du tunnel est inaccessible pour le moment.... »

Bailey se retourna vers c'est interne :
_ Bailey : « suivez-moi, on va avoir du pain sur la planche. »
Bailey se dirigea vers le bureau du chef mais le croisa avant
_ Bailey : « Chef, qu'est ce qu'on peut faire pour se rendre utile?
_ Dr Webber : Vous et deux de vos internes allaient sur place. Nous on se charge du reste. Est-ce que vous avez vu Sloan ? Il devrait être ici depuis une heure.
_ Bailey : Non, mais j'ai aussi un interne qui a disparu et quand je le trouverais je peux vous affirmer que je l'attendrais au tournant. »

Sur ce, elle alla se préparait avec ses internes.

_________________
My love...
And Amy, The fruit of our love... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Montgomery
Derek's love song for Addison
avatar

Féminin Nombre de messages : 10128
Age : 33
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Orientation: 4ère année Médecine
Côté coeur: Mariée et maman...

MessageSujet: Re: Une journée cauchemardesque (Addex...et autres)   Jeu 1 Mai - 20:28

CHAPITRE 3


Mark émergea péniblement... une horrible douleur lui traversa le bras, en y jetant un coup d'œil il s'aperçu qu'il se l'était fracturé... il se redressa et eut l'impression de se déchirer les entrailles...
Mark : « des côtes cassées en plus... » souffla t'il dans une grimace.
Mais ce ne sont pas ces blessures là qui l'inquiéta... il venait de croiser son reflet dans son rétroviseur... il arborait une vilaine coupure sur sa joue droite...
Mark : « oh non !... pas çà... »
Il s'extirpa tant bien que mal de ce qu'il restait de sa voiture puis regarda autour de lui... il faisait sombre... et l'air était irrespirable... il se souvint qu'il avait une lampe torche dans sa boite à gant... pourvu qu'elle soit intacte ! pensa t-il... heureusement elle fonctionnait... il regarda autour de lui quelques personnes sortaient des décombres... plus ou moins blessés... il alla les aider autant qu'il le pouvait dans de telles circonstances... il leur conseilla de se protéger les voix respiratoires avec un tee-shirt ou autre morceau de tissu afin de ne pas trop respirer les cendres et fumées dû à l'incendie... puis il continua à chercher...
Mark : « Karev ? ...Karev ? » hurla t'il
Aucun signe de vie...

Bailey venait d'arriver sur place avec Georges et Cristina... ils restèrent figer en assistant à ce carnage... une catastrophe pensèrent-ils...
Bailey : « dépêchez-vous ! ces gens ont besoin de vous ! »
Ils s'exécutèrent immédiatement... ne sachant pas vraiment par où commencer...

Pendant ce temps au Seattle grace hospital, tous étaient devant le petit écran...
Izzie : « oh mon dieu... »
Burke : « je crois qu'on va avoir du boulot... »
Dr Webber : « bon, préparez-vous, les premiers blessés ne vont plus tarder... attendez ! est-ce que quelqu'un d'entre vous aurait vu Sloan ? »
Addison : « non, pourquoi ? » répondit-elle précipitamment avant tout les autres...
Derek la trouva bizarre... pourquoi réagissait-elle aussi nerveusement ?
Dr Webber : « eh bien, un médecin en plus ne nous ferait pas de mal, et qui plus est il va y avoir pas mal de brûlés, nous auront besoin de lui... à oui, et Karev, vous ne l'auriez pas vu ? Bailey l'a cherchée partout... »
Avant même qu'il n'est eut le temps de finir sa phrase, Addison répondit dans un sourire nerveux, s'agitant sur place...
Addison : « je ne l'ai pas vu, pourquoi je le verrai ! »
Derek : « mais qu'est-ce que t'as ? t'es bizarre aujourd'hui » lui demanda t-il, scrutant son regard comme pour y trouver une réponse...
Addison : « rien... j'ai rien du tout ! ... bon c'est pas tout çà, il faut que j'aille me préparer... »
Elle alla pour s'en aller mais le Dr Webber la rappela... « mais qu'elle conne » pensa t-elle... Derek la regardait toujours, un air d'incompréhension gravé sur le visage...
Addison : « quoi ? »
Derek : « tu nous caches quelque chose toi »
Addison : « non... je... non, pas du tout ! »
Dr Webber : « çà suffit tout les deux ! ... maintenant allez vous préparer, je veux vous voir attendre les premiers blessés devant la porte dans 5 minutes ! »
Derek : « bien chef »
Tous partirent se préparer...
Dr Webber : « Addison, attendez ! »
Addison rebroussa chemin pour lui faire face...
Addison : « oui, chef ? »
Dr Webber : « bipez-moi Sloan et Karev, nous avons besoin de tout nos chirurgiens aujourd'hui... (voyant Addison perdue dans ses pensées il ajouta) çà vous pose un problème de les biper ? »
Addison : « euh, non... non, j'y vais tout de suite ! »
Elle s'empressa de les biper mais elle ne pu s'empêcher de se poser des questions... et s'ils étaient dans ce tunnel ?... elle essaya de joindre Mark sur son portable...
Addison : « réponds...réponds ! »
Répondeur : « le correspondant que vous demandez est indisponible »
Addison : « c'est pas vrai ! »
Elle aurait voulu appeler Alex mais elle n'avait pas son numéro... elle aurait donnée n'importe quoi en cet instant pour l'avoir... elle eut des nausées rien qu'à la pensé de le savoir dans ce tunnel... que ferait-elle si elle le perdait avant même de lui avoir avouée ce qu'elle ressentait... puis elle se reprit... peut-être était-il tout simplement en retard ou ailleurs... après tout, il habite avec Meredith et Izzie, et elles sont là toutes les deux... elle se prépara en vitesse et alla rejoindre tout les autres...

Les premières ambulances arrivèrent très vite... une angoisse se lisait sur les visages de nos chirurgiens... Cristina descendit d'une ambulance...
Cristina : « femme de 30 ans est à environ 7 mois de grossesse...
Addison : « bien, on y va Dr Yang ! »

Les portes d'une énième ambulance s'ouvrirent :
_ Ambulancier : « Homme d'une soixantaine d'année, a été brûlé sur toute la partie droite de son corps... »
_ Derek : « Mais où est Mark ? » Demanda t-il en s'apercevant que c'était le Dr Webber qui avait pris en charge le brûlé.
_ Burke : « Je n'en ai pas la moindre idée mais on aurait bien besoin de lui ! »
_ Derek : « Ouais... mais il y a quelque chose de louche, t'as pas vu le comportement d'Addison tout à l'heure ? »
_ Burke : « Je ne sais pas mais tu finiras bien par le savoir tôt ou tard... » Puis il disparu avec un nouveau patient.


Tous les médecins furent rapidement débordés et plus aucun d'entre eux n'eut le temps de regarder la télé...


? : « y'a quelqu'un par ici !!! »
Mark : « où çà ? »
? : « là, venez voir docteur »
Mark s'avança mais ce n'était pas la personne qu'il espérait...
Mark : « madame, vous m'entendez ? »
Femme : « oui, j'ai mal... »
Mark : « vous avez une fracture ouverte à votre jambe gauche... vous, comment vous appelez-vous ? »
? : « Peter »
Mark : « bien, Peter, vous allez devoir m'aider parce que là avec un poignet cassé je peux pas faire grand chose »
Peter : « qu'est-ce que je dois faire ? »
Mark : « prenez votre ceinture et placez-là autour de sa cuisse.. juste au-dessus de la cassure... oui, là, c'est bien... maintenant serrez-là autant que vous le pouvez »
Peter : « comme çà ? »
Mark : « ouais, c'est impeccable... enfin autant qu'on le peux... maintenant, restez avec elle et tenez la éveillée. »
Peter : « ok »
Mark recommença à fouiller les décombres... lorsqu’il le vit enfin...
Mark : « dieux du ciel... » lâcha t'il inquiet...
Alex était inconscient... une large barre de fer lui transperçait l'abdomen...Mark s'agenouilla à ses côtés et pris son pouls...
Mark : « dieu merci, il n'est pas mort »
Il lui ôta délicatement son casque... son visage était pratiquement intact, seul quelques ecchymoses s'affichaient sur son nez... après l'avoir visité autant qu'il le pouvait, Mark posa un rapide diagnostic... mais il ne pouvait pas prévoir les lésions internes...
Mark : « merde, il se réveille ! »
Alex commençait effectivement à refaire surface... il poussa un effroyable gémissement de douleur...
Alex : « Arrggg !!! »
Mark : « ne bouge surtout pas Karev ! »
Alex : « qu'est-ce qui c'est passé ? « demanda t'il à bout de souffle
Mark : « à vrai dire je n'en ai aucune idée... tout ce que je sais c'est que nous sommes coincé dans ce tunnel, il y a eut une espèce d'explosion, je sais pas... comment te sens-tu ? »
Alex : « c'est horrible, j'ai mal partout ! »
Mark : « ouais, je m'en doute... mais il ne faut pas que tu bouges... tu as une barre de fer dans le ventre... une fracture ouverte du tibia, une épaule de démise et c'est probable que tu es des côtes cassées... »
Alex : « et ce sera tout ? » demanda t-il agacé de la façon dont Sloan lui annonçait cela.
Mark : « oh, c'est bon, sur un autre ton tu veux ! ... à moins que tu préfères que je te laisse crevé tout seul ! »
Alex : « trop sympa ! » souffla t-il dans une grimace.
Mark : « bon, eh bien, comme nous sommes coincés ici jusqu'à ce que les secours arrivent, tu pourrais m'expliquer ce que j'ai vu hier ? »
Alex : « de quoi parlez-vous ? »
Mark : « d'Addison, crétin ! »
Bien qu'en étant en très mauvais état, Alex arbora un petit sourire narquois comme seul lui savait si bien les faire...
Mark : « çà veut dire quoi ce sourire ? »
Alex : « pourquoi devrais-je te répondre ? »
Mark : « hey ! je ne te permets pas de me tutoyer, je suis ton supérieur! » s'indigna t-il
Alex : « et moi je suis en train de crever, alors j'en prends le droit »
Mark : « ouais, bon, ok... mais réponds-moi, qu'est-ce qu'il y a entre Addison et toi ? »
Alex : « je ne te dirais rien du tout parce qu'il n'y a rien du tout à savoir »
Mark : « c'est çà, prends moi pour un con ! ... j'ai bien vu que vous étiez en train de vous sauter dessus »
Alex : « oh, j'y suis... en fait, tu crèves de jalousie ! »
Mark : « pas du tout ! »
Alex n'eut pas le temps de répondre... ses paupières se fermèrent...
Mark : « Karev... Karev ?! ... et merde... PETER ! » hurla t-il
Celui-ci accourra à ses côtés...
Peter : « quoi ? »
Mark : « j'ai besoin de votre aide... prenez ma ceinture... et attention où vous mettez les mains ! »
Peter : « je suis pas gay si c'est ce dont vous avez peur »
Mark : « ah... bon, peu importe, faite comme tout à l'heure, il perd beaucoup de sang »

A l'hôpital, tous s'affairaient dans tout les coins... à peine sortit du bloc, Addison essaya à nouveau de joindre Mark... en vain...
Addison : « c'est pas vrai... » désespéra t-elle en se laissant glisser le long du mur...
Meredith : « que ce passe t-il, est-ce que çà va Dr Montgomery ? s'inquiéta Meredith en voyant sa titulaire complètement désespérée, plus pâle que jamais...
Addison : « hein... quoi ? » demanda t-elle, ne l'ayant pas vu arriver.
Meredith : « vous vous sentez bien ? »
Addison : « euh... oui, oui çà va. »
Meredith : « vous êtes sûr ? »
Addison : « oui... Meredith, est ce que... vous avez des nouvelles d'... du Dr Karev ? » se reprit-elle
Meredith : « non, je n'arrive pas à le joindre... et le Dr Sloan ?
Addison se contenta de répondre par un hochement négatif de la tête..

_________________
My love...
And Amy, The fruit of our love... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Montgomery
Derek's love song for Addison
avatar

Féminin Nombre de messages : 10128
Age : 33
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Orientation: 4ère année Médecine
Côté coeur: Mariée et maman...

MessageSujet: Re: Une journée cauchemardesque (Addex...et autres)   Jeu 1 Mai - 20:28


CHAPITRE 4



Une fois que Peter est fait un garrot à Alex, Mark resta à le regarder... cet homme semblait étrangement calme... dans une situation comme celle-ci, la plupart des gens seraient paniqués mais lui savait garder son sang froid...ce qui étonna Mark...
_ Peter :« pourquoi me regardez-vous comme çà ? »
_ Mark : « pour rien... c'est juste que vous m'étonnez... »
_ Peter : « pourquoi ? »
_ Mark : « vous semblez maîtriser la situation, vous savez garder votre sang froid comme aucun de nous coincé ici »
_ Peter : « vous savez garder votre sang froid aussi ! »
_ Mark : « oui, mais moi çà fait partie de mon travail... je suis chirurgien alors gérer des situations de crise, je connais... par contre j'avoue que c'est la première fois que je me trouve en première ligne ! »
_ Peter : « et vous êtes chirurgien en quelle spécialité ? »
_ Mark : « chirurgie plastique »
_ Peter : « plastique ?! ... c'est pas très bon pour nous çà... je veux dire qu'on aurait plutôt besoin d'un chirurgien cardiaque ou je ne sais quoi mais pas d'un médecin pour midinette »
_ Mark : « quoi ?! » s'indigna t-il
_ Peter : « oh, ne vous vexez pas... je voulais juste dire que vous devez plutôt être habitué à refaire une paire de sein à de jolies filles plutôt que de venir en aide à de grands blessés graves »
_ Mark : « peut-être mais je m'occupe souvent de grands brûlés et de cas chirurgicaux réparatrices... mais ne vous inquiétez pas, j'ai suivit les mêmes études que les « vrai » chirurgiens » répliqua t-il agacé de se voir rabaissé par un inconnu...
_ Peter : « ok... je ne voulais pas vous froisser... »
_ Mark : « et vous ? qu'est-ce que vous faites dans la vie ? »
_ Peter : « je fais partie de la police »
_ Mark : « ah, je comprends d'où viens votre sang froid alors »
_ Peter : « et oui, je connais le danger... cela dit je suis comme vous, je n'ai pas pour habitude de me retrouver dans de pareil circonstances... »
_ Mark : « hum... et comment va la femme à la jambe cassée ? »
_ Peter : « elle s'accroche, une dame est restée avec elle pour la tenir éveillée... et lui, il va s'en sortir ? »
ils regardèrent tout deux Alex toujours inconscient...
_ Mark : « pour être honnête, j'en ai aucune idée...mais il ne tiendra pas très longtemps comme çà »
_ Peter : « j'ai réussis à entrer en contact avec les sauveteurs, ils essaient de faire un passage pour nous sortir de là »
_ Mark : « espérons qu'ils ne sera pas trop tard quand ils y parviendront »


pendant ce temps, à l'hôpital, la tension redescendait... tout les blessés graves étaient arrivaient, les derniers étaient encore au bloc... mais Cristina n'en faisait pas partie... elle était en néonat, coincée à surveiller les patientes prêtes à accoucher et les bébés prématurés... elle retrouva Georges et Izzie à la cafétéria...
_ Izzie : « tu as su qu'il reste des survivants coincés dans le tunnel ? »
_ Georges : « ouais, mais ils n'ont pas encore réussit à les sortir de là »
_ Cristina : « salut... »
_ Izzie : « ben t'en fais une tête ! ... çà va pas ? »
_ Cristina : « nan »
_ Georges : « ouais, c'est normal, voir tout ces gens blessés... çà fou le cafard ! »
_ Izzie : « surtout qu'on aurait pu y être, c'est vrai on empreinte ce tunnel tout les jours »
_ Cristina : « nan c'est pas çà ! »
_ Georges : « c'est quoi alors ? »
_ Cristina : « ben y'a tout ces blessés graves, toutes ces opérations géniales... et moi je me retrouve en néonat avec des femmes enceintes jusqu'au cou... çà craint ! »
Georges et Izzie se lancèrent un regard en coin...
_ Cristina : « ben quoi ?! ... c'est des cas super intéressant pour apprendre ! »
sur cela Cristina s'en alla, laissant ses deux amis bouche bée devant sa réaction...


Derek quant à lui était sur une opération avec Meredith mais le patient était trop gravement blessé et avait succombé quelques minutes après le début de l'opération.
_ Derek : « Heure du décès 11h12 » Dit Shepherd énervé de n'avoir rien pu faire pour sauver son patient
ils se lavèrent les mains silencieusement, Derek remarqua la tristesse de la jeune femme :
_ Derek : « Ça va, tu tiens le choc ? »
Meredith le regarda...
_ Meredith : « Oui mais c'est bizarre, on se lève comme tous les matins pour aller au travail et à cause d'un accident de nombreuses vies sont brisées... Et le plus drôle c'est qu'à peine 10 minutes avant j'étais dans ce tunnel avec Izzie... Derek, j'aurais pu être à la place de cet homme. »
Derek se tourna vers elle et lui prit le visage entre ses mains... il la regarda droit dans les yeux...
_ Derek : « Tu n'étais pas à sa place, tu as eut de la chance, c'est tout. »
Puis il lui donna un baiser sur le front... elle se colla à lui et ils restèrent comme ça pendant un petit moment loin du chaos qui régnait dans l'hôpital...


une fois sortit du bloc, Derek se dirigea en salle de repos... cette matinée avait été plus qu'éprouvante... il aperçu Addison au loin, apparemment au téléphone... il s'approcha lentement, épiant la moindre bride de conversation...
_ Addison : « mais où est-il ? » s'énerva t-elle
elle paraissait à la fois inquiète et agacée... apparemment elle n'arrivait pas à joindre quelqu'un...elle raccrocha d'un geste brutal...
_ Addison : « dès que je les vois, je les massacre ! » lança t'elle tout bas, visiblement énervée...
_ Derek : « tu parles toute seule maintenant ? » s'amusa t'il
elle sursauta en le voyant à ses côtés, elle ne l'avait pas entendu arriver tellement elle était inquiète de l'absence de ses deux collègues...
_ Addison : « quoi ? »
_ Derek : « qu'est-ce qu'il t'arrive ? tu es bizarre aujourd'hui »
_ Addison : « rien du tout...tout va très bien »
_ Derek : « Addie... pas à moi, je te connais par cœur... qu'est-ce qui te tracasse ? »
Addison souffla d'exaspération... s'était agaçant qu'il la connaisse aussi bien...elle capitula...
_ Addison : « bon d'accord, il y a quelque chose qui ne va pas... »
_ Derek : « hum... vas-y, dis-moi »
_ Addison : « le chef m'a demandé de biper Mark et Karev mais ils ne répondent pas »
_ Derek : « et c'est çà qui te rends si nerveuse ?! » répondit-il un sourire amusé sur les lèvres
_ Addison : « arrête Derek, il n'y a rien de drôle ! ... je n'arrive pas à joindre Mark sur son portable... »
elle évita de parler d'Alex de peur d'en dire trop... Derek était bien la dernière personne à qui elle voulait parler de son baiser partagée avec son bel interne...
_ Derek : « je vois... tu t'inquiète pour Mark »
_ Addison : « pas du tout ! »
_ Derek : « t'en fais pas, il est sûrement occupé quelque part avec une jolie fille » lança t'il, la voix plein de sous-entendu...
_ Addison : « çà m'est égal qu'il soit avec une autre femme si c'est ce que tu sous-entends ! »
le ton montait entre les deux ex-époux...
_ Dr Webber : « hey !!! ... je ne veux pas de scène dans mon hôpital, alors si vous avez des choses à régler faites le dehors ! »
_ Addison : « désolé Richard » s'excusa t'elle avant de partir rejoindre ses patientes
une fois seuls, le chef interrogea Derek du regard...
_ Derek : « elle cache quelque chose Richard... je ne sais pas encore quoi, mais je finirais par le savoir croyez-moi ! »
_ Dr Webber : « ce ne sont pas vos affaires Derek... allez plutôt voir vos patients »
_ Derek : « à vos ordres chef ! » le taquina t-il
le Dr Webber le regarda partir agacé...
Dr Webber : « ils sont tous pire que des adolescents... »


Mark sentit le sol trembler sous ses pieds... tout comme les murs qui les retenaient prisonnier...des petites pierres se détachaient, venant s'écraser sur eux...la panique s'empara des survivants prisonniers... voyant la poussière et les pierres tomber un peu partout, Mark se précipita sur Alex, essayant tant bien que mal de protéger ses blessures...
_ Mark : « mais que ce passe t'il ? » hurla t-il
_ Peter : « ce sont les secours qui approchent ! »
_ Mark : « qu'ils fassent plus attention ! ... ils vont finir par tout faire ébouler ! »
_ Peter : « ne paniquez pas, ils savent se qu'ils font »
_ Mark : « c'est çà...
c'est dans ce vent d'angoisse qu'Alex émergea... le visage déformé par la douleur...
_ Alex : « que se passe t'il ? »
_ Mark : « pas de panique, les secours arrivent, on va te sortir de là »
_ Alex : « j'en peux plus ... j'ai trop mal... » laissa t'il échapper dans un souffle
Mark n'eut pas le temps de répliquer... une lumière aveuglante vint les éclairer...


Pendant ce temps, la télé de la salle d'attente était prise d'assaut par quelques internes...
Izzie : « regarde on dirait qu'ils ont enfin réussit à créer un passage »
Georges : « oué... mais il est tout petit ce passage »
Izzie : « les blessés légers pourront toujours sortir »
Georges : « les secours vont quand même pouvoir passer pour donner les premiers soins aux blessés graves »
Voyant ses deux amis devant l'écran, Cristina vint les rejoindre en courant, avide de savoir les dernières nouvelles.
_ Cristina : « alors, ils en sont où ? »
_ Izzie : « ils ont fait un passage »
_ Cristina : « génial ! »
_ Georges : « pourquoi t'es autant surexcitée ? »
_ Cristina : « tu te rends pas compte Georges ! il doit y avoir des tas de blessés graves là-dedans ! »
_ Izzie : « t'es incroyable Cristina »
_ Georges : « de toutes façon rien ne nous dit qu'il y est des blessés graves, ils n'ont rien dit pour l'instant »
_ Cristina : « et bien moi, j'espère qu'il y en a ! »
_ Izzie : « des cas intéressant, pour étudier, c'est çà ? » lança t'elle ironiquement
_ Cristina : « exactement Izzie ! ... et cette fois-ci je ne les raterais pas, tu peux me croire ! »
quelques mètres plus loin, le Dr Webber les regardait... agacé ...il s'approcha derrière eux en silence...puis une fois dans leurs dos, il lança d'une voix forte...
_Dr Webber : « qu'est-ce que vous fichez ici ? »
les trois amis se retournèrent d'un bond, ne sachant pas où se mettre, ni quoi répondre...
_ Izzie : « je... nous... »
Georges : « chef... »
Cristina : « je viens juste d'arriver et je leur disais d'aller voir leur patients plutôt que de traîner devant la télé... (elle se tourna vers ses collègues) vraiment ce n'est pas professionnel ! »
Georges et Izzie la fusilla du regard... le Dr Webber en fit de même...
_ Dr Webber : « Yang, çà fait 5 minutes que je vous observe au loin et tu semblais encore plus emballée par la télé que tes deux amis ! » la réprimanda t'il
_ Cristina : « oh... euh... je... »
_ Dr Webber : « taisez-vous ! ...je ne veux plus vous voir devant cet écran, compris ? »
les trois internes acquiescèrent en un mouvement de tête
_ Dr Webber : « maintenant déguerpissez, allez voir vos patients, je ne veux plus vous voir ici ! »
sans se faire prier, ils filèrent rapidement... le chef jeta un rapide regard vers l'écran...


au même moment, dans le tunnel, les secours faisaient sortir les blessés légers...
Secours : « monsieur vous devez sortir »
Mark : « non, je reste avec lui, je suis médecin »
Secours : « non monsieur, tout le monde dois sortir »
Mark : « vous ne comprenez pas, je suis chirurgien et c'est mon interne, je reste avec lui ! »
Secours : « je comprends mais vous êtes aussi blessés et vous devez vous faire soigner, ne vous inquiétez pas pour votre collègue, on s'occupe de lui »
Mark : « mais il a besoin de soins au plus vite »
Secours : « pour l'instant seul les blessés légers peuvent sortir, çà prendra un peu plus de temps pour les plus graves... on doit stabiliser les parois pour pouvoir élargir le passage »
Mark : « alors je reste ici en attendant »
Secours : « monsieur ne m'obligez pas à employer les grands moyens pour vous sortir de là ! »
Devant le ton employé par le secouriste, Mark se tourna vers Alex...
Alex : « vous en faites pas pour moi Dr Sloan, je m'en sortirais très bien sans vous » ironisa t'il
Mark : « bien sûr que tu vas t'en sortir ! ... ils vont te sortir de là très vite tu verras »
Alex : « oué... »
Mark s'excusa dans un regard avant de quitter les lieux...

Le Dr Webber était comme hypnotisé par les images diffusées... il avait cru voir... non, il avait vu... enfin il était pratiquement sûr d'avoir vu... Sloan...
Addison qui au loin avait vu la scène de Webber et ses internes s'approcha de son chef, un sourire amusé collé au visage...
_ Addison : « alors, on fait fuir ses internes pour profiter des infos tout seul ? »
Richard complètement perdu dans ses pensés ne se rendit même pas compte qu'on lui parlait...
_ Addison : « qu'est-ce qu'il disent de si passionnant ? » dit-elle en riant
il réalisa soudain sa présence et se tourna vers elle, le teint livide... Addison, inquiète, perdit son sourire...
_ Addison : « quelque chose ne va pas Richard ? »
_ Dr Webber : « euh... non... rien... tout va bien »
_ Addison : « vous en êtes sûr ? »
_ Dr Webber : « oui, Addison, tout va bien...euh... tu as bipé Sloan et Karev ? » demanda t'il espérant s'être trompé en voyant la télé...
_ Addison : « oui mais ils sont injoignable... j'ai un mauvais pressentiment richard...et s'ils étaient dans ce tunnel... »
Richard la regardais bizarrement... il voyait bien qu'elle était anxieuse... il l'a regarda droit dans les yeux et lui dit :
_ Dr Webber : « tu as peut-être raison mais ils peuvent tout simplement être en retard donc ne t'angoisse pas trop vite. Va rejoindre tes patientes et je te tiendrais au courant si l'un des deux refait surface »
_ Addison : « hum...(elle jeta un rapide coup d'œil vers la télé) ah ! ils ont réussit à faire un passage »
_ Dr Webber : « euh... oui... ils font sortir les blessés légers » répondit-il en éteignant la télé
_ Addison : « pourquoi vous éteignez ? »
la vérité c'est qu'il n'était pas sûr de ce qu'il avait vu... et Addison était la dernière personne qui devait savoir que Mark était peut-être impliqué dans cet accident... il ne voulait surtout pas l'alarmer pour rien...
_ Dr Webber : « je ... euh... retourne travailler, tes patientes t'attendent ! »
_ Addison : « euh... d'accord... » répondit-elle en lui lançant un regard intrigué, ne comprenant pas sa réaction.

_________________
My love...
And Amy, The fruit of our love... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Montgomery
Derek's love song for Addison
avatar

Féminin Nombre de messages : 10128
Age : 33
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Orientation: 4ère année Médecine
Côté coeur: Mariée et maman...

MessageSujet: Re: Une journée cauchemardesque (Addex...et autres)   Jeu 1 Mai - 21:30

CHAPITRE 5


Mark sortit par obligation de ce tunnel qui n'y ressemblait d'ailleurs plus du tout... la lumière aveuglante vint lui brouiller la vue... l'air frais lui fit un bien fou malgré la douleur respiratoire qu'il ressentait... il vacilla légèrement devant toute l'agitation qu'il régnait à l'extérieur... il fut rapidement pris en charge par les secours, on le fit allonger sur un brancard tandis qu'on le mettait sous oxygène... il se laissa faire... son esprit était à présent vide... il n'arrivait plus à penser... il avait cru voir la fin de sa vie dans ce tunnel... il avait pensé ne jamais en sortir... et la seule chose qui n'avait pas quittée son esprit devant ces instants qu'il croyait les derniers fut seulement son visage... la douceur de sa voix... son regard pénétrant... oui, il avait cru mourir... et c'est à Addison qu'il avait pensé durant ce moment angoissant.

A quelques mètres de là, le Dr Bailey, toujours sur les lieux du drame, cru apercevoir une silhouette familière... curieuse de savoir, elle se rapprocha... et là, elle fut surprise d'y reconnaître l'un de ses collègues...

_ Bailey : « Dr Sloan ?! » bégaya t'elle stupéfaite
_ Mark : « Bailey... comment allez-vous ? »
_ Bailey : « euh... bien... mais vous ? comment vous sentez-vous ? » se reprit-elle en s'apercevant de ses blessures...
_ Mark : « moi... euh... çà va »
_ Bailey : « vous en êtes sûr ? vous avez l'air sonné ! »
_ Mark : « eh bien vous le seriez aussi si vous aviez passé des heures coincé là-dedans » lâcha t-il sarcastique
_ Bailey : « oh, euh, oui, bien sûr ... emmenez-le au Seattle Grace ! » ordonna t-elle aux ambulanciers
_ Mark : « attendez ! » hurla t-il en arrachant son masque à oxygène... se relevant sur son brancard à la volée... oubliant ses côtes brisées qui le rappelèrent à l'ordre en une seconde...
_ Mark : « AÏE !!!!!!... p***** çà fais un mal de chien ! »
_ Bailey : « hey !... calmez-vous ! vous allez finir par vous faire encore plus mal »
_ Mark : « Bailey... vous devez aller dans ce tunnel »
_ Bailey : « pourquoi ?... je peux très bien m'occuper de vous... je vous ramène au Seattle Grace »
_ Mark : « non ! vous restez ici, moi je vais bien... mais là-bas... dans le tunnel... ou ce qu'il en reste... » constata t-il en regardant les dégâts
_ Bailey : « je ne comprends rien à ce que vous dîtes ! expliquez-vous ! »
_ Mark : « Alex... Alex Karev »
_ Bailey : « quoi Alex Karev ? pourquoi vous me parlez de mon interne ? »
_ Mark : « vous ne comprenez pas... Karev est dans le tunnel... et il est très mal en point... j'ai fait tout ce que j'ai pu pour lui avec ce que j'avais... mais...je ne sais pas s'il s'en sortira... c'est pour çà que je ne veux pas que vous m'accompagnez à l'hôpital... je veux que vous preniez le relais... occupez-vous de lui, il a besoin de médecins très compétents... et je sais que vous en êtes un... je sais que vous, vous ferez tout pour le sortir de là »
le Dr Bailey resta figée... le regard hagard... essayant de comprendre ce flot de paroles effrayantes... la pensée de savoir l'un de ses protégé près de la mort lui glaça le sang...
_ Mark : « Bailey... maintenant pas dans trois heures ! »
elle revint brutalement à la réalité au son de la voix de Sloan...
_ Bailey : « euh... oui... j'y vais... ne vous en faites pas je m'occupe de lui mais vous, vous filez aux urgences ! je ne veux pas être responsable s'il venait à vous arriver quelque chose ! »
_ Mark : « je commence à comprendre pourquoi on vous surnomme « le tyran » » plaisanta t-il tandis qu'on l'embarquait dans l'ambulance.


Bailey resta un instant immobile à regarder s'éloigner l'ambulance... encaissant le choc... puis elle se glissa dans l'ouverture provisoire du tunnel... dès qu'elle fut à l'intérieur, elle le vit... l'image qui s'offrit à ses yeux lui fit penser à un cauchemar... l'horreur... oui c'était cela... l'horreur, de voir son interne... son protégé le plus arrogant qu'elle n'est jamais eut...transpercé de part en part par ce bout de métal... se déversant de son sang ... mais bien conscient...
Elle s'approcha de lui et s'agenouilla à ses côtés...
_ Bailey : « hey... » murmura t-elle
il tourna son regard vers elle... il était tellement pale... tellement faible...
_ Alex : « Dr Bailey » répondit-il légèrement soulagé de la voir...
_ Bailey : « tiens bon Alex, nous allons nous occuper de toi. »
elle pris rapidement connaissance de son état et constata qu'il faudrait faire vite si elle voulait avoir une chance de lui sauver la vie...
_ Alex : « j'ai peur... » lâcha t-il dans un souffle
cette aveu montrait tout le désarroi qu'il ressentait... cet homme plein de fierté et d'arrogance qui avouait avoir peur signifiait toute la tragédie de ce moment... jamais il ne se confiait... jamais il ne montrait ses sentiments... mais là... en cet instant douloureux... il se montrait...
_ Bailey : « ne me dis pas çà comme si tu allais mourir... tu ne vas pas mourir, tu m'entends Alex ! »
il acquiesça d'un léger signe de tête.

Pendant ce temps les internes attendaient les blessés légers de cet accident tandis que la plupart des titulaires étaient encore en pleines opérations... Cristina prit en charge le premier, un homme d'une quarantaine d'années qui souffrait de multiples coupures... Georges s'occupa du deuxième, un enfant choqué qui ne souffrait apparemment que d'un bras cassé... Izzie prit le troisième, une femme âgée beaucoup plus choquée que blessée... et Meredith attendit patiemment la quatrième ambulance...elle ne tarda pas a arrivée... s'arrêtant juste devant elle... elle se précipita dès que les portes s'ouvrirent...
_ Ambulancier : « homme d'une quarantaine d'années, poigné droit fracturé ainsi que plusieurs côtes, une déchirure au visage... »
_ Meredith : « ok »
elle se tourna vers son patient...
_ Meredith : « monsieur comment vous sentez-v... ?»
elle s'interrompit en découvrant l'identité de son patient... elle resta bouche bée...
_ Mark : « salut ! » lança t-il d'un ton charmeur
_ Meredith : « Dr Sloan... vous étiez dans le tunnel ? »
_ Mark : « exact »
_ Meredith : « ah... euh... et bien je vais m'occuper de vous »
_ Mark : « très heureux de l'entendre ! »

_________________
My love...
And Amy, The fruit of our love... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Montgomery
Derek's love song for Addison
avatar

Féminin Nombre de messages : 10128
Age : 33
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Orientation: 4ère année Médecine
Côté coeur: Mariée et maman...

MessageSujet: Re: Une journée cauchemardesque (Addex...et autres)   Jeu 1 Mai - 21:31

CHAPITRE 5 (SUITE)


la nouvelle fit vite le tour de l'hôpital, pratiquement tout le monde était au courant que le Dr glamour était rescapé miraculeusement de ce tragique accident... mais Addison toujours au bloc n'en savait rien...
_Meredith : « je vais biper le Dr Torres pour vos fractures »
_ Mark : « très bonne initiative Grey ! »
le Dr Torres arriva dans les minutes qui suivirent...
_ Callie : « Meredith, tu m'as bipé ?
_ Mark : « salut Torres »
_ Callie : « Mark ! comment te sens-tu ? »
_ Mark : « pour être honnête, çà me fais horriblement mal »
_ Callie : « ok, Meredith tu as les radio ? »
_ Meredith : « oui, tenez » dit-elle en lui tendant les clichés
Callie les observa avec attention avant de se tourner vers Mark...
_ Callie : « bien, la cassure est nette, çà devrait se remettre assez rapidement » le rassura t-elle
_ Mark : « ravie de l'entendre ! »
_ Callie : « je n'aurais pas besoin de t'opérer, je vais te poser un plâtre que tu devras garder quelques semaines... et pour tes côtes tu en as trois de brisées mais fort heureusement elles n'ont rien perforées... tu as eut beaucoup de chance tu sais ! »
_ Mark : « si tu considère le fait d'être impliqué dans un accident de cet envergure comme une chance, alors oui j'ai eut de la chance ! » se plaignit-il
_ Callie : « oui, bon, je vais te faire ton plâtre »
_ Meredith : « vous voulez que je préviennes quelqu'un Dr Sloan ? »
_ Mark : « oui... bipe Addison »
_ Meredith : « ok »

Addison, à peine sortit du bloc, sentit son biper vibrer contre elle... elle le détacha immédiatement de sa taille...elle se rendit rapidement à l'endroit où on la demandait... à peine eut-elle ouvert la porte qu'elle vit Meredith et Callie occupées avec un patient dont elle ne vit pas l'identité puisque ses collègues étaient devant celui-ci...
_ Addison : « vous m'avez demandé ? »
_ Mark : « oui »
Addison referma la porte derrière elle et se plaqua contre la porte en découvrant Mark tandis que Meredith avait changée de place...
_ Addison : « M...Mark ?! » bégaya t-elle
_ Mark : « ouais, c'est bien moi »
_ Addison : « qu'est-ce que tu as ? »
_ Meredith : « il était dans le tunnel » intervint-elle timidement
_ Addison : « oh mon dieu, j'en était sûr ! » lâcha t-elle en se jetant près de lui...
elle lui pris le visage entre ses mains... tremblant légèrement... observant sa coupure de plus près... il lui pris les mains pour pouvoir la regarder dans les yeux...
_ Mark : « je vais bien Addison... calme-toi »
_ Addison : « je... tu es sûr ? »
_ Mark : « sûr ! » murmura t-il
Callie intervint à son tour, obligeant Mark et Addison à se lâcher du regard... elle retira ses mains des siennes...
_ Callie : « il n'a que trois côtes de fracturées et son poigné droit... et cette coupure à la joue droite »
_ Meredith : « oui, il n'a rien de grave, il s'en remettra vite »
_ Mark : « parlez pour vous, je vous signale que je souffre le martyre ! » dit-il grincheux afin de se faire consoler par Addison...
celle-ci posa sa main sur son épaule en guise de réconfort... elle resta près de lui tout le temps que Callie lui fasses son plâtre... il émit quelques gémissements de douleur... bien qu'il est reçu des calmants... peu importe, tout était bon pour s'attirer les louanges d'Addison... et çà fonctionnait !
_ Callie : « voilà j'ai finit... alors arrête de te plaindre ! »
_ Mark : « je ne me plaint pas ! » s'indigna t-il
_ Callie : « mouais... bon moi je vous laisse j'ai des patients à voir »
_ Addison : « merci Callie »
_ Callie : « y'a pas de quoi »
une fois le Dr Torres sortit, Meredith prépara une aiguille est du fil... sous le regard perplexe de Mark...
_ Mark : « je peux savoir ce que tu fais Grey ? »
_ Meredith : « je vais vous recoudre »
_ Mark : « il en est hors de question ! »
_ Meredith : « Dr Sloan, vous avez besoin de points de suture, votre coupure est profonde »
_ Mark : « çà je le sais ! ... mais il est hors de question que ce sois toi qui le fasses ! »
_ Addison : « Mark... »
_ Mark : « donnes-moi çà, je vais le faire »
_ Addison : « et comment comptes-tu t'y prendre ? »
_ Mark : « comme la fois où ton cher mari m'en a filé une » répondit-il ironiquement
_ Addison : « EX-mari ! »
_ Meredith : « et sans vouloir vous offenser, Dr Sloan, comment pensez-vous pouvoir y arriver avec un poigné dans le plâtre ? »
_ Mark : « je... je... »
Addison eut un sourire nerveux... voir Sloan se faire clouer le bec par Meredith Grey avait une pointe d'ironie difficile à ne pas distinguer...
_ Mark : « oh, çà va, arrête de rire, çà n'a rien d'amusant je te signale ! »
_ Addison : « il faut avouer que si ! ... laisse donc Meredith te faire ces points, laisse un peu ta fierté de côté pour une fois »
_ Meredith : « c'est vrai, je vous promets que je ferais du très bon travail »
_ Mark : « ok... mais tu me donnes un miroir pour que je puisse te guider ! »
_ Addison : « tu ne changeras jamais ! »
_ Mark : « pourquoi devrais-je changer ? je suis très bien comme çà... et c'est pas toi qui me diras le contraire ! » répondit-il malicieusement, le regard plein de sous-entendus...
Addison ravala son sourire, quelque peu gênée de cette remarque faite devant Meredith... elle se tourna vers celle-ci...
_ Addison : « donnes-lui un miroir »
Mark attrapa le miroir que l'interne lui tendit, le visage triomphant tel un enfant gagnant une partie de foot...
_ Meredith : « je vais commencer... vous êtes prêts ? »
Mark souffla, comme pour se donner du courage... puis il acquiesça d'un signe de tête...Meredith approcha l'aiguille de son visage... mais inconsciemment il recula au fur et à mesure de son avancée...ce qui agaça la jeune chirurgienne qui souffla d'exaspération...
_ Addison : « Mark ! ... arrête tes enfantillages et laisse toi faire ! »
_ Mark : « j'y peux rien, c'est instinctif ! » se défendit-il
_ Meredith : « bon, écoutez, vous avez deux choix... ou vous me laissez faire mon travail... ou je vous laisse dans cet état et vous savez tout comme moi ce qui est le mieux pour vous ! ... à moins que vous vouliez rester avec une large cicatrice ? »
_ Mark : « c'est justement ce que je cherche à éviter »
_ Addison : « alors laisse là faire son boulot ! »
_ Mark : « ok... vas-y »
après trois tentatives le beau chirurgien plasticien se laissa enfin faire... enfin si l'on peut dire... il ne cessait de grimacer... ou encore de donner des recommandations... Meredith eut du mal à retenir son amusement... Addison, tant qu'à elle, ne chercha même pas à le cacher... elle ria de bon cœur face au regard fusillant de Mark... ce qui l'amusa encore plus !
_ Meredith : « voilà, Dr Sloan, j'ai finie »
_ Mark : « enfin ! »
_ Meredith : « j'aurais été plus vite si vous vous seriez tenu tranquille ! »
_ Mark : « mouais... »
il s'inspecta à plusieurs reprises dans son petit miroir... regardant les points de près...
_ Mark : « çà va, tu t'es plutôt bien débrouillée »
_ Meredith : « je vous avez dis que j'étais capable de le faire ! ... bon, je vais vous laisser, j'ai d'autres patients à voir »
_ Mark : « Meredith... » la rappela t-il
_ Meredith : « oui ? »
_ Mark : « merci »
Meredith lui offrit un magnifique sourire avant de quitter sa chambre...

_ Addison : « alors, çà va ? ... tu te sens bien ? »
_ Mark : « et bien, j'ai mal à l'abdomen mais... »
_ Addison : « mais quoi ? »
_ Mark : « je me sens mieux quand tu es à mes côtés »
_ Addison : « Mark, arrête... tu sais que nous deux çà ne marchera jamais »
_ Mark : « oui, je sais... mais tu ne peux pas me forcer à ne pas avoir de sentiments... écoute, pendant que j'étais dans ce tunnel, j'ai vraiment cru que j'allais mourir... et la seule chose que je regrettais de ne pas avoir faite... c'est de ne pas t'avoir dis à quel point je t'aime... »
_ Addison : « Mark... »
_ Mark : « je t'aime Addie, quoi que tu puisses dire, c'est un fait...je t'aime... et je ne sais pas ce qui ce passe entre toi et ce minable interne, mais je ne renoncerais pas à toi »
_ Addison : « Alex n'est pas un minable » ne put-elle s'empêcher de répondre
_ Mark : « tu le défends ? »
_ Addison : « non... écoutes, tout ce que tu me dis est très flatteur... mais il faut que tu passes à autre chose Mark »
_ Mark : « tu l'aimes ? »
_ Addison : « quoi ?! »
_ Mark : « Karev, t'es avec lui c'est çà ? çà dure depuis longtemps ? »
_ Addison : « je n'ai pas de comptes à te rendre Mark, ce ne sont pas tes affaires ! ... et puis il ne se passes rien du tout entre Alex et moi ! »
_ Mark : « je savais que tu me dirais çà... lui aussi n'a pas voulu me répondre tout à l'heure... » lâcha t-il s'en sans rendre compte...
_ Addison : « je... quoi ?! »
_ Mark : « quoi, quoi ? »
_ Addison : « tu as vu Alex ? ... ou çà ? ... il n'est pas venu travailler, ou l'as tu vu ? » s'impatienta t-elle
_ Mark : « je... non, je voulais dire hier... pas tout à l'heure... » bégaya t-il
_ Addison : « arrête de tourner autour du pot, dis moi la vérité ! » s'énerva t-elle, redoutant sa réponse...
_ Mark : « je... j'étais avec lui... dans le tunnel... »
Addison cru recevoir comme un choc électrique en entendant cet aveu... Mark l'a vit pâlir à vu d'œil...
_ Mark : « Addie ?...Addie ? »
_ Addison : « il... il n'est pas là...il n'est pas arrivé... » dit-elle difficilement
les mots se perdirent dans sa gorge... un étrange mal-être s'emparait d'elle... tout les blessés étaient arrivés... et Alex n'était pas là... il était donc... il n'était donc plus...
voyant son état, Mark se leva pour la faire asseoir...il voyait bien que ses jambes ne la porterait plus bien longtemps... elle se laissa faire... elle semblait complètement déconnectée du monde...
_ Mark : « Addie... écoute-moi... il n'est pas mort ! »
elle reprit quelque peu ses esprits en entendant cela... elle vint planter son regard dans le sien... un regard plein de larmes... larmes douloureuse qui pincèrent le cœur du Dr glamour... il n'aimait pas la voir malheureuse... mais il devait tout lui dire maintenant qu'il avait commencé...
_ Addie : « il... il n'est pas... » articula t-elle péniblement
_ Mark : « non, il n'est pas mort... quand je suis partit, il tenait le coup... mais... »
_ Addie : « mais quoi ?... qu'est-ce qu'il a ?... Mark, dis-moi, je t'en pris » le supplia t-elle
Mark pris place à ses côtés sur le lit et lui prit les mains... il lui répondit de la voix la plus douce qu 'il pu...
_ Mark : « Addie, il est gravement blessé... il a l'abdomen... perforé... par une barre de fer... »
les larmes qu'elle retenait depuis l'instant où il avait évoqué Alex s'échappèrent de ses grands yeux larmoyants... elle ne prononça aucun mots... elle en était incapable en cet instant... elle attendait la suite...
_ Mark : « mais il se bat, Addie... il se bat »
Addison, en cet instant douloureux, ne su quoi faire ou quoi dire... tout ce qu'elle savait, c'est que l'homme qu'elle aimait se trouvé entre la vie et la mort... et qu'elle n'était pas à ses côtés... Mark se rendit compte qu'il devait se passer quelque chose de très fort entre les deux... il n'avait jamais vu Addison dans cet état... ni pour Derek... ni pour lui... et il ne su pas quoi faire d'autre pour la rassurer en ce moment même que de la prendre dans ses bras... elle se laissa faire... collant son torse contre le sien...callant sa tête sur son épaule musclée... déversant son trop plein de chagrin sur sa chemise... laissant ses fines larmes s'échouer sur lui...

_________________
My love...
And Amy, The fruit of our love... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Montgomery
Derek's love song for Addison
avatar

Féminin Nombre de messages : 10128
Age : 33
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Orientation: 4ère année Médecine
Côté coeur: Mariée et maman...

MessageSujet: Re: Une journée cauchemardesque (Addex...et autres)   Jeu 1 Mai - 21:32

CHAPITRE 6


Il aurait été incapable de dire combien de temps ils étaient restés collés l'un à l'autre dans cette chambre si paisible... le temps semblait s'arrêter en sa compagnie... tout ce qu'il savait, c'est qu'elle allait mal... il sentait ses larmes s'échouer sur son épaule... elle était détruite... mais égoïstement, lui, il était heureux... non pas que de savoir Alex Karev en danger lui faisait plaisir... mais cette situation faisait qu'il se retrouvait là, en cet instant, dans ses bras... et il donnerait n'importe quoi pour que cela dure... il l'aimait, çà, oui, il en était sûr... mais cet amour n'était pas réciproque... il savait maintenant que sa bien aimée était éprise d'un autre... et bien que cette réalité lui mettes le cœur en éclats, il fallait qu'il l'accepte... il ne voulait pas la perdre... et pour cela il devait être là pour elle... pour l'aider à surmonter cette épreuve... et bien qu'il détestait au plus haut point cet interne arrogant, il devait ce forcer... pour Addie... pour ne pas la perdre... c'est pour cela qu'en cet instant, tout contre elle, il réalisa qu'il devrait se résoudre à n'être qu'un ami... il ne pourrait être son amant, mais il saurait être un ami... un ami qui sera toujours là pour elle... parce qu'il l'aime... parce qu'il gardera toujours l'espoir d'un avenir à ses côtés...

Mais toutes les bonnes choses on une fin... elle se déroba lentement de son étreinte... le visage humide, ses larmes ayant laissées derrières elle de fines traînées de mascara... il l'a prit par les épaules et la regarda droit dans les yeux...
_ Mark : « çà va aller Addie, Alex est un battant »
_ Addison : « hum... »
ils restèrent silencieux quelques secondes... le temps qu'elle se reprenne... il ne put résister à lui passer la main sur le visage, essuyant les traces de maquillage d'une caresse...maintenant qu'elle s'était plus ou moins remise de ses émotions, elle réalisa qu'il ne s'était encore une fois pas montré honnête avec elle...
_ Addison : « pourquoi ne pas me l'avoir dis tout de suite ? »
_ Mark : « t'avoir dit quoi ? »
_ Addison : « ne fais pas l'innocent Mark, tu mens très mal ! »
_ Mark : « je ne savais pas que tu t'intéressais autant à lui, c'est tout » avoua t-il
_ Addison : « quoi ?... parce que si je ne ... enfin je veux dire, tu ne l'aurais dis à personne ?... et Richard, tu lui as dis ? » s'énerva t-elle
_ Mark : « calme toi !... non je n'ai rien dis à Richard, j'ai préférais ne pas créer un vent de panique parmi les internes »
_ Addison : « les internes ont bon dos, dis plutôt que tu voulait simplement que je reste à ton chevet ! »
_ Mark : « j'en aurais parlé mais je n'en ai pas eut le temps ! »
_ Addison : « c'est çà... et tu crois que je vais te croire !... tu passes ton temps à te moquer de moi Mark »
_ Mark : « pas du tout, crois moi pour une fois... mais qu'est-ce que tu fais ? » dit-il en la voyant s'en aller...
_ Addison : « je vais prévenir Richard ! »
Mark se leva rapidement tandis qu'Addison s'était déjà engouffrée dans les couloirs du Seattle Grace, parcourant le chemin jusqu'au bureau du chef pratiquement en courant... Mark derrière elle, essayant de suivre son rythme autant qu'il le pu... elle pénétra dans le bureau en ouvrant brutalement la porte... le Dr Webber, tranquillement installé à son bureau en train de remplir quelques dossiers, en sursauta... Addison se glissa dans la pièce avant de refermer la porte au nez de Mark aussi sauvagement qu'elle l'avait ouverte...
_ Dr Webber : « non mais où vous croyez-vous ?... je vous signale que l'on entre pas dans mon bureau comme dans un moulin, on frappe et on attends une réponse avant ! c'est ce qu'on appelle la politesse ! » hurla t-il
_ Addison : « excusez-moi Richard mais là, ce n'est pas le moment pour les sermons » lâcha t-elle tandis que Mark entra à son tour, refermant la porte derrière lui...
le Dr Webber, outré que l'une de ses meilleures titulaires ose lui répondre ainsi, se mit à rougir de rage...
_ Dr Webber : « Sloan ! qui vous a permis d'entrer ? » s'écria t-il
_ Mark : « euh... personne, j'en ai pris le droit » répondit-il calmement
le Dr Webber les regarda tout deux en sentant la colère monter en lui... ses internes lui en faisaient voir de toutes les couleurs... et maintenant ses titulaires en faisaient de même... manquerait plus que Bailey s'y mettes et il en deviendrait complètement fou...
face à lui se tenait Addison, les yeux rougis, la mine assombrie... puis Mark, aussi calme que d'habitude, le regard charmeur... ils se regardaient dans les yeux... visiblement ils avaient quelque chose à lui avouer... mais quoi ?... qu'avaient-ils encore fait ?... il s'impatienta en criant de plus bel...
_ Dr Webber : « vous allez vous décider à me dire ce que vous êtes venu faire ici ? ou est-ce que vous êtes simplement venu en espérant me faire faire une crise cardiaque pour récupérer mon poste ! parce que si c'est çà vous avez bien failli réussir, je déteste que l'on me fasses saisir comme çà ! »
_ Addison : « dis-lui » se contenta de dire Addie en ne lâchant pas Mark du regard...
Richard vit des larmes s'échapper de ses yeux... que se passait-il ?...
_ Dr Webber : « Addison, çà ne va pas ? » s'inquièta t-il en reprenant son calme
elle se retourna pour faire face à son chef... il l'a dévisagea, cherchant une réponse dans son regard larmoyant... elle lui répondit d'une voix claire mais terriblement triste...
_ Addison : « Mark a quelque chose à vous dire... »
_ Dr Webber : « eh bien dites-moi, Mark ?... que se passe t-il ? »
celui-ci regarda le chef puis Addison avant de répondre...
_ Mark : « c'est Karev... il était avec moi dans le tunnel... »
le Dr Webber réalisa soudain la raison de leur comportement...
_ Dr Webber : « dans le tunnel... et comment va t-il ? » demanda t-il visiblement inquiet...
_ Mark : « il est toujours dans le tunnel... il est... il est grièvement blessé chef »
_ Dr Webber : « je vois... » répondit-il pensif...
_ Mark : « le Dr Bailey est avec lui... mais ils doivent d'abord le dégager parce qu'il s'est empalé sur un morceau de métal »
_ Dr Webber : « d'accord... bon, nous allons préparer un bloc pour que dès son arrivé nous soyons prêt, Sloan repartez dans votre chambre »
_ Mark : « nan, je vais bien, je veux aider ! »
_ Dr Webber : « vous êtes un patient alors retournez vous reposer ! et pas un mot sur cette histoire à personne, je ne veux pas alerter les internes »
le Dr Sloan vit tout de suite au ton qu'il avait employé que le Dr Webber ne changerait pas d'avis... il quitta donc la pièce... Addison en profita pour sortir quelques minutes après...
_ Dr Webber : « Addison, où allez-vous ? »
_ Addison : « et bien je... je »
_ Dr Webber : « vous ? »
_ Addison: « j'ai une patiente a voir » prétexta t-elle
_ Dr Webber : « je réunis tout mes titulaires dans 10minutes, ne soyez pas en retard »
_ Addison : « bien sûr »
une fois sortie du bureau, Addison se mit à courir... elle ne pouvait rester là en le sachant si prêt de la mort... elle n'en pouvait plus de l'imaginer... seul là-bas, sans ses amis... sans elle... elle ne savait pas ses sentiments... elle ne savait pas si ce baiser échangé avait une quelconque valeur à ses yeux... peut-être était-ce seulement une pulsion qu'il avait eut... mais pour elle, ce baiser valait tout l'or du monde... et comme elle, il ne savait les sentiments qu'elle éprouvait... elle ressentait le besoin presque vital d'être à ses côtés en cet instant... alors elle courait... prête à le rejoindre...mais au moment de tourner dans un couloir, elle heurta de plein fouet quelqu'un... et ce quelqu'un n'était autre que Mark... il l'a rattrapa par les bras avant qu'elle ne tombe sous le choc...
_ Mark : « tu devrais faire attention où tu vas »
_ Addison : « excuse-moi, je n'ai pas fais attention »
les larmes qui affluaient dans ses yeux n'échappèrent pas à Mark...
_ Mark : « hey, çà va ? »
_ Addison : « oui, oui çà va... »
_ Mark : « t'es sûr ? » insista t-il
_ Addison : « je te dis que oui, maintenant lâche-moi je suis pressée ! »
_ Mark : « où vas-tu ?... pourquoi tu cours comme çà ? » demanda t-il suspicieux
_ Addison : « Mark, s'il te plait ! »
_ Mark : « dis-moi avant »
devant son insistance, Addison cracha le morceau... étouffant quelques sanglots dans son récit...
_ Addison : « il faut que je le vois Mark !... je ne peux pas rester là à attendre sans rien faire, je veux être prêt de lui... j'ai besoin de le voir... je t'en pris, Mark, laisse-moi partir... »
_ Mark : « Addie... » souffla t-il
_ Addison : « nan, s'il te plait... laisse moi y aller... laisse-moi passer » di-elle tandis qu'elle pleurait toutes les larmes de son corps...
_ Mark : « nan, je ne te laisserais pas y aller, tu n'est pas en état de conduire et de toute façon tu ne pourras rien faire pour lui, ils ne te laisseront pas entrer »
_ Addison : « qu'est-ce que tu en sais ! »
_ Mark : « je le sais parce qu'ils ont refusés que je reste, personne ne doit entrer dans le tunnel à part les secours »
_ Addison : « tu as voulu l'aider ? »
_ Mark : « bien sûr, qu'est-ce que tu crois ? je ne suis pas un monstre tu sais ! »
_ Addison : « ... j'ai tellement peur Mark... » avoua t-elle dans un sanglot
Mark l'a prit dans ses bras tandis qu'elle laissa sortir toute sa détresse... il lui caressa les cheveux et lui offrit tout le réconfort qu'il pu...
_ Mark : « il n'est pas seul Addie... Bailey est avec lui et tu sais tout comme moi qu'elle fera tout pour l'aider » lui murmura t'il tendit qu'il l'a sentit trembler dans ses bras...

_________________
My love...
And Amy, The fruit of our love... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Montgomery
Derek's love song for Addison
avatar

Féminin Nombre de messages : 10128
Age : 33
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Orientation: 4ère année Médecine
Côté coeur: Mariée et maman...

MessageSujet: Re: Une journée cauchemardesque (Addex...et autres)   Jeu 1 Mai - 21:33



CHAPITRE 7



Le Dr Bailey prit rapidement en charge son interne, après lui avoir posé une attelle provisoire à sa jambe et lui avoir mis une minerve, il ne lui restait plus qu'à attendre... attendre que les pompiers fassent un passage permettant le passage de brancard...

_ Dr Bailey : « C'est pas vrai çà ! Vous allez mettre encore combien de temps pour nous faire un trou? » hurla-t-elle
_ Secours : « Nous faisons tout notre possible docteur, çà ne devrait plus être trop long... pas plus de 30 minutes en tout cas »
_ Dr Bailey : « 30 minutes !!! »
_ Secours : « Désolé... »

Pendant ce temps, Alex, toujours conscient s'affaiblissait de plus en plus... il ferma les yeux un instant...ils se sentit partir...

Il se retrouvait dans une situation délicate et il en était entièrement conscient... il regardait tout les secouristes s'affairer autour de lui... il dévisageait sa résidente d'habitude si ferme et autoritaire se révélait être en ce moment même douce et compatissante, avec cependant cette pointe de fermeté qui lui collait à la peau... puis au fur et à mesure que les minutes passaient il revit sa vie défiler devant ses yeux...il se rappela avec douleur de son enfance, le son de la main de son père venant fouetter l'épiderme de sa mère... ce souvenir vint hanter son esprit pendant de longues minutes...puis son esprit sauta à ses années d'études... ses longues soirées passées à réviser, tout cela pour réaliser son rêve... son premier jour en tant qu'interne... que de souvenirs ! ... son internat s'avéra être son plus beau souvenir... durant cette période il s'était fais des amis, oui de vrais amis même s'il en doutait légèrement... mais son souvenir le plus heureux, la chose qu'il ne voulait pour rien au monde oublier, c'était cette femme... elle avait réussit à briser cette carapace, son masque d'interne arrogeant... celle qui avait réussit à panser les plaies de son cœur...celle qui le rendait dingue depuis des semaines... il ne voulait pas mourir, non, il ne voulait pas partir sans avoir revu cette femme... qui l'avait rendu fou amoureux d'elle...
Il voulait de nouveau savourer la douce saveur sucrée de ses lèvres...revoir son sourire charmeur irradier son visage... pouvoir plonger son regard dans ses grands yeux azurs... il voulait revoir sa titulaire... la seule qui est réussit à le faire douter sur sa futur spécialisation... il voulait revoir celle qui habitait son cœur, Addison Montgomery...

_ Dr Bailey : « Eh ! Alex ! Reste avec moi ! »

Celui-ci rouvrit difficilement les yeux...

_ Dr Bailey : « Ne t'endors pas, reste avec moi !... parles... dis-moi ce que tu veux »
_ Alex : « J'ai froid » souffla-t-il
_ Dr Bailey : « Tiens bon Alex, ils n'en ont plus pour très longtemps, en attendant je t'ai fait une injection de morphine pour tes douleurs... écoutes, pour te sortir de là nous allons devoir te soulever légèrement pour pouvoir couper la barre de fer, parce qu'il est évident que nous n'allons pas transporter le bloc de béton auquel elle est attachée avec » plaisanta-t-elle...
_ Alex : « Ne me faites pas rire... » répondit-il dans une grimace qui se voulait être un sourire...
_ Dr Bailey : « Mais nous le ferons que lorsque le passage sera fait... pour l'instant, il est plus prudent de ne pas te bouger... »
_ Alex : « Ok »
_ Dr Bailey : « Tu veux que je préviennes quelqu'un ? Un parent ? Une amie peut-être ? »
_ Alex : « Je... non, personne »

Il aurait volontiers dit Addison mais il ne le pouvait pas... c'est sa titulaire... çà aurait fait mauvais effet... et puis, il n'y avait rien entre eux... si ce n'est un seul et unique baiser...

_ Dr Bailey : « Tu en es sûr ? »
_ Alex : « oui... Dr Bailey ? »
_ Dr Bailey : « Oui ? »
_ Alex : « Vous pourrez dire au Dr Montgomery que je... »

Il s'interrompit un instant... il ne pouvait pas... non, il ne pouvait pas lui avouer ses sentiments par personne interposé... et s'il devait mourir, à quoi çà lui servirait de lui dire... çà ne ferait que nuire à la carrière d'Addison et rien de plus... il valait mieux se taire...

_ Dr Bailey : « Que tu...? »
_ Alex : « Vous lui direz que j'ai beaucoup appris à ses côtés »
_ Dr Bailey : « Qu'est-ce que tu fais là ? Tu me fais tes dernières volontés ou quoi ? Je ne te laisserais pas mourir Alex ! »
_ Alex : « Dr Bailey... je suis chirurgien et tout comme vous, je sais que je risque de ne pas m'en sortir... alors, s'il vous plait... promettez-le moi »
_ Dr Bailey : « Alex... »
_ Alex : « S'il vous plait »

Bailey resta muette quelques secondes... puis elle finit par acquiescer d'un mouvement de tête...

_ Alex : « Merci... »
_ Dr Bailey : « Tu es sûr que tu ne veux prévenir personne ? »
_ Alex : « Vous savez, toutes les personnes qui compte pour moi sont sûrement déjà toutes au courant de mon état »
_ Dr Bailey : « Sûrement, oui »

Voyant que le silence s'installait et que cela était propice à lui faire perdre connaissance, le Dr Bailey reprit avec le premier sujet qui lui vint en tête...

_ Dr Bailey : « Tu n'as pas de petite amie que tu voudrais mettre au courant ? » se surprit-elle à demander

Alex eut un léger sourire...

_ Dr Bailey : « Ah ! Je savais bien que tu ne devais pas être seul ! »
_ Alex : « Non, en effet, j'aime une femme qui je crois m'aime en retour... mais c'est assez compliqué... »
_ Dr Bailey : « Et qui est-ce ? »
_ Alex : « Je ne vous le dirais pas car en fait nous ne sommes pas ensemble »
_ Dr Bailey : « Tu peux au moins me dire si je la connais, elle est de l'hôpital ? »
_ Alex : « Oui, elle est de l'hôpital... je ne vous savez pas aussi curieuse Dr Bailey ! »
_ Dr Bailey : « Je ne suis pas qu'un tyran tu sais... »
_ Alex : « Merci... de vous occuper de moi »
_ Dr Bailey : « C'est tout naturel... çà ne devrait plus tarder maintenant... »




Cristina, Meredith et Izzie déjeunaient dans la chambre du vieux monsieur, celui-ci dormait toujours profondément... quand George entra à son tour, refermant la porte derrière lui, il se fit sermonner...

_ Cristina : « Laisse cette porte ouverte George !!! »

Celui-ci la regarda bizarrement puis obtempéra sans émettre de résistance devant le regard fusillant de Cristina... cependant il alla s'asseoir à ses côtés, observant avec insistance au même endroit qu'elle, cherchant la raison de cette soudaine envie de laisser la porte ouverte... en le voyant prendre place près d'elle et guetter au même endroit, Cristina tourna lentement son regard vers lui...

_ Cristina : « Qu'est-ce que tu fais ? »
_ George : « Ben je regarde ce que tu regardes, pour savoir pourquoi j'ai dû laisser cette porte ouverte »

Meredith et Izzie, qui assistaient à cette scène, éclatèrent de rire en les voyant... George ne se doutait de rien face à Cristina qui s'impatientait devant la naïveté de son ami...

_ Izzie : « George, à ton avis ? » lança-elle un sourire amusé aux lèvres...

Celui-ci haussa les épaules en guise de réponse, ce qui désespéra Cristina qui souffla dans son coin, le regard toujours tourné vers l'entrée de la chambre...

_ Meredith : « Elle ne veux pas rater l'arrivée des deux blessés »
_ George : « Ah, ok ! Je comprends mieux maintenant » répondit-il en souriant...
_ Cristina : « D'ailleurs, il se passe quelque chose en ce moment ! » dit-elle en se levant, jetant son plateau repas sur le lit du vieil homme, celui-ci grommela dans son sommeil sans pour autant se réveiller...

Les trois autres internes suivirent Cristina, curieux eux aussi...

_ Cristina : « Regardez... » dit-elle en désignant Burke et Shepherd
_ George : « Et ben quoi ? » demanda-t-il
_ Cristina : « Leurs biper ont sonnés en même temps » répondit-elle curieuse de savoir pourquoi...
_ George : « On est dans un hôpital, les biper sonnent tout le temps... »

Pour toute réponse, il reçu une tape sur la tête...

_ George : « Aïe !!! Pourquoi tu m'as frappé ? »
_ Meredith : « George ! Si les biper de Shepherd et Burke sonnent en même temps c'est qu'il se passe quelque chose ! » l'éclaira-t-elle

Il se tourna vers Izzie qui acquiesça d'un signe de tête...

Au même moment Callie passa à toute vitesse, son biper à la main...

_ Cristina : « Je sais pas pour vous mais moi je vais voir ce qu'il se trame »

Elle se précipita derrière les talons de Torres, prenant soin toutefois de ne pas se faire remarquer... ses trois amis se lancèrent un regard avant de la suivre à leur tour...

Callie se trouvait à présent dans le bureau du Dr Webber... et les quatre internes s'étaient cachés au détour du couloir, ne lâchant pas de vue leur objectif

_ Cristina : « Mais que font-ils tous dans ce bureau ? » demanda-t-elle avide de savoir...
_ Meredith : « J'en sais rien mais vous avez vu la tête du Dr Montgomery ! »
_ George : « A mon avis c'est au sujet des deux blessés grave qui doivent arriver... ils doivent sûrement se concerter pour savoir qui prend qui »
_ Cristina : « Ouais et bien moi aussi je veux être dans le coup ! »
_ Izzie : « T'es pas la seule Cristina »
_ Cristina : « On n'a qu'a attendre qu'ils sortent et on leur saute dessus » proposa-t-elle...

Aussi ridicule soit ce plan, les trois autres internes acquiescèrent à l'idée...

_________________
My love...
And Amy, The fruit of our love... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Montgomery
Derek's love song for Addison
avatar

Féminin Nombre de messages : 10128
Age : 33
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Orientation: 4ère année Médecine
Côté coeur: Mariée et maman...

MessageSujet: Re: Une journée cauchemardesque (Addex...et autres)   Jeu 1 Mai - 21:34


CHAPITRE 8



Pendant ce temps tout les titulaires se retrouvèrent au bureau du chef... sans vraiment savoir pourquoi d'ailleurs...
Le Dr Webber était étrangement silencieux, assis derrière son bureau, il attendait en inscrivant quelques notes sur des dossiers... face à lui, debout, se tenait Derek, Preston et Callie, qui bien que n'étant pas titulaire avait été bipé également... ne manquait plus qu'Addison... elle fit son entrée quelques minutes plus tard, le regard rougis, le visage fermé... elle arriva en compagnie de Mark... qui prenait soin de ne pas s'éloigner trop d'elle...

_ Dr Webber : « Bien, maintenant que vous êtes tous là, nous allons pouvoir commencer » commença-t-il en levant le nez vers eux...

Tous le regardait étrangement... quelque chose clochait... ils l'avaient tous remarqués... le chef arborait rarement ce ton grave, presque triste... il allait annoncer une mauvaise nouvelle... çà se reflétait dans ses yeux... ils restèrent silencieux, malgré le tourbillon de questions qui volait dans leurs têtes... prêt à encaisser cette chose qui allait s'abattre sur eux dans quelques secondes...

_ Dr Webber : « Mark, que faites-vous ici ? Je vous ai dis de rester dans votre chambre »
_ Mark : « Je veux rester chef... vous aurez peut-être besoin de moi »

Besoin de lui ? ... quel était cet aveu que s'apprêtait à dévoiler le chef qui impliquerait une aide de Sloan ? Les questions fusaient encore plus dans les têtes de nos chirurgiens...

Devant son air décidé, le chef n'insista pas... ce n'était pas le moment de faire des histoires pour si peu... si Sloan voulait rester, qu'il reste... après tout, c'est son affaire...

_ Dr Webber : « Bon, d'accord, mais si vous ressentez le moindre signe de fatigue, vous retournez vous coucher, vu ? »
_ Mark : « Promis ! »
_ Dr Webber : « Bien... si je vous ai convoqué ici, c'est parce que j'ai appris une nouvelle qui risque de créer un vent de panique parmi nos internes... et même parmi nous tous... » dit-il gravement...
_ Callie : « Arrêtez de tourner autour du pot, dites-nous ce qu'il se passe ! » s'impatienta t-elle...
_ Dr Webber : « Avant de vous dire quoi que ce soit, je tiens à vous rappeler que tout ce que je vais vous dire est confidentiel et ne doit pas sortir de ce bureau... je ne veux surtout pas que les internes apprennent tout cela, je peux compter sur votre discrétion j'espère »

Les trois chirurgiens n'étant pas encore au courant acquiescèrent rapidement, avide de savoir ce qu'il se passait d'aussi important pour que les internes soit mis à l'écart...

_ Dr Webber : « Bien... nous allons prendre en charge les deux blessés graves qui sont encore à l'heure actuelle bloqués dans le tunnel... et j'ai appris que l'un d'entre eux est en fait... Alex Karev... »

Callie laissa échapper un petit cri de stupeur tandis que Derek et Preston dévisagèrent le chef, bouches bées... Addison, légèrement en retrait, s'adossa au mur, elle redoubla d'effort pour contenir le flot de larmes qui menaçait de se répandre... Mark, quand à lui, observait à tour de rôle chacun de ses collègues, s'attardant plus longtemps sur Addie...

Au bout de quelques secondes, ils reprirent peu à peu leurs esprits et leurs professionnalisme se fit rapidement entendre...

_ Dr Burke : « Et vous savez quelles sont ses lésions ? »
_ Dr Webber : « D'après Sloan, il souffrirait d'une fracture ouverte à la jambe droite, de côtes fracturées et d'une clavicule cassée... mais le plus grave étant une blessure à l'abdomen, apparemment il se serrait empalé sur un morceau de métal, le transperçant de part en part... j'ai contacté le Dr Bailey, qui est avec lui en ce moment, et elle m'a prévenu qu'ils le transporteront ici avec la barre de fer, il est plus prudent de ne pas lui enlever sur place »
_ Derek : « Ils ont bien fait... nous lui enlèverons l'objet quelques secondes avant l'opération »
_ Dr Burke : « Il faut d'abords voir quelles sont les lésions internes que cet objet a provoqué »
_ Callie : « Je m'occupe de préparer un bloc, dès qu'il arrive nous nous occuperons de lui »
_ Dr Webber : « Non, Torres, vous vous occuperez du deuxième blessé, c'est une femme, elle est moins blessée mais elle a une mauvaise fracture ouverte, donc vous vous occuperez d'elle pendant que Burke, Bailey et moi-même nous occuperons de Karev »
_ Derek : « Et moi chef ? »
_ Dr Webber : « Vous, vous avez une intervention de prévu dans 20 minutes, je ne veux pas que vous l'annulez, çà éveillerait des soupçons chez les internes... et de plus, Karev n'a aucune lésion neurologique »
_ Derek : « Très bien, comme vous voulez »
_ Callie : « je peux prendre deux internes avec moi chef ? »
_ Dr Webber : « Je préfèrerais les éloigner au maximum de tout cela, je ne veux pas qu'ils voient Karev »
_ Mark : « Je peux les envoyer s'occuper de mes patients si vous voulez, comme çà ils ne seront pas dans les parages »
_ Dr Webber : « Bonne idée... bon, on fait comme çà, Sloan éloignez les internes... Torres, priorité au deuxième patient... Burke, préparez un bloc, d'après Bailey, ils ne devraient plus tarder... et Shepherd préparez-vous pour votre intervention »

Les quatre chirurgiens acquiescèrent avant de quitter les lieux... mis à part Mark qui s'arrêta en voyant Addison... celle-ci était restée étrangement silencieuse mais une chose dans le discours du chef l'avait interpellée... il avait parlé à Bailey... il avait donc eut des nouvelles d'Alex, plus récentes que celles de Mark...

_ Addison : « Vous avez parlé à Miranda ? »
_ Dr Webber : « Oui »
_ Addison : « Comment... comment allait-il ? »
_ Dr Webber : « Quand je l'ai eut au téléphone, elle m'a informée qu'il était conscient, elle lui parlait constamment pour le tenir éveillé... mais il est très faible... il faut faire au plus vite... »

Addison ne répondit pas... il était conscient... faible mais conscient... ce n'était pas forcément une nouvelle réjouissante mais c'était plutôt bon signe... en tout cas çà l'était pour elle... il se battait... et Bailey était à ses côtés... Addison sentit l'espoir renaître en elle...


Puis elle sortit du bureau accompagnée de Mark... Richard vit ses quatre internes surveiller son bureau visiblement intrigués et curieux...il les vit sauter sur ses titulaires...« Mais c'est pas vrai çà ! C'est un hôpital ou une maternelle ici ! » se dit-il en s'avançant vers eux...

_ Dr Webber : « Je peux savoir ce qu'il vous prends ?»
_ Cristina : « Et bien... euh... nous voulons être sur les deux cas graves de l'accident du tunnel... Monsieur » répondit-elle sans le lâcher des yeux...
_ Dr Webber : « C'est hors de question, il n'y a personne à la mine donc je vous conseille d'aller là-bas.. Et qui plus est, Sloan étant blessés, vous devez vous occuper de ses patients »

Les quatre internes restèrent planté devant le chef sans bouger et cela l'exaspéra...

_ Dr Webber : « Tout de suite ! » hurla-t-il...

Devant son air autoritaire, les jeunes chirurgiens n'osèrent pas argumenter davantage...

_________________
My love...
And Amy, The fruit of our love... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Montgomery
Derek's love song for Addison
avatar

Féminin Nombre de messages : 10128
Age : 33
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Orientation: 4ère année Médecine
Côté coeur: Mariée et maman...

MessageSujet: Re: Une journée cauchemardesque (Addex...et autres)   Jeu 1 Mai - 21:34

CHAPITRE 9


_ Dr Bailey : « Alors, tu as choisis une spécialisation pour l’année prochaine ? »

Cela faisait plus de 20 minutes que Miranda Bailey tentait de tenir son interne éveillé… mais elle commençait à devenir à court de sujet… tout y était passé, de ses études à ses amours, elle avait posée le plus de questions possibles… le plus qu’elle est pu poser en si peu de temps, car Alex se contentait de répondre par brides… ce jeune homme n’était pas des plus expansive sur sa vie, il était plutôt du genre à cacher tout se qui ressemblait de près ou de loin à des sentiments… il s’était juste laissé aller à quelques aveux sur une mystérieuse femme qu’il aimait… mais Miranda n’avait pas cherchée davantage à mettre un nom sur cette personne… de toute façon, elle-même n’était pas du genre à s’étaler sur sa vie privée, alors elle comprenait son interne… cependant il lui fallait trouver un moyen de le tenir conscient… alors elle improvisait…

_ Alex : « Je… j’ai ma petite idée… » répondit-il difficilement

_ Dr Bailey : « Je paris que tu hésite entre la néonat et la chirurgie plastique, pas vrai ? »

Alex eut un léger sourire… apparemment sa résidente le connaissait mieux qu’il ne le croyait…

_ Alex : « Peut-être… » se contenta t-il de répondre

cette réponse fit sourire la chirurgienne… elle savait que son interne arrogant et fier avait toujours voulu se spécialiser en plastique… il s’en était venté très souvent… et elle l’aurait très bien vu finir comme Sloan… cependant, depuis quelques mois, elle l’avait vu s’intéresser à une autre discipline, non pas qu’il s’y était intéressé par lui même… mais après s’en être pris au Docteur Montgomery, Alex s’était retrouvé, bien malgré lui, assigné au service de néonat… et ce qui devait être une punition s’est avéré être une révélation… qui aurait pu croire que cet homme si fier se serait révélé si doux auprès des nouveaux nés ?… et Miranda s’en était aperçu comme tout les autres… Alex Karev était doué en néonat et il avait finit par y prendre goût… alors oui, elle savait qu’il allait hésiter entre ces deux spécialisations.

_ Secours : « Docteur, le passage est prêts, nous allons pouvoir commencer »

_ Dr Bailey : « Bien »

Son regard accrocha celui de son interne… ils n’échangèrent aucun mot… chacun savait que malgré la morphine, la douleur serait insupportable… Alex s’y préparait depuis les heures qu’il avait passé à attendre ici, dans cet amas de débris dont la poussière lui arrachait la gorge… il se préparait à endurer cette douleur abominable qui lui déchirerait les entrailles… mais il y arrivera… il se l’était promis…

Une fois les secours placés autour de lui, Alex sentit son courage s’intensifier… le moment approchait… il avait tellement peur… le Dr Bailey s’approcha de lui…

_ Dr Bailey : « Alex, nous allons commencer, je vais t’expliquer une dernière fois comment nous allons procéder…d’abords, ces deux hommes vont te soulever légèrement puis il te maintiendront immobile pendant que le troisième secouriste découpe la barre de métal… tu as des questions ? »

_ Alex : « Non »

_ Dr Bailey : « Bien… tu es prêts ? »
_ Alex : « Vous pouvez y aller, je suis prêt »

_ Dr Bailey : « Alex, je suis là, tout se passera bien » la rassura t-elle, la voix mal assuré…

Le jeune homme la remercia d’un regard… puis elle lui prit la main avant de faire signe aux secouristes qu’ils pouvaient commencer… Les trois approchèrent, les deux premiers se placèrent derrière Alex et le prirent fermement… il comptèrent jusqu’à trois… 1…2…

_ Alex : « AAAGGGGGRRRRRRRRRRR !!!! »

un hurlement à glacer le sang résonna dans ce restant de tunnel… un cri prenant dont l’écho se répéta sur les murs des immeubles voisins… puis le bruit sourd d’une scie s’ajouta à ses hurlements douloureux… le bruit d’un métal coupé prêt de la chair… le vacarme cessa brusquement… seul la scie continuait de résonner… Alex était d’un blanc immaculé… d’une pâleur effroyable… il sentit son corps le lâcher… il ne contrôlait plus rien… sa tête lui tournait… seul son regard restait accroché à celui de sa résidente… mais celle-ci sentit sa main desserrer la sienne… elle compris qu’il s’enfonçait…

_ Dr Bailey : « Alex... reste avec moi! »

A bout de force, il parvint finalement à articuler 3 mots… 3 mots dévoilant son abandon…

_ Alex : « Je suis désolé »

il se laissa tomber dans ce sommeil qu’il avait combattu depuis des heures… le Dr Bailey serra sa main plus fort dans la sienne, comme si le fait de la laisser tomber signifierait qu’elle le laissait également tomber…

_ Dr Bailey : « Dépêchez-vous ! il s’enfonce ! »



à quelques kilomètres de là, pendant que le Dr Burke et le Dr Torres préparaient chacun de leur côté un bloc, nos quatre internes, eux, se voyaient dans l’obligation de prodiguer des soins les plus insignifiant les un que les autres… après avoir suturé quelques plaies profondes, passé quelques examens à des patients ou encore avoir dû pratiquer un touché rectal, Cristina estima avoir eut son lot de blessés légers pour la journée… elle décida donc d’aller voir ailleurs… il n’en fallut pas plus à ses 3 amis pour la suivre, en ayant eux aussi assez de la mine pour le moment… ils avaient en effet bien d’autres choses en tête… la pensée de savoir que 2 blessés graves allaient arriver d’une minute à l’autre les obnubilaient davantage… mais s’était sans compter sur Mark, qui avait reçus l’ordre de les tenir occuper…

_ Mark : « Je peux savoir où vous allez ? » déclara t-il en les voyant partir de la mine…

_ Cristina : « Nous sommes chirurgiens ! … et sous votre respect, Dr Sloan, nous estimons que nous devons être en chirurgie et non à la mine » décréta t-elle sans le lâcher du regard

Mark resta un instant à la regarder… cette interne avait du cran, et cela l’amusait ! … elle lui rappelait comme il aimait se mettre en avant, lui aussi aimait être le premier… mais pour l’instant il devait les occuper afin de ne pas les laisser voir Karev… même si au moment précis où il était, il aurait préféré être aux côtés d’Addison… il ne l’avait pas revu depuis qu’ils étaient sortis du bureau de Webber… il savait dans l’état dans lequel cette nouvelle l’avait mise… il aurait voulu rester avec elle et la rassurer… qui sait ce qu’elle faisait en ce moment…
_ Mark : « Vous avez du cran Yang, j’aime çà ! »

_ Cristina : « Hein ?! »

_ Mark : « Fermez-là et suivez-moi ! »

les quatre amis se regardèrent à tour de rôle, le Dr Sloan n’avait jamais eut la réputation d’être sympathique et là, ils en avaient une fois de plus la preuve… ils se pressèrent derrière lui rapidement… Mark les conduisit jusqu’au service de chirurgie plastique…

_ Meredith : « Qu’est-ce qu’on fait ici ? … les blessés graves ne vont pas être admis dans ce service »

_ Mark : « Bien vu Grey ! … vous n’êtes pas là pour les blessés graves mais pour visiter mes patients, n’oubliez pas que je suis dans l’incapacité de travailler » ironisa t-il

_ Cristina : « Pourtant vous êtes là » lâcha t-elle tout haut…

Mark laissa échapper un petit rire, cette fille l’amusait vraiment ! …

_ Mark : « Et oui Yang, je ne peux pas bosser, mais vous êtes là pour le faire… je peux toujours donner des ordres… et je dois bien avouer que j’aime çà » répondit t-il dans un sourire taquin…

_ Cristina : « Mais… »

_ Mark : « Assez discuté ! … au boulot, bande d’internes fouineurs ! »

les quatre internes commencèrent les visites, non sans émettre leur désapprobation face au comportement de leur titulaire…


Addison, de son côté, déambulait dans les couloirs… elle n’avait pas beaucoup de travail en cette journée pourtant interminable… alors elle essayait tant bien que mal de s’occuper l’esprit… elle heurta Derek au détour d’un couloir… il l’a rattrapa avant qu’elle ne chute…

_ Derek : « Cà va ? »

_ Addison : « Excuse-moi Derek, je ne t’avais pas vu »

_ Derek : « Oui, j’avais remarqué » plaisanta t-il

Addison souria légèrement à sa remarque mais son regard en disait long sur sa tristesse… Il ne fallut pas longtemps à Derek pour s’en apercevoir…

_ Derek : « Addie, tu vas bien ? »

_ Addison : « Oui, je vais très bien »

_ Derek : « Addie, je te connais bien… et je vois bien qu’il y a quelque chose qui ne va pas… c’est Karev, c’est çà ? »

_ Addison : « Quoi, Karev ? » demanda t-elle précipitamment, la peur au ventre qu’il puisse en savoir davantage qu’elle le voudrait…

_ Derek : « C’est le fait qu’il soit dans ce tunnel, qu’il soit entre la vie et la mort ? c’est çà qui te rends malheureuse ? »

_ Addison : « Euh… oui… enfin pas seulement… tu sais, on l’empreinte tous ce tunnel… çà aurait pu nous arriver… je veux dire… toi, moi ou même Meredith… nous aurions pu être dans ce tunnel Derek… »

Elle cherchait un moyen de ne pas laisser le moindre doute à Derek sur les sentiments qui habitaient à présent son cœur… alors elle improvisait… même si pour cela, elle paraissait un brin égoïste…

_ Derek : « Addie… »

_ Addison : « Laisse Derek… fais comme si je n’avais rien dis »

_ Derek : « Je comprends ce que tu ressens Addie, crois-moi… mais nous ne pouvons rien y faire, c’est comme çà »

_ Addison : « je sais… j’espère seulement qu’Alex s’en sortira »

Elle avait prononcée son prénom… ce doux mot qui lui procurait tant de chaleur… elle pria le ciel pour que Derek ne remarque pas cette étincelle qui éclairait ses yeux dès qu’elle évoquait son interne…

_ Derek : « Je l’espère aussi… »

ils restèrent un bref instant silencieux, le regard perdu dans le vide, l’esprit ailleurs… puis Addison se reprit…

_ Addison : « Tu n’avais pas une intervention ? »

_ Derek : « si… si… d’ailleurs il faut que je me prépare… à tout à l’heure »

_ Addison : « ok »



une fois dans l’ambulance, le Dr Bailey essaya de stabiliser l’état de son interne… il était toujours inconscient… mais Miranda ne se laissa pas abattre pour autant… cela faisait maintenant 5 minutes qu’ils étaient en route vers l’hôpital… Alex était allongé sur le brancard, légèrement sur le côté afin de ne pas trop bouger le corps étranger… Miranda était assise à côté de lui, elle lui tenait toujours la main… Alex ouvrit lentement les yeux… Elle mit quelques secondes avant de réaliser qu’il la regardait…

_ Dr Bailey : « Alex, tu m’entends ? »

_ Alex : « Oui » lâcha t’il dans un souffle…

_ Dr Bailey : « Nous sommes en route… ton calvaire est bientôt fini » lui dit-elle d’une voix douce…

Alex ne répondit pas… il avait trop mal pour gaspiller son énergie à parler… il se contenta de lui faire un signe de tête… il avait hâte que cela finisse… il avait hâte de la voir… il était sûr que d’apercevoir ses yeux azur posés sur lui, lui procurerais autant d’effet que la morphine… ou alors s’était l’effet de la douleur qui lui faisait penser cela… peu importe, il la verrais bientôt… s’il tenait jusque là…

Toujours en service de chirurgie plastique, nos quatre internes venaient de finir les visites des patients de Sloan… maintenant qu’ils avaient fait ce que le chef voulait d’eux, ils espéraient pouvoir prendre en charge les blessés graves du tunnel… mais Mark traînait toujours dans les parages… ils devaient l’éviter… et surtout échapper à sa surveillance… heureusement pour eux, ce plan s’avéra moins difficile qu’ils ne le croyaient… Mark était en pleine discussion avec une infirmière… il lui dictait des examens à faire pour l’un de ses patients… ils profitèrent de ce moment pour s’éclipser… ils dévalèrent les escaliers quatre à quatre, riant de leur ruse… puis il se pointèrent à la porte d’entrée de l’hôpital… les Dr Webber, Torres et Burke attendaient les ambulances… Addison se tenait non loin de là… en voyant débarquer ses internes au moment même où la première ambulance faisait son entrée, le chef changea de couleur…

_ Dr Webber : « Que faites-vous ici ? » hurla t’il

_ Cristina : « Nous avons été à la mine et nous avons visité tous les patients de Sloan chef, nous voulons être sur ces cas » déclara t-elle sûr d’elle

le chef n’eut pas le temps de répliquer, la porte de l’ambulance s’ouvrit…

_ Secours : « Femme d’une trentaine d’année, fracture ouverte à la jambe gauche, elle a perdu beaucoup de sang… »

Le Dr Torres prit sa patiente en charge rapidement… en voyant le regard horrifié de son chef face à ce qui se passerait dans quelques instants, elle prit une décision…

_ Callie : « Georges, Cristina… avec moi »

Cristina ne se fit pas prier… à vrai dire, elle avait déjà commençait avant que Callie ne l’appelle…

La deuxième ambulance arriva… Burke et Webber échangèrent un regard, tandis que Meredith et Izzie attendaient impatiente de pouvoir s’occuper de ce cas… Addison, non loin de là, sentit son estomac se contracter… Mark, qui s’était aperçu de la fuite de ses internes venait d’arriver à ses côtés… le regard fixé sur l’ambulance qui venait de s’arrêter, nos chirurgiens s’apprêtaient à faire face à l’enfer… nos deux internes, elles, avaient hâtes de commencer, ne sachant pas encore ce qui les attendait… jusqu’à ce que les portes s’ouvrent… laissant apparaître le Dr Bailey… et Alex…

_________________
My love...
And Amy, The fruit of our love... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Montgomery
Derek's love song for Addison
avatar

Féminin Nombre de messages : 10128
Age : 33
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Orientation: 4ère année Médecine
Côté coeur: Mariée et maman...

MessageSujet: Re: Une journée cauchemardesque (Addex...et autres)   Jeu 1 Mai - 21:35

CHAPITRE 10


_ Dr Bailey : « il a perdu énormément de sang et il a perdu connaissance quelques minutes…. »

_ Dr Webber : « çà va aller Bailey » la coupa t-il alors qu’elle se mettait à parler de plus en plus vite…

alors que Bailey, Webber et Burke sortaient Alex de l’ambulance le plus délicatement possible tout en essayant de faire le plus vite… Izzie et Meredith, elles, s’étaient arrêtées net en découvrant l’identité du blessé… ce fut un réel choc, jamais elles n’avaient imaginées une seule seconde que se pouvait être leur ami…

_ Dr Webber : « Grey, Stevens, ne restez pas plantées là !… venez nous aider à le déplacer »

au bout de quelques secondes, Meredith parvint à remettre ses esprits en place et se précipita aux côtés de ses titulaires pour mettre en œuvre tout ce qu’elle pouvait pour sauver son ami… Izzie, quand à elle, ne bougea pas d’un pouce, elle était d’un pâle affolant, le Dr Burke se rendit facilement compte qu’elle allait s ‘écrouler si personne ne venait l’aider…

_ Dr Burke : « Chef, je crois qu’elle a besoin d’aide » dit-il en la désignant

Le Dr Webber se retourna une seconde pour la regarder…

_ Dr Webber : « Meredith, occupe-toi d’elle »

devant l’urgence de la situation, elle n’obtempéra pas et alla immédiatement consoler son amie… elle l’entraîna jusqu’au vestiaire des internes… Izzie, complètement sous le choc, se laissa conduire sans résistance… elle semblait complètement absente…

Alex quand à lui, regardait autour de lui… tous ses collègues se pressaient à ses côtés… il n’avait pas vu Izzie et sa réaction, mais il savait qu’elle avait dû être choquée en entendant le chef ordonner à Meredith de s’occuper d’elle… il se laissa conduire à l’intérieur de l’hôpital… toutes les infirmières et autres personnels soignants le regardaient passer… mais ce qu’il attendait c’était elle, juste elle… il l’aperçu quelques secondes après… elle était au bureau des infirmières… avec Marc… Alex sentit comme une bouffée d’oxygène en croisant son regard… il s’aperçu rapidement qu’elle n’allait pas bien… Addison n’aurait pas pu décrire ce qu’elle avait ressentit en le voyant… le voir dans cet état lui déchirait le cœur… elle avait tellement peur de le perdre… elle tremblait comme une feuille… ses jambes semblaient ne plus pouvoir la porter bien longtemps… les larmes coulaient le long de ses joues sans qu’elle ne puisse les retenir… s’était incontrôlable… Mark, lui, les observait… Addie sentit la main de Sloan agripper la sienne… instinctivement elle la lui serra, s’était comme une bouée de sauvetage… après tout, Mark était un ami de longue date… et il connaissait son secret à présent… main dans la main, ils regardaient Alex… impuissant face à ce qu’il vivait… Alex n’eut pas le temps de lui dire un mot ou même de lui offrir un sourire, non, son état nécessitait la plus grande urgence et ses titulaires l’emmenaient rapidement jusqu’à la salle d’examens où tout était déjà prêts pour lui… mais ce geste entre eux ne lui avait pas échappé… se pouvait-il qu’Addison était de nouveau avec Sloan, après tout ce qu’il lui avait fait subir ?… Alex était dans le flou total, après tout il n’y avait rien eut de plus qu’un simple baiser entre eux, peut-être avait-elle quelqu’un dans sa vie et qu’elle avait juste eut un instant de faiblesse face à son interne… Alex sentait son esprit s’embrumer, toutes ces interrogations et ces doutes lui pesaient… et la douleur de ses blessures l’empêchait de se focaliser sur Addison… effectivement, en cet instant précis il avait d’autres soucis en tête… dont celui de survivre…


Addison ne pouvait détacher son regard de l’endroit où il avait disparût… toujours cramponnée à la main de Mark, elle semblait ne plus réagir…

_ Mark : « Addie… »

Elle ne répondit pas… il décida de l’emmener dans la salle de pause, prendre un café ne pourrait pas lui faire de mal…

_ Addison : « Mark, arrête… où est-ce que tu m’emmènes ? » s’affola t’elle alors qu’il l’entraînait presque de force en la tenant par la taille…

_ Mark : « Prendre un café, çà te fera du bien »

_ Addison : « Je ne veux pas de café, laisse moi tranquille ! »

Il la lâcha alors qu’ils venaient d’entrer dans la pièce paisible qui servait de « réfectoire » aux chirurgiens…

_ Mark : « Tu ne peux rien faire pour lui pour l’instant, tu ne vas quand même pas rester planter devant cette porte jusqu’à ce qu’ils aient finis… en pleurs qui plus est ! »

_ Addison : « qu’est-ce que çà peut bien te faire ! »

_ Mark : « à moi rien… mais çà va jaser dans l’hôpital si tu restes complètement détruite devant la porte de ton interne préféré »

Addison qui s’apprêtait à répondre, resta muette face à son ex-amant… se pouvait-il qu’il essai de l’aider alors qu’elle ai repoussée ses avances ?…

_ Mark : « Ecoute, tu sais très bien que cette relation avec Karev ne me plait pas mais ce n’est pas pour autant que je ne peux pas être ton ami… je veux dire… je suis conscient que tu as suffisamment souffert et je ne veux plus être l’auteur de cette souffrance… laisse-moi être ton ami Addie»

Il semblait tellement sincère… elle était tellement perdu… et seule…

_ Addison : « …ok »

comme pour seller ce contrat purement amical, ils s’offrirent un sourire qui en disait long sur leur parcours en commun…


Dans les vestiaires des internes, Meredith tentait tant bien que mal de consoler son amie…

_ Izzie : « Comment… je … comprends…. Pas… Alex… c’est pas vrai… » débitait-elle tout en ruisselant de larmes, peinant à reprendre sa respiration…

_ Meredith : « Izzie, arrête, je ne comprends rien à ce que tu me dis ! … calme-toi »

_ Izzie : « C’est Alex, Meredith… Alex ! » acheva t’elle en éclatant en sanglots.

Meredith l’attira à elle, l’enlaçant dans ses bras…

_ Meredith : « Je sais Izzie… je sais » chuchota t’elle le regard perdu elle aussi…



pendant ce temps, ayant effectué tous les bilans sanguins et radios nécessaires, veillant cependant à le déplacer le moins possible… les Dr Webber, Bailey et Burke se concertaient avant d’emmener Alex au bloc…

_ Dr Webber : « c’est assez délicat… »

_ Dr Burke : « Il a eut de la chance, l’objet ne touche pas la colonne vertébrale »

_ Dr Bailey : « Si on peut appeler çà de la chance… »

_ Dr Burke : « Regardez, la barre est dans l’alignement de la veine cave inférieure… »

_ Dr Webber : « Vous pouvez réparer cela ? »

Preston regarda le chef… puis il examina une nouvelle fois les radios…

_ Dr Burke : « Il a une chance… oui… je pense pouvoir arranger çà… mais il y a des risques »

_ Dr Bailey : « nous savons très bien que toute intervention comporte un risque »

_ Dr Webber : « Bailey, calmez-vous »

_ Dr Burke : « De toute façon, il faut bien lui enlever »

Les deux autres chirurgiens acquiescèrent, masquant à peine leur inquiétude face à ce cas aussi difficile techniquement qu’émotionnellement…

_ Dr Burke : « bon alors, nous allons procéder doucement, Dr Bailey vous maintiendrez la barre immobile pendant que le chef et moi-même répareront les dégâts petit à petit »

_ Dr Bailey : « Entendu »

_ Dr Webber : « Bien, alors allez vous préparer, je vais aller parler à Alex »

_ Dr Burke : « Bien chef »

_ Dr Webber : « Oh euh... Dr Bailey, prévenez Sloan et Addison d’interdire l’accès à la galerie aux internes… ils n’ont pas besoin de voir çà »

_ Dr Bailey : « J’y vais tout de suite chef »


Pendant que Preston et Miranda s’afférèrent à leurs tâches, le Dr Webber, lui, rejoignit Alex… le teint blafard et le regard perdu, il attendait la fin de ce cauchemar… il ne souffrait plus tellement grâce à la forte dose de morphine administrée mais il ne se sentait pas bien pour autant…

_ Dr Webber : « Alex, nous allons t’emmener au bloc, comment te sens-tu ? »

_ Alex : « Je souffre moins mais je ne suis pas sûr que ce soit une bonne chose » répondit-il à bout de souffle

_ Dr Webber : « hum… ne t’en fait pas, le Dr Burke est le meilleur chirurgien, il va te remettre sur pied »

_ Alex : « Burke ? … çà veut dire que mon cœur est touché ? »

_ Dr Webber : « Je ne vais pas te mentir… la barre est dans l’alignement de la veine cave inférieure mais comme je te l’ai dit, le Dr Burke est un excellent chirurgien ! »

_ Alex : « Ok » se contenta t-il de répondre, sachant très bien la délicatesse de cette intervention et les risques qu’il encourait…

_ Dr Webber : « Bien, je vais me préparer pendant que les infirmières te prépare à l’intervention… à tout de suite » dit-il en s’éloignant

_________________
My love...
And Amy, The fruit of our love... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Montgomery
Derek's love song for Addison
avatar

Féminin Nombre de messages : 10128
Age : 33
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Orientation: 4ère année Médecine
Côté coeur: Mariée et maman...

MessageSujet: Re: Une journée cauchemardesque (Addex...et autres)   Jeu 1 Mai - 21:36


CHAPITRE 11



Une demi heure plus tard, Alex arriva au bloc opératoire… cet endroit qui d’ordinaire lui paraissait si familier… cet endroit qu’il chérissait tant, qui lui procurait cette dose d’adrénaline que rien d’autre au monde ne pouvait égaler… à présent, en ayant non plus la place du chirurgien mais celle du patient… cet endroit lui semblait froid et effrayant… voir tout ses collègues s’affairaient autour de lui… être allongé sur cette table si inconfortable… se retrouver complètement à nu, lui qui ne dévoilait jamais rien de ses sentiments… et ne pas savoir si une fois endormit, il se réveillera… tout cela l’effrayait… mais comme à son habitude, il ne le laissa pas paraître…

_ Dr Burke : « Bien, nous allons pouvoir commencer… tu es prêts ? »

Alex, à bout de souffle, lui répondit d’un hochement de tête… « de toute façon, prêts ou pas, je n’ai pas vraiment le choix » pensa t-il… réalisant les questions stupides que peuvent poser les chirurgiens… réalisant qu’il lui arrivait parfois de le faire lui-même… il n’eut pas le temps d’y penser plus longtemps… les sons des instruments chirurgicaux se faisant lointain… sa vue devenant de moins en moins nette… il bougea légèrement la tête vers la droite… un mouvement qu’il effectua comme un effort surhumain… puis le noir total se fit… les effets de l’anesthésie opérant complètement…


Pendant que l’intervention commençait, Addison et Mark, eux, entrèrent dans la galerie… Mark avait bien essayé de la dissuader de s’y rendre mais Addie se refusait à le laisser seul… et puis le chef avait interdit l’accès aux internes, pas aux titulaires, donc rien ne l’empêchait d’y aller… une fois entrée, elle ne regarda pas directement vers le bloc… craignant surement ce qu’elle pourrait y voir, elle préféra baisser les yeux au sol… Mark lui alla s’asseoir, observant l’opération attentivement…

_ Mark : « Ils… ils ont commencé » commenta t’il d’une voix douce, sachant très bien qu’elle voulait savoir comment tout se déroulait mais n’osant pas regarder d’elle même… le voir étendu là… la poitrine ouverte… ses collègues réparant les dégâts causés par cette maudite barre de fer… non, il est évident qu’elle ne supporterait pas de le voir ainsi, elle le savait… et apparemment Mark aussi…

_ Mark : « Assied-toi… tu me files la migraine à tourner en rond » lui lança t’il dans un sourire… essayant de la réconforter en lui lançant une vanne…

Addison arrêta ses mouvements pour ce tourner vers Mark… un air surprit et indigné à la fois…

_ Mark : « Ben quoi ?! … çà fait une heure que t’arrête pas, tu vas finir par me rendre dingue »

_ Addison : « Mark » souffla t’elle, exaspérée… avant de reprendre ses va et viens le long de la vitre de la galerie…

_ Mark : « Bon, ok, j’ai rien dis !… continue, si çà te calme »

_ Derek : « Hey ! … ils ont commencé ? » demanda t’il en entrant… refermant la porte au nez de Meredith et Izzie…

_ Mark : « Ouais… »

_ Derek : « Euh… vous êtes au courant que deux internes font le guet devant la porte ? »

_ Mark : « Ouais… »

_ Derek : « Ok… et pourquoi ne pas les laisser entrer ? »

_ Mark : « Ordre du chef »

_ Derek : « Ah bon… et c’est normal que tu me réponds à peine ? » demanda t’il en voyant Sloan plus absorbé par l’intervention que par ses questions…

_ Mark : « Hein ? quoi ? » répondit-il en levant les yeux vers lui…

_ Derek : « Nan, rien… laisse tomber » dit-il en allant s’asseoir à son tour…

Il veilla cependant à laisser une certaine distance entre lui et Mark… ne se sentant pas très à l’aise avec le fait de se retrouver avec son ex-femme et son « amant » dans la même pièce… ils se retrouvèrent donc au premier rang avec une dizaine de sièges les séparant… Addie faisant les cents pas devant eux, les yeux toujours au sol…

_ Derek : « Euh… Mark ? »

_ Mark : « Ouais ? »

_ Derek : « Qu’est-ce qu’elle a au juste ? » demanda t’il en désignant Addie d’un signe de tête…


Mark regarda Addison puis se tourna vers Derek… que pouvait-il bien lui dire ? … il ne pouvait pas lui dire la vérité, Addie ne lui pardonnerais jamais…

_ Mark : « Elle… euh… »

Sous le regard interrogateur de son ancien meilleur ami, il débita le premier truc qui lui vint en tête…

_ Mark : « Dure journée ! »

_ Derek : « Quoi ? »

_ Mark : « Elle a eut une journée difficile, elle est un peu à cran » se rattrapa t’il…

_ Derek : « Hum… on a tous eut une journée difficile… mais on est pas tous dans son état » remarqua t’il…

_ Mark : « Ouais… » « Improvise, improvise Mark ! » pensa t’il… « ben tu sais, c’est une femme… »

_ Derek : « Qu’est-ce que tu veux dire ? »


« Pff… t’aurais pas pu trouver autre chose, crétin ! » se dit-il à lui même…

_ Mark : « Ce que je veux dire c’est que… les femmes sont… comment dire ? … plus… sensibles… tu vois, elles ne vivent pas les choses comme nous… nous, on est… et elles, elles sont… » s’embrouilla t’il…

_ Derek : « Plus sensible… » l’aida t’il…

_ Mark : « Ouais, c’est çà ! »




A l’extérieur, Meredith et Izzie patientaient en silence… les regards qu’elles se lançaient suffisaient amplement à eux seuls… de toute façon aucune des deux ne pouvaient rassurer l’autre… elles ignoraient totalement ce qui pouvait se passer dans ce bloc et personne ne les tenait au courant… alors elles restaient là… adossées au mur… le regard plein d’espoirs et de craintes…



_ Derek : « Tu as des nouvelles du deuxième blessé ? »

_ Mark : « Nan, Torrès s’en charge avec Yang et O’Malley »


Les deux ex-amis continuaient de discuter de choses et d’autres pendant qu’Addison continuait inlassablement de parcourir la galerie de long en large… se tordant nerveusement les mains… jusqu’au moment où elle ne put se retenir…

_ Addison : « Ils en sont où ? » les interrompit-elle, masquant difficilement son anxiété…


Mark et Derek se regardèrent, surpris de l’entendre… comme s’ils avaient oubliés qu’elle était dotée de cordes vocales… pourtant, ils avaient passés toute la dernière heure à observer ses moindres mouvements incontrôlés… réalisant qu’ils avaient prêtés que très peu d’attention à l’intervention délicate qui se déroulait devant leurs yeux, ils s’empressèrent d’y jeter un œil…

_ Derek : « Euh… »

_ Mark : « Ils viennent de retirer la barre »

_ Addison : « Ok, ok... » répondit-elle à demi-mot…



En observant plus attentivement le bloc, les deux comparses se rendirent compte que quelque chose n’allait pas… le personnel s’agitait… les machines s’emballaient…

_ Derek : « Attends… çà ne va pas là »

_ Addison : « Quoi ?… qu’est-ce qui ne va pas ? » demanda t’elle précipitamment…

_ Mark : « Y’a trop de sang, il fait une hémorragie »


Addison s’arrêta dans ses mouvements, regardant Mark et Derek à tour de rôle, espérant surement que ce n’était qu’une blague de très mauvais goût qu’ils lui faisait… mais en voyant leur visage crispés et sérieux, elle comprit que s’était vrai… elle sentit une boule d’angoisse se loger dans son estomac… mais elle n’eut pas le temps de réfléchir plus longtemps… un bruit retint son attention… un bruit strident et continue… un bruit qu’elle connaissait bien… une machine qui s’emballe… les chirurgiens qui s’agitent… « il est en arrêt ! » cria une infirmière…

Elle ne put retenir ses gestes… elle se retourna brusquement, plaquant ses mains contre la vitre… le regard posé sur l’homme qu’elle aime… cet homme qui au moment même rejoignait l’endroit où tout est beau et paisible… cette lumière blanche au bout d’un tunnel lui tendant les bras… elle regarda le Dr Burke plaquer les palettes contre ce cœur qu’elle voulait aimer… elle sursauta en même temps que la décharge électrique s’abattit contre lui…

_ Infirmière : « asystolie »

_ Dr Burke : « Chargez à 300 ! »

Les secondes semblèrent durer des heures, les yeux posés sur le corps inanimé de son interne, elle ne bougeait plus… ses mains tremblante collées à cette vitre qui la séparait de sa moitié… les larmes qu’elle retenaient depuis si longtemps venant s’échouer sur sa blouse blanche… elle était complètement consciente de ce qu’il se passait… elle le perdait…

_ Infirmière : « Pas de réponse, il est toujours en asystolie »…

_________________
My love...
And Amy, The fruit of our love... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Montgomery
Derek's love song for Addison
avatar

Féminin Nombre de messages : 10128
Age : 33
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Orientation: 4ère année Médecine
Côté coeur: Mariée et maman...

MessageSujet: Re: Une journée cauchemardesque (Addex...et autres)   Jeu 1 Mai - 21:37

CHAPITRE 12


_ Dr Burke : « Merde !… chargez à 400 ! » hurla t’il tout en massant le cœur d’Alex entre ses doigts … « Dégagez ! »

La décharge s’abattit une seconde fois sur le corps inanimé d’Alex… Addie sursauta une nouvelle fois, tandis que Mark et Derek se levèrent pour regarder de plus prêt…

_ Infirmière : « Pas de réponse Dr Burke »

_ Dr Burke : « Allez Karev, ne me lâche pas ! » souffla t’il tandis que Richard et Miranda semblaient perdre espoir… « Chargez encore ! »

Mark se plaça aux côtés d’Addie tandis que Derek se plaça à côté de lui… tout trois regardèrent la scène, complètement impuissant… Mark se rendit compte tout à coup de l’état d’Addie, dans la tournure que prenait les choses, il avait complètement oublié ce qui la liée à Karev… il la découvrit anéantit, les yeux rougis, le visage livide ruisselant de larmes, toute tremblante… un spectacle qui lui déchira le cœur… il n’avait jamais était tendre avec elle mais ne supportait pas de la voir pleurer… il posa délicatement sa main sur son épaule en guise de réconfort alors que Derek ne remarqua même rien… ils sursautèrent tout trois à l’unisson alors qu’une troisième décharge électrique traversa le cœur de leur interne… bip… bip…bip

_ Infirmière : « J’ai un pouls »

Le Dr Webber et Miranda ne purent s’empêcher d’hurler de joie tandis que le Dr Burke se contenta d’un léger sourire avant de reprendre l’intervention…


_ Derek : « Eh bien, s’était moins une !… encore un peu et… » il ne put finir sa phrase, Mark l’interrompant vivement…

_ Mark : « Ouais, ben il va bien maintenant… il va bien » répéta t’il en regardant Addie dans les yeux tandis qu’il la tirait par l’épaule… « Viens t’asseoir »

ils retournèrent s’asseoir tout les trois, Addie se laissant faire, le regard perdu… elle avait cru le perdre durant ces quelques minutes où son cœur avait cessé de battre… elle reprenait peu à peu ses esprits tandis que mark lui caressait tendrement le dos, un geste amical, un geste de réconfort que tout ami ferait en de tel circonstance… Derek, lui, les observait… depuis le début de la journée, elle lui avait semblé bizarre et à présent, elle lui faisait de la peine… pourquoi réagissait-elle ainsi ?… il demeurait persuadé qu’elle lui cachait quelque chose… il interrogea Mark du regard mais celui-ci évita de lui répondre…

Une heure plus tard, Addison avait repris tout contrôle d’elle-même… mais elle demeurait toujours aussi silencieuse face au regard perplexe de Derek… l’intervention finie, le chef se tourna vers la galerie et un grand sourire aux lèvres, il leur fit un signe signifiant que l’opération était un succès… les trois amis soufflèrent de soulagement…

_ Derek : « Bon, on devrait peut-être aller parler aux internes »
_ Mark : « Je te suis » dit-il avant de se retourner vers Addie « tu viens ? »
_ Addison : « Vas-y, je préfère rester un peu ici »
_ Mark : « T’es sûr ? tu veux que je reste avec toi ? »
_ Addison : « Non, non, vas avec Derek… j’ai besoin d’être un peu seule » elle lui souria brièvement pour lui montrer que tout allez bien…
_ Mark : « Ok, à tout à l’heure alors »

Il alla rejoindre Derek et ensemble ils sortirent rassurer les internes… au moment où ils sortirent, Cristina et George arrivèrent en courant…

_ Cristina : « Meredith ! c’est vrai la rumeur qui court sur Alex ? »
_ Meredith : « Oui malheureusement, c’est vrai » dit-elle tristement avant de se retourner sur Derek et Mark qui firent leur apparition…

_ Meredith : « Alors comment çà c’est passé ? »

Les deux titulaires se lancèrent un bref regard avant de répondre aux quatre internes littéralement suspendus à leurs lèvres…

_ Mark : « Eh bien, l’opération s’est plutôt bien déroulée… il devrait s’en sortir »
_ George : « Comment çà il devrait ? »
_ Derek : « Pour en savoir plus vous devriez voir avec le chef ou Preston »
_ Meredith : « Oui mais vous avez tout vu, vous pouvez au moins nous en dire plus »
_ Mark : « Désolé, mais nous ne sommes pas ses médecins et nous préférons ne pas nous avancer sans en savoir plus… allez voir Burke ou Webber »

Les quatre internes n’attendirent pas plus longtemps pour se précipiter vers le bureau du chef… alors qu’ils allèrent partir prendre un café, les deux ex-ami se firent accoster par Callie…

_ Callie : « Hey ! comment çà s’est passé pour Karev ? »
_ Derek : « plus ou moins bien et ton blessé ? »
_ Callie : « Ca va, elle s’en sortira parfaitement… et Karev, vous savez s’il va s’en sortir ? »
_ Mark : « Il a de bonne chance oui »

Callie laissa retomber sa peur dans un « ouf » de soulagement… puis elle regarda autour d’elle…

_ Callie : « Addison n’est pas avec vous ? »
_ Mark : « Elle est restée dans la galerie »
_ Callie : « ah, d’accord, je vais aller la voir »


Derek et Mark purent enfin se rendre en salle de pause… installés confortablement, un café chaud à la main, ils restèrent silencieux jusqu’à ce que la curiosité de Derek refasse surface…

_ Derek : « Elle est quand même bizarre Addie aujourd’hui… »
_ Mark : « J’ai pas remarqué » mentit-il
_ Derek : « Et pourquoi elle réagit comme çà, bon je sais bien, c’est un interne, on le connaît et on le voit tout les jours mais c’est pas comme si on était super proche de lui… enfin tu vois ce que je veux dire »
_ Mark : « Euh… ouais, mais çà nous touche quand même, c’est vrai tu vas pas me dire que çà te fait ni chaud ni froid »
_ Derek : « évidemment que çà nous touche mais… c’est Karev quoi, je veux dire, c’est pas pour lui que je vais pleurer toutes les larmes de mon corps… non pas que je me fiche de Karev, c’est un interne très doué bien que j’ai très peu travaillé avec »
_ Mark : « Pleurer toutes les larmes de ton corps hein ? » se moqua t’il
_ Derek : « Hey, arrête de te foutre de moi, je suis sérieux là »
_ Mark : « Excuse moi mais j’ai du mal à t’imaginer verser toutes les larmes de ton pauvre petit corps » pouffa t’il
_ Derek : « Ce que tu peux être con quand tu t’y mets ! »



pendant ce temps Callie vint prendre place aux côtés d’Addison…

_ Callie : « Salut »
_ Addison : « Salut »
_ Callie : « Addie, çà va ? »
_ Addison : « Oui… enfin… non, pas vraiment »
_ Callie : « Ouais, c’est Alex hein ? »
_ Addison : « Hum, c’est Alex… »
_ Callie : « Ecoute, c’est normal, çà nous a tous perturbé cette histoire, je veux dire, c’est l’un d’entre nous alors on est tous touché par ce qui lui arrive »
_ Addison : « C’est pas çà Callie… Alex c’est… c’est plus que l’un d’entre nous… »
_ Callie : « Oui je sais, c’est ton interne alors c’est normal, tu te sens plus touché que nous… »
_ Addison : « Non Callie, ce n’est pas parce que c’est mon interne que… » elle se tourna vers elle en expirant pour se donner du courage… « Alex et Moi… on… on… »
_ Callie : « Oh c’est pas vrai, t’as couché avec lui ?! » s’emporta t’elle…
_ Addison : « NON !!! … on s’est seulement embrassé ! »
_ Callie : « C’est pas vrai !… comment s’était ? s’était quand ? où ? Combien de fois s’est arrivé ? » questionna t’elle toute surexcitée…
_ Addison : « Hey, du calme ! »
_ Callie : « Désolé… alors, raconte ! »
_ Addison : « T’es pas possible toi !… bon d’abord s’est arrivé qu’une seule fois… on était tout les deux en réa-néonat et je ne sais pas ce qu’il s’est passé… son regard sur moi a changé et… on s’est embrassé… »

Addie s’arrêta dans ses explications en repensant à ce doux baiser… le regard dans le vague… un demi-sourire aux lèvres…

_ Callie : « Houhou, redescend de ton nuage ! » se moqua t’elle en voyant son amie rêveuse…
_ Addie : « Hein ?… oh, désolé »
_ Callie : « Vu ta tête pas besoin de te demander comment s’était » s’amusa t’elle « oh et puis si, alors comment s’était ? » ria t’elle

Addison ne put s’empêcher de rire en voyant Callie aussi avide de savoir…

_ Addison : « s’était… s’était magique » souffla t’elle
_ Callie : « Magique… hum… alors pourquoi ne pas avoir été plus loin ? »
_ Addison : « Qu’est-ce qui te dis que j’aurais été plus loin ? »
_ Callie : « Pas à moi Addie, je te connais »
_ Addison : « Tu as une bien mauvaise image de moi ! »

Elles rirent ensemble quelques secondes avant de reprendre leur conversation…

_ Callie : « Alors ?… pourquoi s’être arrêté là ? »
_ Addison : « Mark nous a surprit… »
_ Callie : « Aïe !… il ne va jamais te lâcher celui-là !… je pari qu’il devait être hors de lui »
_ Addison : « Il a été surprit c’est tout… et puis j’ai trouvé une excuse bidon pour me défiler au plus vite »
_ Callie : « Je vois… et depuis ? »
_ Addison : « J’ai pris soin de les éviter tout les deux pendant le reste de la journée » elle marqua une pause avant de continuer « s’est arrivé hier… s’était la dernière fois que j’ai vu Alex avant l’accident »
_ Callie : « Il va s’en sortir Addie, tu verras »

Addison lui fit un mince sourire tandis que Callie l’encercla de ses bras pour la réconforter…



_ Derek : « C’est bon t’as finis de rire ? »

Cela faisait maintenant une bonne dizaine de minutes que Mark se moquait gentiment de son ami… il reprit son calme avant de répondre d’un ton neutre…

_ Mark : « C’est bon, j’ai fini »
_ Derek : « Alors, pour Addie ?… je sais pas pourquoi mais j’ai l’impression que tu en sais plus que moi sur le sujet »
_ Mark : « Je ne vois pas pourquoi j’en saurais plus… et puis de toute façon je pense pas qu’il y est quelque chose à savoir, Addie n’est pas du genre cachotière »
_ Derek : « Sauf lorsqu’elle me trompait avec toi »
_ Mark : « Aïe ! touché ! »
_ Derek : « Alors selon toi elle ne cache rien ? »
_ Mark : « Nan, tu sais Karev c’est son interne… alors c’est normal qu’elle se sente touchée de près par ce qui lui arrive… tu serais pareil si ce serait Meredith ! »
_ Derek : « Meredith c’est différent ! »
_ Mark : « Ah ouais c’est vrai, tu couches avec »
_ Derek : « Je ne fais pas que coucher avec !… Meredith je l’aime »
_ Mark : « Bon ok, mauvaise comparaison ! »
_ Derek : « Ouais, t’aurais pu trouver mieux parce que Karev et Addie, laisse moi rire ! » déclara t’il en riant… Mark mit un instant avant de réagir puis se mit à rire avec son ami… bien qu’il n’est pas du tout envie de rire à cette hypothèse qui s’avérait vrai…

_________________
My love...
And Amy, The fruit of our love... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Montgomery
Derek's love song for Addison
avatar

Féminin Nombre de messages : 10128
Age : 33
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Orientation: 4ère année Médecine
Côté coeur: Mariée et maman...

MessageSujet: Re: Une journée cauchemardesque (Addex...et autres)   Jeu 1 Mai - 21:38


CHAPITRE 13



_ Cristina : « Chef !!! » hurla t’elle alors qu’elle l’aperçu au loin..

Celui-ci se retourna et vit ses quatre internes déboulaient à ses pieds en courant…

_ Dr Webber : « Du calme Yang ! … pas besoin de hurler dans les couloirs »
_ Cristina : « Désolé »
_ Dr Webber : « Je suppose que vous venez me voir pour vous informer de l’état de votre ami »
_ Meredith : « Oui… » répondit-elle alors que les trois autres acquiescèrent d’un grand signe de tête…
_ Dr Webber : « Bien, l’intervention s’est bien déroulé… il y a eut un léger problème mais tout est rentré dans l’ordre, le Dr Burke a fait du bon boulot et votre ami s’en remettra… et en ce qui concerne ses autres blessures, le Dr Torres va s’en occuper dans quelques minutes mais pas de quoi s’inquiéter, le plus délicat est passé »
_ George : « Il va bien s’en remettre alors ? »
_ Dr Webber : « Pour l’instant tout l’indique mais vous savez qu’il peut toujours y avoir des complications post -opératoires… alors nous verrons çà dans quelques heures »
_ Izzie : « Est-ce qu’on peut le voir ? »
_ Dr Webber : « Une fois que le Dr Torres aura terminé, vous pourrez aller le voir, patientez encore 1h ou 2… bon, il faut que je vous laisse, j’ai du travail, et vous aussi, alors allez voir vos patients, vous serez prévenu dès que vous pourrez le voir »
_ Meredith : « D’accord… merci »


Les quatre amis, soulagés que leur ami survive à cet enfer, retournèrent à leurs patients...



Alors que Callie s’occupait d’Alex, Addison fut bipée pour une femme enceinte venant d’arriver aux urgences, elle procéda rapidement à une césarienne qui se déroula sans aucune complication… c’est ainsi qu’une heure plus tard elle se dirigea vers la cafétéria afin de prendre un rapide repas, elle n’avait rien avalée depuis le début de la matinée et son estomac réclamait à présent sa dose quotidienne de carburant… cependant elle n’avala pas grand chose, assise à une table, elle picorait vaguement quelques frites, l’esprit complètement ailleurs, le regard perdu dans son verre d’eau… elle resta ainsi jusqu’à ce qu’une personne vint prendre place à ses côtés… la regardant une bonne dizaine de minutes avant de prendre la parole… minutes durant lesquelles elle n’avait pas bougée d’un pouce, son verre d’eau encore plein à la main, une frite dans l’autre… il se décida finalement à la sortir de ses pensées…

_ Mark : « Addie ? »

Il avait presque chuchoté mais ne s’étant pas aperçu de sa présence, Addison sursauta violemment, envoyant valser sa frite un mètre plus loin et répandant le contenu de son verre sur son chemisier… Mark ravala son fou rire rapidement et bafouilla des excuses alors qu’elle regardait les dégâts de l’eau sur son chemisier blanc… à présent devenu transparent…

_ Mark : « Oh, excuse-moi, je ne voulais pas te faire peur… »
_ Addie : « C’est pas vrai, Mark, t’en rate jamais une ! »
_ Mark : « Désolé, je croyais que tu m’avais vu, çà fait 10 minutes que je suis là »
_ Addie : « Oui, eh bien, je ne t’avais pas vu… c’est pas vrai, regarde, on voit à travers mon chemisier maintenant ! » se plaignit-elle en essayant de se sécher à l’aide d’une serviette en papier…
_ Mark : « Oui, je vois çà ! » sourit-il
_ Addie : « Mark !!! » s’écria t’elle en voyant son regard braqué sur sa poitrine…
_ Mark : « Ben quoi ?! tu me dis regarde, alors je regarde !… d’ailleurs, j’adore ton petit soutien-gorge en dentelle… très sexy ! » lui lança t’il, le sourire charmeur…
_ Addie : « Arrête ! … on avait un accord, juste ami tu te souviens ? »
_ Mark : « Ouais, j’ai pas oublié… mais çà ne m’empêche pas de regarder… et puis les amis peuvent se donner leur avis sur leurs fringues, pas vrai ? »
_ Addie : « Entre filles oui, mais pas avec toi, j’ai pas besoin de tes conseils pour mes sous-vêtements »
_ Mark : « Dommage, j’ai très bon goût… »
_ Addie : « Oui, je me doute que t’en connais un rayon en sous-vêtements féminin, vu le nombre que tu as dû enlever »
_ Mark : « Exact mais pour info, j’ai toujours préféré les tiens et je te dis çà en simple ami ! tu as très bon goût en ce domaine… et puis, il faut avouer que tu as le don de rendre n’importe quel bout de tissu très sexy »
_ Addie : « Tu divagues Mark… et puis pourquoi on parle de mes sous-vêtements là ?! »

Mark ne pût s’empêcher d’éclater de rire face à cette femme si séduisante toute trempée… elle le rejoignit rapidement dans ce fou rire incontrôlable… après cette matinée épuisante et angoissante, c’était un peu leurs façons de décompresser… et puis à cette heure, il n’y avait plus grand monde à la cafeteria…



Alex était à présent dans sa chambre, un plâtre recouvrait sa jambe droite jusqu’au genou, le tube qui lui servait pour respirer avait été retiré, tout les examens étaient bon… mais il ne s’était toujours pas réveillé… Izzie s’était précipitée à son chevet avec Meredith dès que le chef les en avait autorisé… et un nouveau diagnostic était tombé…


Pendant ce temps Addie avait été se changer, revêtant la panoplie bleu du parfais chirurgien pendant que son chemisier séchait… puis elle alla prendre des nouvelles de son interne préféré auprès du chef… elle frappa à son bureau avant d’entendre l’invitation à entrer…

_ Addie : « Je ne vous dérange pas ? »
_ Dr Webber : « Non, entrez ! »
_ Addie : « Je n’en ai pas pour longtemps, je viens juste prendre des nouvelles du Dr Karev »
_ Dr Webber : « Hum… asseyez-vous Addison »

Elle lui lança un regard interrogatif en prenant place dans l’un des fauteuils devant son bureau… pourquoi la faisait-il asseoir ? est-ce qu’il y avait eut une complication ?… elle commença à paniquer intérieurement alors que le chef reprit la parole…

_ Dr Webber : « Vous avez assistée à l’intervention de la galerie, vous savez donc ce qui s’y est passé, pas besoin de vous expliquer que le Dr Burke a fait du très bon travail, tout les examens sont bon, sa jambe va bien également… » il s’interrompit quelques secondes…
_ Addie : « Mais… parce qu’il y a un mais, je le sens »
_ Dr Webber : « Mais… il n’est toujours pas réveillé… »
_ Addie : « Comment çà, il n’est toujours pas réveillé ?… l’anesthésie ne devrait plus faire effet depuis une bonne heure ! » s’inquiéta t’elle
_ Dr Webber : « C’est exact… mais les douleurs étaient vraiment intense et son corps à énormément souffert… çà peut durer quelques jours, comme çà peut durer plusieurs semaines mais il se réveillera… »

Addison l’écoutait difficilement… elle avait l’impression de ne pas sortir de ce cauchemar… elle déglutit péniblement avant de demander d’une voix étranglée…

_ Addie : « Il… il est dans le coma, c’est çà ? »
_ Dr Webber : « Oui, c’est çà mais Derek l’a examiné et m’a certifié que ce n’est qu’un coma temporaire, il va se réveiller, Alex est un jeune homme résistant, c’est un battant »
_ Addie : « Oui… oui, il est persévérant… »
_Dr Webber : « Cà va aller ? »
_ Addie : « Oui… oui… est-ce que je peux le voir ? »
_ Dr Webber : « Oui, bien sûr, il est chambre 1084 »
_ Addie : « Merci »

Elle ne s’attarda pas dans ce bureau où elle ne pouvait montrer ses émotions et elle ne voulait surtout pas que le chef se doute de quoi que ce soit… elle se dirigea donc chambre 1084… malheureusement il n’était pas seul…

_ Izzie : « Dr Montgomery ? »
_ Addie : « Je viens prendre de ses nouvelles » risqua t’elle
_ Izzie : « Oui… il n’y a pas de changement pour l’instant »
_ Addie : « Hum… d’accord » dit-elle en observant cet homme qui avait le don de faire fondre son cœur… qu’il était beau, il semblait si serein…

Elle allait sortir lorsqu’Izzie reprit la parole…

_ Izzie : « C’est dingue, tout le monde vient le voir… même Sloan, alors que tout le monde sait qu’ils ne pouvaient pas se voir tout les deux ! »
_ Addie : « Oui, euh… Alex est un interne alors tout le monde se sent concerné… je veux dire que dans des moments comme çà, les différents s’oublient »
_ Izzie : « Peut-être, je ne sais pas… »
_ Addie : « Il va s’en remettre Stevens, ce n’est qu’une question de temps »

Elle se surprit elle même en prononçant cette phrase… elle était effondrée elle-même et pourtant elle trouvait la force de réconforter une autre personne… elle était peut-être plus forte qu’elle ne le pensait… elles restèrent silencieuses quelques minutes… minutes durant lesquelles Addie remarqua le geste de la jeune femme… Izzie était assise aux côtés d’Alex et avait tendrement enlacée ses doigts dans ceux d’Alex, caressant son bras de son autre main…

_ Izzie : « Je ne peux pas le perdre… »

Addie la regarda perplexe… que voulait dire cette phrase ?… elle avait peur de comprendre…

_ Izzie : « Vous comprenez, j’ai déjà perdu Denny… je ne peux pas… je n’aurais pas la force de revivre çà ! »

Elle avait bien comprit alors, enfin probablement…

_ Addie : « Revivre çà ? » risqua t’elle
_ Izzie : « Oui, je ne pourrais pas perdre l’homme que j’aime à nouveau »

Le cœur d’Addie rata quelques battements alors que l’air lui manquait brusquement… serait-ce une hallucination ou avait-elle bien entendu ?… Izzie Stevens aimait Alex… son Alex… pathétique pensa t’elle quand elle se rendit compte qu’elle n’avait rien échangée de plus qu’un baiser, aussi passionné soit-il, avec son interne… alors qu’il avait vécu bien plus avec Stevens… elle chercha cependant à en savoir plus… quitte à souffrir autant tout savoir d’un coup…

_ Addie : « L’homme que vous aimez ?… vous et Alex, vous… vous étiez ensemble… enfin vous êtes… » demanda t’elle péniblement d’une voix mal assurée…
_ Izzie : « Pas tout à fait… en réalité, Alex m’a fait comprendre qu’il avait encore des sentiments pour moi il y a quelques jours et moi, j’ai fait l’erreur de lui dire que ce n’était pas réciproque… enfin je disais vrai mais je n’avais pas réalisé à quel point je tenais à lui avant qu’il… avant l’accident quoi… et puis maintenant je réalise que je l’aime et je peux pas le lui dire… enfin je peux le lui dire mais je ne sais pas s’il peut m’entendre, vous croyez que les comateux nous entende ? » débita t’elle comme si elle sortait tout ce trop plein accumulé en elle…

Addison avait reçu cette révélation comme un coup de massue… il avait des sentiments pour Stevens… mais n’avait-elle pas imaginé qu’il en avait ?… elle réalisa soudain qu’Izzie attendait une réponse…

_ Addie : « Euh… je... j’en sais rien, il faudrait demander à Derek… mais il est de notoriété publique que les comateux entende les bruits alentours… donc oui, pourquoi pas, il se peux qu’il vous entende »
_ Izzie : « Alors je fais bien de rester près de lui à lui parler constamment »
_ Addie : « Oui… et si je peux me permettre… qu’a t’il fait qui vous est fait penser qu’il vous aime ? »
_ Izzie : « Il m’a embrassé… et il me l’a dit » répondit-elle le sourire aux lèvres en regardant Alex…


Addison en avait assez entendu… beaucoup trop entendu même… elle avait l’impression qu’on lui avait plongé une main dans la poitrine pour lui arracher le cœur et le piétiner devant elle… ses yeux lui piquer tellement elle luttait pour ne pas pleurer… elle avait l’impression qu’il s’était moqué d’elle… pourquoi l’avoir embrassé alors qu’il aimait Stevens ?… pourquoi tout ces regards et ces gestes tendres envers elle si s’était une autre qu’il aimait ? … elle ne comprenait pas, elle ne voulait pas comprendre… elle s’était fait avoir encore une fois au jeu des sentiments… elle se retira rapidement de la chambre, invoquant une excuse bidon pour s’éloigner au plus vite de cette jolie blonde… allant s’enfermer dans le premier placard s’offrant à elle pour y déverser ses nombreuses larmes de désillusion…

_________________
My love...
And Amy, The fruit of our love... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Montgomery
Derek's love song for Addison
avatar

Féminin Nombre de messages : 10128
Age : 33
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Orientation: 4ère année Médecine
Côté coeur: Mariée et maman...

MessageSujet: Re: Une journée cauchemardesque (Addex...et autres)   Jeu 1 Mai - 21:39

CHAPITRE 14


Les semaines passèrent, aussi pénible soient-elles… Alex dormait toujours profondément… Addie avait plus ou moins encaissé le choc de la révélation d’Izzie… celle-ci passait d’ailleurs tout son temps libre auprès du jeune homme… la vie avait peu à peu reprit son cours « normal » au sein de SGH… chaque jours, Alex recevait la visite de chacun de ses collègues… il n’était que très rarement seul, et c’est pendant ces quelques minutes où sa chambre était vide qu’Addie venait lui rendre visite… elle lui en voulait, certes, elle aurait voulu le punir et lui faire mal comme lui l’avait fait, bien qu’il ne s’en soit pas rendu compte… mais elle ne pouvait contrôler les sentiments qu’elle éprouvait pour lui… alors elle venait quelques minutes par jours, elle ne lui parlait pas car honnêtement elle ne savait pas quoi dire à cet homme qui s’était joué d’elle… elle s’asseyait donc quelques minutes à ses côtés et elle l’observait… une larme roula parfois sur sa joue, sa main s’aventura quelques fois inconsciemment sur la sienne… puis elle partait quand la douleur était trop forte… elle s’était persuadée que les révélations de Stevens l’avait empêchée de commettre une erreur avec son interne mais chaque jour, lorsqu’elle était à son chevet, elle sentait venir la colère et la rage contre cet homme et surtout la douleur de son cœur qui saigne…

C’est donc à l’heure du déjeuner qu’elle s’aventura jusqu’à la chambre 1084… c’est à cette heure qu’il y avait personne, enfin habituellement… ce fut encore le cas aujourd’hui… comme à son habitude depuis 6 semaines, elle prit place sur le fauteuil à côté du lit, sans un mot, sans même un bonjour au jeune homme toujours inconscient… elle le regarda quelques minutes… cependant, il y avait quelque chose d’inhabituel… un mouvement… un léger mouvement de la main… puis les yeux qui s’entrouvrent lentement pour se refermer aussi vite… elle ne réalisa pas immédiatement ce qui venait de se passer jusqu’à se qu’elle l’entende gémir péniblement… puis plus rien…

Elle se leva d’un bond pour se précipiter dans le couloir… après avoir appelée de l’aide, elle retourna vers son interne qui à présent regardait dans le vague… il était éveillé mais ne semblait pas vraiment présent…

_ Addie : « Alex ? Alex ? tu m’entends? » Demanda t’elle prestement

Il ne répondit pas… Derek arriva rapidement…

_ Derek : « Que se passe t’il ? »
_ Addie : « Il se réveille Derek ! »

Derek regarda le jeune homme, puis commença à l’ausculter…

_ Derek : « Ok, Dr Karev… vous m’entendez ? »

Le fait qu’Alex le suive du regard lui indiqua clairement qu’il l’entendait…

_ Derek : « Bien, nous allons travailler un peu, vous et moi, pour voir où vous en êtes »

Le neurochirurgien commença par passer sa lampe devant ses yeux, puis il lui demanda de bouger ses orteils ou encore de serrer sa main… toute sorte de petits exercices qui lui permirent de poser un diagnostic… jusqu’à se qu’Alex retombe endormit aussi vite qu’il ne s’était réveillé…

_ Addie : « Alors, qu’en penses-tu ? »
_ Derek : « Il est en phase de réveil, tout est normal, il voit, il entends, il bouge… reste à savoir s’il n’aura pas besoin de rééducation orthophonique et s’il n’aura pas de trouble de la mémoire »
_ Addie : « D’accord… mais il va s’en remettre, c’est le principal »
_ Derek : « Oui, il va s’en remettre »


La nouvelle ayant vite fait le tour de l’hôpital, Izzie ne tarda pas à se jeter auprès de son ami… ne voulant pas assister à cela, Addie s’éclipsa rapidement…



Quelques heures plus tard, après avoir dû pratiquer une hystérectomie en urgence, Addison s’apprêta à partir… elle croisa Mark sur le parking, accompagné de Callie… ils semblaient s’engueuler durement autour de la nouvelle voiture de Sloan…

_ Addie : « Hey, qu’est-ce qui vous arrive tout les deux ? »
_ Callie : « Rien, c’est lui qui fait tout une histoire de rien du tout »
_ Mark : « Rien du tout ? nan mais tu te fou de moi ou quoi ? »
_ Addie : « Hey ! arrête de hurler Mark, je te signale qu’on est juste à côté de toi ! »
_ Mark : « Je crie si je veux ! » s’emporta t-il sous l’œil surprit des deux femmes…

Il continua à rager tout seul en observant de près sa voiture, Callie leva les yeux au ciel en guise d’agacement tandis qu’Addison la regarda, cherchant à comprendre le malaise… jusqu’à ce que Mark reprenne de plus bel…

_ Mark : « J’y crois pas ! J’y crois pas !… Addison dis-moi, comment on peut être chirurgien et être aussi maladroit ? »
_ Addison : « Euh… je n’en sais rien… de quoi veux-tu parler exactement ? »
_ Mark : « Ah oui, évidemment, tu vas tenir avec elle… la solidarité féminine, quelle connerie ! »

Elle le regarda bizarrement puis se tourna vers Callie…

_ Addie : « Est-ce que quelqu’un pourrais m’expliquer ce qui se passe ou est-ce qu’il faut que je le devine toute seule ? »
_ Callie : « Monsieur est hors de lui parce que accidentellement, et je dis bien accidentellement, j’ai légèrement rayé sa voiture mais c’est tellement petit que c’est à peine perceptible à l’œil nu ! »
_ Mark : « Pas du tout, c’est très visible !… tiens regardes Addie ! »

Addison, ne voulant pas l’énerver de plus, se pencha vers l’endroit qu’il lui indiquait… elle regarda de près pendant une bonne minute sans ne rien voir d’autre qu’une magnifique peinture noire…

_ Mark : « Alors, tu vois que je ne mens pas, cette imbécile m’a rayée ma caisse ! »

Addison se releva en ayant une énorme envie d’éclater de rire face à l’expression du visage de Mark… on aurait effectivement très bien pu le comparer à un enfant qui vient de casser son jouet préféré… elle ne put cependant effacer ce sourire amusé qui venait d’apparaître au coin de ses lèvres…

_ Mark : « Pourquoi tu souris ? »
_ Addie : « Mark… ta voiture n’a absolument rien »
_ Mark : « Nan, c’est faux regardes ! »

Il lui montra un léger point sur le coin de sa portière avant… elle dû chausser ses lunettes pour pouvoir l’apercevoir… cette fois-ci, elle ne pu retenir cet éclat de rire qui la démangeait…

_ Mark : « La solidarité féminine, je m’en doutais, vous les femmes vous êtes vraiment injuste ! »

Les deux jeunes femmes rirent de plus bel en entendant son discours sur les femmes…

_ Mark : « Pff… »
_ Callie : « Allez, arrête de bouder, je vais te la payer la « réparation » de voiture »
_ Mark : « Ah, enfin !… merci! »
_ Addie : « N’empêche qu’elle n’a rien ta voiture ! » s’amusa t’elle
_ Mark : « J’admets que ce n’est pas flagrant mais il y a quand même une rayure et je ne peux pas me permettre de me promener avec çà… je dois avoir une voiture impeccable pour… » il s’interrompit…
_ Callie : « Pour ? »
_ Addie : « Pour te lever toutes tes minettes c’est çà ? » se moqua t’elle
_ Mark : « Alors là, si tu crois que j’ai besoin d’une voiture pour avoir une nana, tu me connais mal Addie »
_ Addie : « Au contraire, je te connais que trop bien Mark ! »
_ Callie : « Oui, bon, et si on allait se boire un verre chez Joe ? »
_ Mark : « Hum, bonne idée, comme çà je pourrais vous prouver que je n’ai pas besoin de belle voiture pour avoir une nana »
_ Addie : « Alors là, je ne veux pas rater çà ! »



C’est ainsi que les trois amis allèrent prendre place à une table au emerial city bar… le bar était plein à cette heure… les internes étaient eux aussi présent mis à part Izzie qui devait être au chevet d’Alex, Addison sentit son cœur se serrer à cette pensée… ils restèrent un instant à observer toutes les personnes présentes en sirotant leurs boissons…

_ Callie : « Vous croyez que je devrais aller rejoindre George ?… après tout on est marié… »
_ Addie : « En effet, tu devrais être avec ton mari plutôt que d’être avec… » elle s’interrompit un instant pour chercher le terme adéquat… elle dévisagea Mark tandis qu’il en faisait autant… ils finirent par éclater de rire tout les trois…
_ Callie : « Je crois que je ne fais rien de mal à boire un verre avec mes amis… George le fait tout le temps ! »
_ Mark : « Oh et puis tu n’es pas à ses ordres » il pouffa de rire avant d’ajouter… « Je me demande qui pourrais obéir à O’Malley ! »
_ Callie : « Hey !!! je te signale que c’est mon mari ! »
_ Mark : « Ouais, ben tu aurais pu trouver mieux franchement ! »
_ Addie : « Mark, arrête… »
_ Mark: « Ok, parlons d’autre chose... regardez, Yang est complètement pétée ! »
_ Callie : « Tu m’étonnes, t’as vu le nombre de Margarita qu’elle s’est envoyée ! »
_ Addie : « La pauvre, le réveil va être dur »

Les deux autres lui lancèrent un regard intrigué…

_ Addie : « Disons que je connais les réveils difficiles dû à l’alcool… oh çà va, pas la peine de me regarder comme çà, vous n’êtes pas mieux placé que moi côté alcool ! »

ils éclatèrent de rire une nouvelle fois… les vapeurs de l’alcool commençant à faire leurs effet…

_ Addie : « Alors Mark, on attends toujours ta démonstration »
_ Mark : « Sérieux ?… vous voulez vraiment jouer à çà ! »
_ Callie : « Ouais ! »
_ Mark : « Ok !… mais dans ce cas, jouons tout les trois »
_ Addie : « Où veux-tu en venir ? »
_ Mark : « Voyons qui de nous arrive le plus vite à ses fins »
_ Addie : « Tu veux voir lequel de nous trois est le plus doué en drague ? »
_ Mark : « Ouais ! çà peut être marrant ! »
_ Addie : « Tu divagues ou quoi ?! »
_ Callie : « Nan çà peut être super marrant et puis je rêve d’écraser Mark à ce jeu ! »
_ Addie : « Vous êtes cinglé ! »
_ Mark : « Ben quoi Addie, t’as peur de perdre ? »
_ Addie : « Pas du tout ! »
_ Callie : « Alors joue le jeu !… y’a rien de mal, on enverra baladé notre conquête avant d’aller plus loin »
_ Addie : « Je crois que vous avez trop bu mes amis ! »
_ Mark : « Pas plus que toi… allez on va bien s’éclater ! »
_ Addie : « Bon, ok… mais pas question que j’embrasse qui que ce soit ! »
_ Mark : « On a jamais dit çà… contente toi de te faire payer un verre et puis on verra après »
_ Callie : « J’ai une idée !… le premier qui arrive à sortir avec un mec du bar gagne »
_ Mark : « Ok, mais je précise qu’il est hors de question que je sorte avec un mec d’ici ! »
_ Callie : « Ce que tu peux être con ! »
_ Addie : « Ok, et qui on drague alors ? »
_ Mark : « Alors là, à toi de choisir ta proie… bon, c’est partis, bonne chance mesdames, vous allez perdre très vite c’est moi qui vous le dis… oh je vous laisse, je viens de voir une jolie brune qui pourrais faire l’affaire »
_ Callie : « Il perd pas une minute celui-là ! »

Et voilà, comment, après avoir bu beaucoup plus qu’ils ne l’auraient dû, ils partirent à l’assaut d’un pari débile…

_________________
My love...
And Amy, The fruit of our love... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Montgomery
Derek's love song for Addison
avatar

Féminin Nombre de messages : 10128
Age : 33
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Orientation: 4ère année Médecine
Côté coeur: Mariée et maman...

MessageSujet: Re: Une journée cauchemardesque (Addex...et autres)   Jeu 1 Mai - 21:40

CHAPITRE 15


Cà faisait maintenant dix bonnes minutes que le jeu avait commencé, Mark draguait ouvertement une jolie demoiselle qui ne semblait pas se désintéresser du charme de l’étalon, installés au bar, ils se prêtaient au jeu de la séduction… un peu plus loin, Addie se laissait charmer par un beau brun ténébreux, elle n’avait pas eut besoin de faire quoi que ce soit pour trouver une proie, il était venu de lui-même à elle, restait plus qu’à mettre son talent de séductrice en route… puis à une table voisine, Callie avait jetée son dévolu sur un jeune blondinet qui semblait envouté par la jolie brune… les trois amis se lançaient des regards en coin, se défiant l’un l’autre… Mark, passa délicatement sa main sur la cuisse de la jeune femme tout en regardant Addie qui elle passait sensuellement l’olive de son cocktail dans sa bouche tout en le regardant elle aussi… ce geste très sexy eut pour effet de retenir l’attention de Mark pendant deux bonnes minutes… un sourire coquin se dessina aux coins des lèvres de la jolie rousse en voyant l’effet de son geste sur son ancien amant…

Cependant, ils avaient oubliés un détail… un détail que Callie aurait dû prendre en compte avant de se lancer dans ce stupide jeu… son mari était en effet présent dans le bar, il avait bu certes, mais pas suffisamment pour la laisser faire…

_ George : « Hey ! mais qu’est-ce qu’elle fait ? »
_ Meredith : « Qui ? »
_ George : « Ma femme !!! »

ils dévisagèrent tout trois la chirurgienne avant que Cristina ne se mette à rire en dansant…

_ Cristina : « Elle te fait cocu !!! »
_ Meredith : « Cristina… »

Georges lui lança un regard noir avant de partir à l’assaut de sa femme, Cristina, elle, continuait à danser, son verre à la main, en chantant des « Bambi est cocu, Bambi est cocu… »


Callie, elle, ne s’était toujours pas rendu compte de la présence de son mari à ses côtés, elle continuait à discuter tout en lançant de jolies regards coquin à son interlocuteur… elle fit un bond d’un mètre quand George se mit à hurler…

_ George : « Nan, mais à quoi tu joues là !!! »
_ Callie : « George t’es malade, tu veux me tuer ou quoi ? »
_ Geoges : « Je peux savoir se que tu fabriques ? »
_ Callie : « Euh… non »
_ George : « Callie !!! »
_ Callie : « Bon, ok… excusez-moi Dan, je revient dans une seconde »

Elle lui offrir un large sourire avant d’empoigner son mari par le bras pour l’éloigner…

_ Callie : « Bon, écoutes, tu es en train de me faire perdre un temps très précieux là, alors laisse-moi tranquille et je t’expliquerais tout plus tard »
_ George : « Quand tu auras couché avec ? » s’emporta t’il
_ Callie : « Bien sûr que non !… tu sais que je ne te tromperais jamais »
_ George : « Alors pourquoi t’en dragues un autre ? »
_ Callie : « Je participe à un concours et je veux gagner ! »
_ George : « Un concours ?… quel concours ? »
_ Callie : « Bon voilà, avec Addison et Mark, c’est à celui qui arrivera le premier à sortir quelqu’un d’ici et je veux gagner ! »
_ George : « Vous testez vos techniques de drague ? c’est ridicule ! »
_ Callie : « Peut-être mais c’est très marrant… fais-en autant si tu veux ! »

Et sur ce elle le laissa en plan pour retrouver sa conquête… George hallucina, il lança un œil vers Mark et le vit chuchoter à l’oreille d’une petite brune… puis il regarda vers Addison et la vit en compagnie d’un homme d’un quarantaine d’années, et il ne fallait pas être devin pour voir qu’elle lui plaisait beaucoup… il lança un juron en s’avançant de plus bel vers sa femme…

_ George : « Callie, je peux te parler ? »
_ Dan : « Excusez-moi, mais vous êtes qui au juste ? »
_ Callie : « C’est un ami… George fou moi la paix maintenant ! »
_ George : « Un ami ?! »

C’est à cet instant que Mark se leva en compagnie de sa conquête, il lança un regard triomphant vers ses amies avant de quitter les lieux…

_ Callie : « George tu fais chier, à cause de toi j’ai perdu ! »
_ Geoge : « Désolé de ne pas vouloir que ma femme drague des mec dans un bar ! »
_ Dan : « Bon, ok, je vais vous laisser… »
_ Callie : « Regardes, tu l’as fait fuir… pff, de toute façon s’était un vrai boulet ce mec ! »
_ George : « T’es nul »

Elle éclata de rire avec son mari… puis elle regarda Addison qui était toujours en compagnie du beau brun…

_ Callie : « Addison a l’air d’avoir trouvé mieux »



En réalité, Addison ne savait plus comment se débarrasser de cet homme, elle avait essayée plusieurs technique mais il semblait vraiment accroché… elle lança un regard désespéré à Callie qui ne put s’empêcher de rire en allant à son secours…

_ Callie : « Euh… excusez-moi »
_ Addie : « Callie, quelle surprise ! … euh, je te présente Ben… Ben, Callie… »
_ Ben : « Enchanté Callie »
_ Callie : « Oui, moi aussi, Addie, tu pourrais venir, Joe a un appel pour toi, apparemment c’est assez urgent »
_ Addie : « Oui, bien sûr ! » répondit-elle toute contente d’échapper à ce dragueur invétéré… avant qu’il na la retienne par le bras…
_ Ben : « Attendez, vous n’allez pas partir comme çà… laissez-moi au moins votre numéro de téléphone »
_ Addie : « Oh… euh… oui, bien sûr »

Elle inscrivit rapidement son numéro sur une serviette en papier avant de s’excuser de devoir partir aussi rapidement… elle fit semblant d’aller au bar pour prendre l’appel en compagnie de Callie…

_ Callie : « Alors, tu t’es pas ennuyé, il est beau gosse ! »
_ Addie : « Beau gosse mais très entreprenant »
_ Callie : « C’est à dire ? »
_ Addie : « Il a les mains qui s’égarent très facilement si tu vois ce que je veux dire ! »
_ Callie : « Hum, je vois… et tu lui a donné ton numéro, preuve que çà t’as plu ! » ria t’elle
_ Addie : « Pas du tout… je lui ai donné un faux numéro »

Elle s’amusèrent de la situation en retournant à leurs voitures…

_ Addie : « Au fait, Mark n’est pas revenu »
_ Callie : « Non, il doit être en train de passer un bon moment »
_ Addie : « Et si on s’amusait nous aussi ? après tout, on a dit qu’on devait sortir du bar pas aller plus loin… je vais l’appeler ! »
_ Callie : « Ouais, super idée, on va lui faire une crise, fait comme si tu es sa femme… on va lui faire perdre sa minette ! »
_ Addie : « Je ne pensais pas à çà… dans le fond tu es encore plus sadique que moi ! »
_ Callie : « Oh, fais pas ta sainte nitouche, je suis sur que tu y as pensé ! »

Le sourire d’Addie répondit facilement à la remarque de Callie… c’est donc dans le prolongement du pari qu’elles composèrent le numéro de Sloan… il répondit au bout de 5 tonalités, le souffle court… Addie n’eut pas de mal à imaginer ce qu’il était en train de faire… elle prit soin de mettre le haut parleur pour que Callie puisse tout entendre…

_ Addie : « Alors, tu t’amuses bien ? »
_ Mark : « Addie ? »
_ Addie : « C’est bien moi, tu rêves pas… alors tu es content, tu as gagné, au fait je te signale que le fait d’amener la fille chez toi ne faisait pas partit du jeu »
_ Mark : « Oui, je sais mais bon tu me connais, je ne pouvais pas… » il s’interrompit un instant, réalisant que la jeune femme le dévisageait… « Quoi ? »
_ Addie : « Quoi, quoi ? »
_ Mark : « Hein ?… euh, nan, pas toi Addie, je parlais à… à… »

Callie explosa de rire en entendant la jeune femme lui rappeler rageusement son prénom…

_ Mark : « Sarah…oui, je le savais »
_ Addie : « Alors là tu fais fort !… tu aurais au moins pu retenir son prénom ! »
_ Mark : « Arrête c’est pas drôle, et puis pourquoi tu m’appelles ? »
_ Addie : « Comme çà, juste pour te féliciter »
_ Mark : « Très drôle ! bon tu m’excuses mais j’ai mieux à faire là… Tara m’attends »

Elles entendirent la jeune femme hurler avant que Mark ne raccroche… elles rirent aux éclats en l’imaginant essayer de se rattraper… la soirée fut un réel moment d’évasion pour elles… et surtout pour Addison qui avait put, l’espace de quelques heures, penser à autre chose qu’à cet homme qui lui avait brisé le cœur…

_________________
My love...
And Amy, The fruit of our love... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Montgomery
Derek's love song for Addison
avatar

Féminin Nombre de messages : 10128
Age : 33
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Orientation: 4ère année Médecine
Côté coeur: Mariée et maman...

MessageSujet: Re: Une journée cauchemardesque (Addex...et autres)   Ven 2 Mai - 20:54


CHAPITRE 16



Quand Derek arriva chambre 1084, Alex dormait encore… il prit place dans un fauteuil et regarda son dossier tout en y inscrivant quelques notes… il ne remarqua pas tout de suite le regard de son interne se poser sur lui… ce n’est que lorsqu’il prit la parole que le chirurgien se leva…

_ Alex : « Dr Shepherd ? »
_ Derek : « Ah, tu es réveillé, comment te sens-tu? »
_ Alex : « J’ai une jambe dans le plâtre et une cicatrice de 10cm sur la poitrine mais à part çà tout va bien »
_ Derek : « Content de t’entendre te plaindre » ria t’il
_ Alex : « Que s’est-il passé ? »
_ Derek : « Tu as été victime d’un accident, tu ne t’en souviens pas ? »
_ Alex : « Euh… non »
_ Derek : « Ok, ce n’est pas grave, est-ce que tu peux me dire ton nom ? »

Alex prit un air offensé en répondant, il le prenait pour quoi ? pour un fou ?…

_ Alex : « Je m’appelle Alex Karev, je suis interne en chirurgie et le président est George Bush… je ne suis pas cinglé ! »
_ Derek : « Ok, ne t’énerve pas, je ne fais que mon boulot » s’amusa t’il
_ Alex : « Mais… je ne me rappel pas de cet accident » avoua t’il
_ Derek : « Il y a eut un accident dans le tunnel que tu empreintes pour venir ici, il s’est effondré et tu as été éjecté de ta moto… »
_ Alex : « Minute !… je n’ai pas de moto, j’ai toujours rêvé d’en avoir une mais je n’en ai jamais eut » l’interrompit-il…
_ Derek : « Ok, est-ce que tu peux me dire la dernière chose dont tu te souviens ? »
_ Alex : « Euh… je… je suis allé chercher un cœur pour Denny Duquette avec Burke mais notre donneur est décédé, Burke à bataillé pour avoir celui du deuxième donneur mais il a dû revenir ici pour constater l’état du patient, je suis donc resté avec le Dr Hann… une vrai coriace celle-là ! »
_ Derek : « C’est… c’est la dernière chose dont tu te souviens ? » s’inquiéta t’il…
_ Alex : « Oui… est-ce que… est-ce que Denny a eut le cœur ? »

Le regard de son titulaire lui fit immédiatement penser que quelque chose n’allait pas… que ce passait-il ?…

_ Derek : « Oui… Denny a eut le cœur mais… il est décédé peu de temps après »
_ Alex : « Oh… combien de temps ? combien de temps je suis resté dans le coma ? »
_ Derek : « Tu y es resté 6 semaines »
_ Alex : « Ok… ok… et Izzie ? comment va t’elle ? çà doit être dur pour elle »
_ Derek : « Elle s’en sort, ne t’en fais pas pour elle… mais il faut que je te dises que tout çà s’est passé il y a déjà plusieurs mois »
_ Alex : « Plusieurs mois ?… alors j’ai oublié plusieurs mois de ma vie ? »
_ Derek : « Apparemment… mais ce n’est peut-être que provisoire, il est très fréquent qu’après un coma de quelques semaines, les souvenirs s’estompent, mais çà te reviendras petit à petit… ce n’est qu’une question de temps »

Alex acquiesça silencieusement alors qu’Izzie faisait son entrée dans la chambre…

_ Izzie : « Hey ! tu es réveillé ! »
_ Alex : « Salut Izzie »

Elle lui offrit un tendre baiser sur la joue avant de prendre place sur le fauteuil près de son lit

_ Derek : « Bon je vais vous laisser, repose-toi bien Alex »
_ Izzie : « Alors comment te sens-tu ? » reprit-elle une fois leur titulaire sortit…
_ Alex : « Plutôt bien pour un mec qui sort du coma » ironisa t’il
_ Izzie : « Ce n’est pas drôle Alex… tu nous as fait très peur »
_ Alex : « Oui, je sais, désolé… et aussi, je voulais te dire… désolé pour Denny »
_ Izzie : « Pour Denny ? » demanda t’elle surprise…
_ Alex : « Oui… oh, j’ai oublié de te dire que je souffre d’une légère amnésie »
_ Izzie : « Une amnésie ?! » s’inquiéta t’elle immédiatement…
_ Alex : « Hey ! pas de panique… Shepherd dit que c’est provisoire »
_ Izzie : « Oh… ok »




Pendant ce temps Addison et Callie déjeunaient à la cafétéria, se remémorant leur soirée, s’amusant de la réaction de George ou encore du beau gosse d’Addison mené joliment en bateau… lorsqu’elles virent Mark entrer et se diriger vers une autre table, elles ne purent s’empêcher de le narguer une nouvelle fois… Addison lui lança d’une voix assez forte pour qu’il l’entende mais pas trop pour ne pas attirer l’attention de tous…

_ Addison : « Alors tu as passé une bonne soirée avec… comment s’était déjà ? » demanda t’elle en se tournant le sourire aux lèvres vers son amie…
_ Callie : « Lara ? »
_ Addison : « Non… Tara ? »

Mark vint prendre place à leur table en les fusillant du regard… arborant cependant un sourire amusé…

_ Mark : « Sarah… elle s’appelait Sarah ! »

les deux femmes éclatèrent de rire devant son air sûr de lui… Mark ne résista pas et vint les rejoindre dans cette bonne humeur… il ne leur en voulait pas de l’avoir dérangé la nuit dernière et il devait bien avouer qu’il aimait ce petit jeu de provocation installé entre eux…

_ Mark : « Bon alors, votre fin de soirée s’est bien passé les filles ? »
_ Callie : « Pas trop… George m’a prit la tête jusqu’à ce matin à cause de notre pari… il n’a vraiment pas le sens de l’humour »
_ Addison : « Pauvre Callie… au fait, Mark, tu te rends compte que tu nous a laissé en plan hier ? »
_ Mark : « J’ai gagné… libre à moi de faire ce que je veux de mon gain » ria t’il
_ Addison : « Ton gain ?!… pauvre fille, je crois qu’on lui a fait prendre conscience à temps du monstre que tu es »
_ Mark : « Je suis peut-être un monstre mais je suis le plus séduisant … et puis je te signales que l’on t’appelais Satan il y a de çà pas très longtemps… on est fait de la même chair ma belle ! »
_ Addison : « Oh non, je ne suis pas comme toi ! » ria t’elle alors qu’il l’a taquinait gentiment en la chatouillant légèrement…
_ Callie : « Hey ! dites-le moi si je vous gène »
_ Mark : « Serais-tu jalouse ? je m’occuperais bien de toi mais ton nain de mari vient d’arriver et je ne voudrais pas m’attirer sa colère… non pas que j’en ai peur mais je n’ai pas envie de l’abimer »

Il rigola suivit par Addison qui ne put s’en empêcher bien que Callie est prit un air offensé…

_ Callie : « J’ai l’impression que vous n’avez pas encore cuvé tout l’alcool ingurgité hier… bon je vous laisse, George à l’air de vouloir me parler »
_ Addison : « Vu les gestes qu’il fait, oui ! »


Callie leur adressa un immense sourire avant de les laisser seul… çà l’a réconfortait de voir Addison retrouver le sourire… et bien que Mark ne lui es pas fait que du bien, elle ne pouvait nier cette amitié grandissante de jour en jour qui se liait entre eux…
Une fois seul, ils se calmèrent peu à peu…

_ Addison : « Alors, finalement, Sarah est restée après notre appel ? »
_ Mark : « Tu rigoles, elles est parties en hurlant… j’ai même pas eut le temps de lui enlever son soutif »
_ Addison : « Je suis désolé » souria t’elle
_ Mark : « Bah, c’est pas grave… j’avais pas respecté les règles » il l’a regarda un instant avant d’ajouter… « Et toi ? tu étais en très bonne compagnie hier soir, j’ai bien vu les mains baladeuses de ta conquête »
_ Addison : « Ouais, plus je m’éloignais plus il me collait… très mignon, très sympa mais vraiment trop entreprenant pour moi » ria t’elle
_ Mark : « C’est bien ce que j’avais crû comprendre » devant l’air interrogatif de son amie, il ajouta… « Tu étais bien plus occupée à me regarder qu’à parler avec lui… et puis ce geste avec ton olive, hmmm »

Addison éclata de rire : « Je ne te regardais pas, je voulais juste voir où tu en étais ! »
_ Mark : « Ouais, ouais… j’ai bien remarqué ton petit sourire coquin »
_ Addison : « C’étais pour te déstabiliser… et çà a marché ! »
_ Mark : « Ca marchera toujours !… tu sais très bien que tu me fais perdre tout moyen quand tu me regarde comme çà »
_ Addison : « Je connais tes points faibles c’est tout » ria t’elle… « N’empêche que tu nous as laissé nous débrouiller avec eux… heureusement que Callie était là pour me dépêtrer de ce type, je n’arrivais pas à m’en décoller ! »
_ Mark : « Tu m’étonnes ! aucun mec ne te résiste ! »
_ Addison : « Arrête c’est pas marrant, je suis sérieuse ! »

Il passèrent le reste de leur repas à rire de bon cœur… se taquinant de temps à autre… se provoquant le plus souvent… comme deux bons amis se draguant pour le fun…

_________________
My love...
And Amy, The fruit of our love... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Montgomery
Derek's love song for Addison
avatar

Féminin Nombre de messages : 10128
Age : 33
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Orientation: 4ère année Médecine
Côté coeur: Mariée et maman...

MessageSujet: Re: Une journée cauchemardesque (Addex...et autres)   Ven 2 Mai - 20:55



CHAPITRE 17



Après sa pause déjeuné, Addison décida d’aller rendre visite à son interne, elle ne l’avait pas revu depuis qu’il s’était réveillé… à vrai dire, elle l’évitait plus ou moins, la peur de connaître la vérité sur son histoire avec Stevens la tiraillait… mais elle ne pouvait s’empêcher de rester loin de lui trop longtemps, c’est pour cela qu’elle se rendit chambre 1084 comme souvent à cette heure-ci ces derniers temps… parce qu’elle savait qu’Izzie n’y serait pas…

Après quelques minutes d’hésitation devant la porte, elle opta pour frapper avant d’entrer… elle sentit une bouffée de chaleur monter en entendant le son de sa voix l’invitant à entrer… elle entra alors timidement, ne sachant pas trop comment se comporter…

_ Addison : « Salut »
_ Alex : « Salut »

Ils se regardèrent tout les deux… le regard perplexe et interrogateur, presque froid, qu’il lui envoya la désarma instantanément… elle ne savait pas trop quoi penser de ce regard… regrettait-il ce baiser ?… sentant un silence glacial s’installer, elle tenta d’engager la conversation…

_ Addison : « Alors, comment te sens-tu ? tu ne souffres pas trop ? »
_ Alex : « Depuis quand on se tutoie ? » demanda t’il froidement…
_ Addison : « Pardon ? »
_ Alex : « Pourquoi vous me tutoyez ? je suis votre interne mais çà ne vous donne pas le droit de me tutoyer »
_ Addison : « Je… euh »

Elle se sentit perdre pieds face à cet homme froid et dur… comment pouvait-il être ainsi après tout ces mois où il s’était révélé charmant sous cette carapace arrogante et fière… son regard et le ton de sa voix, ses paroles… elle avait l’impression d’être retombé au début de leur collaboration…

_ Alex : « Ben quoi, vous avez perdu votre langue » ria t’il
_ Addison : « Euh… désolé, je dois y aller, j’ai… une patiente, oui, c’est çà, j’ai une patiente à voir… » bredouilla t’elle avant de franchir la porte rapidement…

A peine fut-elle sortit qu’elle buta contre Mark…

_ Mark : « Hey ! Attention »
_ Addison : « Excuses-moi… je ne t’avais pas vu »
_ Mark : « Normal, vu la vitesse avec laquelle tu es sortis de cette chambre » ria t’il

Il l’a regarda de plus près… le regard perdu et la mine assombrit, il devina que quelque chose c’était passé dans cette pièce… il y jeta rapidement un œil avant de se rendre compte que cette pièce n’était autre que la chambre d’Alex…

_ Mark : « Hey, çà ne va pas ? que s’est-il passé ? »
_ Addison : « Rien… c’est juste que… »
_ Mark : « Que quoi ? »
_ Addison : « C’est rien, t’en fais pas… je dois y aller, j’ai une intervention »


Il l’a regarda partir, il était certain que çà n’allait pas, il l’a connaissait trop bien pour qu’elle puisse lui cacher quelque chose… curieux de savoir, il décida de rendre une visite express à ce Karev… il ne prit pas la peine de frapper et entra tout de suite…

_ Alex : « Vous pourriez frapper avant d’entrer » râla t’il
_ Mark : « Fermes-là Karev, comment tu te sens ? »
_ Alex : « Merveilleusement bien, je suis cloué au lit alors c’est le paradis »
_ Mark : « Arrêtes un peu de te plaindre »
_ Alex « Attendez, qu’est-ce que vous faites ici ? »
_ Mark : « Je viens prendre de tes nouvelles, quelle question ! » ria t’il
_ Alex : « Pourquoi ? vous ne travaillez pas ici, pourquoi vous êtes à Seattle et pourquoi me rende visite ? »
_ Mark : « Tu dérailles ou quoi ? çà fait des mois que je suis ici »
_ Alex : « Je suis amnésique alors oui je déraille ! » s’énerva t’il
_ Mark : « Oh… pas la peine de t’énerver… et la dernière chose dont tu te souviens c’est…? »
_ Alex : « Vous avez qu’à demander au Dr Shepherd, moi je suis fatigué »
_ Mark : « Ok, je m’en vais »


Alex en avait plus qu’assez… déjà rester toutes ses journées allongé là, sans rien pouvoir faire d’autre que de regarder la télé le barbait au plus au point … et rajoutant à cela que tout autour de lui avait changé, il ne reconnaissait plus vraiment son environnement habituel… tout avait changé, Sloan était là, Montgomery-Shepherd avait un comportement bizarre, elle qui habituellement était sévère et lui en faisait voir de toutes les couleurs… que s’était-il donc passé d’autre pendant ces mois dont il ignorait tout ?… tout cela le fatiguait et l’énervait plus que tout…


Mark essaya de retrouver Addison mais il ne l’a trouva pas, il avait pourtant fait tout les blocs… apparemment elle lui avait menti, elle n’avait pas plus d’intervention de prévue que lui…

_ Mark : « Hey, Callie, tu as vu Addison ? »
_ Callie : « Non, pourquoi ? »
_ Mark : « Je l’ai vu sortir de la chambre de Karev il y a 10 minutes et elle n’avait pas l’air bien… tu savais qu’il est amnésique ? »
_ Callie : « Nan je ne savais pas… mais c’est assez fréquent après un coma »
_ Mark : « Ouais, je sais mais je ne crois pas qu’Addie avait envisagée cette possibilité »
_ Callie : « Probablement pas, non »
_ Mark : « Bon c’est pas grave, je vais aller voir ailleurs si je l’a trouve »
_ Callie : « Je t’aiderais bien mais j’ai une intervention dans 5 minutes »
_ Mark : « Pas grave »

Il arpenta tout l’hôpital sans trouver aucune trace de la jolie rousse… pourtant il avait fouillé partout… les chambres, les blocs, les placards, les salles de repos, la cafét’… il avait même traversé la rue pour aller voir chez Joe mais sans résultat…

_________________
My love...
And Amy, The fruit of our love... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Montgomery
Derek's love song for Addison
avatar

Féminin Nombre de messages : 10128
Age : 33
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Orientation: 4ère année Médecine
Côté coeur: Mariée et maman...

MessageSujet: Re: Une journée cauchemardesque (Addex...et autres)   Ven 2 Mai - 20:56

CHAPITRE 18


Alors qu’il cherchait désespérément l’endroit qu’il n’avait vraisemblablement pas fouillé, il remarqua Derek sortir d’une chambre… leur amitié n’était toujours pas au beau fixe mais il voulait en savoir plus sur l’état de Karev… et pour Addie, il aurait même pu défier Bailey alors Derek à côté semblait bien peu effrayant… la démarche assurée et le regard sûr de lui, il s’avança vers son frère de cœur…

_ Mark : « Dr Shepherd, puis-je vous parler ? »
_ Derek : « Qu’est-ce qui te prends Mark ? Ou plutôt qu’est-ce que tu veux ? »
_ Mark : « Qu’est-ce qui te fais croire que je veux quelque chose ? »
_ Derek : « Pour commencer, on se parle à peine ces derniers temps et puis les Dr Shepherd n’ont jamais eut lieux entre nous… alors, qu’est-ce que tu veux ? »
_ Mark : « Tu me connais trop bien, c’est agaçant » ria t’il
_ Derek : « Dépêches-toi, je n’ai pas toute la journée »
_ Mark : « Bon, ok, pas la peine de t’énerver !… je voulais juste en savoir plus sur l’état de Karev, il m’a dit être amnésique »
_ Derek : « Oui, il souffre d’une amnésie passagère, rien de grave, apparemment la dernière chose dont il se souvient c’est d’être allé chercher un cœur pour Denny Duquette, mais c’est assez courant après un coma, pas de quoi s’alarmer, tout devrait lui revenir, c’est une question de temps… mais sinon son état est stable, il récupère vite, justement j’allais le voir, nous allons lui faire faire ses premiers pas en béquilles, ce qui promets de grands moments » ironisa t’il
_ Mark : « Tu m’étonnes, ce type passe son temps à râler »
_ Derek : « Ouais, il me fait penser à une certaine personne… »
_ Mark : « Qui çà ? » voyant le regard amuser de son ami, il se défendit… « Moi ?! nan mais tu rigoles ! ce gamin ne m’arrives pas à la cheville, laisse moi rire »
_ Derek : « Je le reconnais, question arrogance, il est un cran derrière toi… bon allez, je file voir ton alter ego »


Mark le laissa partir non sans avoir protesté avant… puis il se posa deux minutes, histoire de chercher tout les endroits qu’il aurait pu omettre de fouiller… c’est ainsi que lui vint la réponse, pourquoi ne pas avoir commencé par là pensa t’il… elle était forcément là !… il se précipita alors dans l’ascenseur et jura tout le trajet contre la lenteur de l’appareil… ce n’est que lorsqu’il sentit l’air frais sur son visage qu’il s’arrêta de protester tout seul… il sortit à la hâte et n’eut pas besoin de chercher bien longtemps… assise à même le sol, le dos appuyé contre un mur, sanglotant la tête sur les genoux, elle était là…

_ Mark : « Le toit, évidemment ! » souffla t’il pour lui-même…

Elle ne l’entendit cependant pas… il vint prendre place à ses côtés et l’enlaça de ses bras… sans un mot, elle laissa glisser sa tête sur son épaule, cherchant le réconfort… il lui caressa tendrement les cheveux en attendant qu’elle se calme lentement, enlaçant son autre main dans la sienne… ce n’est que lorsqu’il ne l’a sentit plus hoqueter qu’il prit la parole…

_ Mark : « Ca va aller, tu n’es pas seule Addie » dit-il d’une voix douce…

La tête toujours sur son épaule, leurs mains toujours entrelacées, elle répondit d’une voix faible, presqu’en murmurant…

_ Addie : « Il a été si… dur »
_ Mark : « Quoi qu’il est dit, il ne le pensait pas »
_ Addie : « Bien sûr qu’il le pensait, il n’est pas débile, quoi que tu penses de lui ! » le défendit-elle malgré elle en relevant la tête…
_ Mark : « Ce n’est pas ce que je voulais dire, évidemment qu’il a pensé ce qu’il t’a dit, seulement tu ne peux pas lui en tenir rigueur, il n’a pas toutes les cartes en mains »
_ Addie : « Comment çà il n’a pas toutes les cartes en mains, de quoi tu me parles ? »
_ Mark : « Le fait qu’il ne se souviennes pas de tout peut jouer des tours »
_ Addie : « Qu’il ne se souviennes pas de tout ? » répéta t’elle perplexe…
_ Mark : « Oui à cause de son amnésie… tu savais qu’il est amnésique n’est-ce pas ? » demanda t’il en voyant son regard perdu…
_ Addie : « Non… non, je l’ignorais »
_ Mark : « Pourtant je croyais que c’était pour çà que tu étais dans cet état »
_ Addie : « Non, je croyais qu’il… enfin je pensais qu’il regrettait, qu’il ne voulait pas… »
_ Mark : « Gros malentendu alors ! » ria t’il
_ Addie : « Ce n’est pas drôle Mark… et puis il faut que je vois Derek pour en savoir plus » dit-elle en se redressant, lui lâchant la main…
_ Mark : « Pas la peine je viens de le faire, tout ce qu’il m’a dit c’est que la dernière chose dont se souvient Alex c’est d’être allé chercher un cœur pour Denny Duquette »
_ Addie : « Mais, c’était il y a des mois !… j’étais encore avec… »
_ Mark : « Derek » la coupa t’il… « Maintenant tu vois pourquoi il ne t’a pas accueillit à bras ouvert, pour lui tu es toujours cette méchante mégère qui est venue briser le petit cœur de son amie Meredith »
_ Addie : « Je comprends mieux oui, en effet… cela dit, tu aurais pu trouver un meilleur terme que mégère »
_ Mark : « Désolé, tu aurais préféré Satan » la taquina t’il…
_ Addie : « Arrêtes ! »
_ Mark : « Bon allez, tu sais quoi ? pour te changer les idées, ce soir je t’emmène diner ! »
_ Addie : « Diner ? rien que tout les deux ? »
_ Mark : « On peut embarquer Callie avec nous mais on va devoir se coltiner O’Malley… quoi que çà pourrait être amusant » ria t’il
_ Addie : « Laisse un peu O’Malley tranquille »
_ Mark : « Bon alors rien qu’à deux, on va diner et ensuite je t’emmène danser ! … en simple amitié bien entendu ! »
_ Addie : « Aucune ruse pour me mettre dans ton lit ? »
_ Mark : « Alors çà ce n’est pas mon genre ! » se défendit-il…
_ Addie : « C’est çà… » ria t’elle
_ Mark : « Ah tu vois, j’arrive à te faire rire… allez accepte, on va bien délirer tout les deux, je te jure que je me comporterais comme le meilleur de tout les amis… mais attention, tu ne danses qu’avec moi !… alors, marché conclu ? »
_ Addie : « Hm… ok, marché conclu »
_ Mark : « Allez, viens, tu vas finir par attraper froid ici »

Il lui prit gentiment la main et l’embarqua dans l’ascenseur…




Pendant ce temps, Alex esquiva ses premiers pas dans le couloir… juché sur ses béquilles, il ne cacha pas son exaspération quand à la difficulté qu’il éprouvait à se déplacer… aidé d’abord par Derek il se débrouilla cependant assez bien…

_ Derek : « Voilà, tu vois que tu ne t’en tires pas si mal que çà »
_ Alex : « Pas la peine d’employer ce ton avec moi, je ne suis pas débile, je ne suis pas en train de courir le marathon »
_ Derek : « C’est vrai, mais tu pourras le faire d’ici quelques mois… allez continues donc à faire quelques pas, je te laisse avec Stevens, moi j’ai une intervention de prévue »
_ Alex : « Ouais, je ne voudrais pas vous mettre en retard » ironisa t’il…
_ Izzie : « Allez, ne sois pas aussi impatient, tu t’en remets très bien, et puis d’ici quelques mois ce ne sera plus qu’un mauvais souvenir, tu verras »
_ Alex : « C’est sympa à toi de m’aider Izzie mais je n’ai pas très envie de parler de moi… dis-moi plutôt tout ce qui s’est passé depuis que j’ai perdu la mémoire »


Tout en parcourant les couloirs de l’hôpital, Izzie raconta tout ce qu’il avait oublié, Alex l’écoutait tout en jetant de rapide coup d’œil dans les chambres… la chirurgie lui manquait… Izzie lui raconta alors plusieurs des cas les plus incroyables qu’ils avaient eut ces derniers mois… ils retrouvèrent rapidement leur complicité, riant entre deux histoires…

_ Izzie : « Oh et j’ai oublié le plus important !… George s’est marié !!! »
_ Alex : « Quoi ?! George, marié ! mais avec qui ? » ria t’il…
_ Izzie : « Callie Torrès, tu vois qui ? »
_ Alex : « Ouais, c’est elle qui m’a opéré pour ma jambe, elle est sex ! »
_ Izzie : « Mouais, elle est cinglée surtout ! »
_ Alex : « Et donc Sloan est ici maintenant ? »
_ Izzie : « Ouais, il est arrivé pas très longtemps après que Denny soit décédé »
_ Alex : « Je pari qu’il est venu pour la Shepherd » ria t’il
_ Izzie : « Sans doute, je ne sais pas trop… mais de toute façon ce n’est plus la Shepherd maintenant, ils ont divorcé »
_ Alex : « Oh, alors finalement Mamour a préféré Meredith à Satan… bah je le comprends, cette nana est aussi froide qu’un glaçon… »


Il buta sur quelqu’un au détour du couloir, ce qui l’empêcha de finir sa phrase… ce n’est que lorsqu’il retrouva son équilibre à tant sur ses béquilles, qu’il remarqua les prunelles azurs posées sur lui… vu le regard tout autant foudroyant que larmoyant qu’elle lui lança, il se rendit compte de la bourde qu’il venait de faire…

_ Alex : « Oh… euh, désolé » bredouilla t’il sentant qu’il était allé trop loin…


Toujours accompagnée de Mark, Addie ne prit pas la peine de répondre quoi que ce soit et reprit son chemin… de toute façon, elle aurait été incapable de prononcer le moindre mot sans s’effondrer devant lui, et il lui restait assez d’amour propre pour ne pas tomber aussi bas pour un homme… Mark quant à lui ne se priva pas de répondre…

_ Mark : « Tu n’est qu’un crétin Karev, un pauvre petit crétin qui ne sait pas ce qu’il vient de perdre »


Alex et Izzie ne bougèrent pas, les regardant s’éloigner…

_ Izzie : « Et bien là, tu ne l’as pas raté… pour une boulette, s’en est une belle ! »


Alex ne répondit pas, il était plutôt préoccupé par la phrase de Sloan… « Tu ne sais pas ce que tu viens de perdre »… qu’est-ce que çà voulait dire ?

_________________
My love...
And Amy, The fruit of our love... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Montgomery
Derek's love song for Addison
avatar

Féminin Nombre de messages : 10128
Age : 33
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Orientation: 4ère année Médecine
Côté coeur: Mariée et maman...

MessageSujet: Re: Une journée cauchemardesque (Addex...et autres)   Ven 2 Mai - 20:56

CHAPITRE 19


3 mois étaient passés depuis qu’Alex était sortit du coma… après plusieurs semaines de rééducation, il marchait maintenant tout à fait normalement, cependant sa mémoire ne lui était toujours pas revenue… il avait reprit son internat depuis maintenant 4 jours, mais n’avait le droit que d’observer, il déambulait donc dans les couloirs, cherchant ce petit quelque-chose qui jouerait le rôle de déclencheur à son cerveau…
Depuis qu’il était sortit de l’hôpital, il s’était de nouveau installé chez Meredith et Izzie, il n’en avait aucun souvenir mais il avait dû admettre que tout ses affaires étaient déjà installées dans l’ancienne chambre de George… il appréciait d’être entouré de ses amis, surtout d’Izzie, elle était toujours présente à ses côtés, ils avaient retrouvé leur amitié et Alex devait admettre qu’elle ne le laissait pas indifférent…


Pendant ce temps Addison avait reprit le cours de sa vie en essayant de bannir les souvenirs de son charmant interne de sa mémoire… chose qu’elle avait plutôt bien réussit à faire depuis qu’il ne travaillait plus à ses côtés… elle avait passé ces derniers mois a sortir le plus souvent possible avec Mark et Callie… beaucoup plus souvent avec Mark que Callie d’ailleurs, étant donné son statut de femme mariée, cette dernière se devait de rester aussi souvent que possible avec son mari… elle sortait donc avec son ancien amant, ils allaient diner, danser ou encore voir un film, une incroyable relation s’était tissée entre eux… elle n’aurait jamais pensée qu’elle aurait pu devenir ami avec lui et pourtant elle admettait volontiers aujourd’hui qu’elle n’avait jamais eut une relation amicale aussi forte… certes, ils se cherchaient parfois mais tout ces gestes ou ces paroles restaient dans le domaine d’une provocation amicale…



Alors qu’une nouvelle journée commençait, Alex se demandait quel endroit il n’avait pas encore observé depuis son retour… il pensa alors à ce qu’Izzie lui avait raconté… d’après elle, il devrait essayer de jeter un œil au service de néonatalogie… pur délire d’après lui, il n’avait jamais aimé ce service alors il est certain que ce n’est pas là qu’il retrouverait la mémoire… cependant à cours d’idées, il décida de prendre en compte l’avis de son amie… il s’arrêta au niveau de la maternité, il regarda tout ces nouveaux nés… un sourire apparut au coin de ses lèvres… il continua ensuite son chemin, arrivant au bureau des infirmières… il passa en adressant quelques bonjours et s’aventura à regarder discrètement dans les chambres… çà faisait maintenant une bonne demi-heure qu’il traçait paisiblement son chemin… jusqu’à ce qu’une porte s’ouvre au moment où il allait passer… inévitablement, il ne put empêcher le choc de se produire… il maugréa dans son coin alors qu’elle recula d’un pas en le voyant, comme-ci être trop proche de lui pouvait lui être fatal… elle fut surprise de le voir ici, elle savait qu’il était de retour depuis quelques jours mais elle avait évitée soigneusement de le croiser et apparemment lui aussi puisqu’elle ne l’avait pas vu jusqu’à maintenant… elle se reprit cependant rapidement, avant qu’il ne lui assène une autre de ses paroles blessantes…

_ Addison : « Karev ? que venez-vous faire ici ? »
_ Alex : « Rien, je suis là pour observer… alors j’observe la moindre parcelle de cet hôpital et votre service en fait partit »
_ Addison : « Je vois… et bien faites ce que vous avez à faire alors »
_ Alex : « J’y comptais bien »


Addison alla rejoindre le bureau des infirmières où elle s’arrêta pour compléter quelques dossiers… elle fut surprise de voir qu’il l’avait suivit… elle se retourna vers lui, l’interrogeant du regard… il ne cilla pas et reprit la parole comme-ci de rien…

_ Alex : « D’après plusieurs personnes, j’aurais passé les derniers mois dans votre service, bizarre quand on sais que je déteste l’escouade du vagin, vous ne trouvez pas ?… bon je sais que je vous ai fait une crasse avec l’affaire des Ward et que pour vous venger vous m’avez assigné à votre service mais quand même, vous venger pendant des mois je ne trouve pas çà très cool »
_ Addison : « Je ne vous ai pas forcé à rester ici… vous y êtes revenu de vous même »
_ Alex : « Sérieux ? »
_ Addison : « Oui, je vous ai gardé quelques semaines avant de vous renvoyer à Bailey, vous sembliez plus attiré par la chirurgie plastique à l’époque »
_ Alex : « Surtout que le Dieu de la chirurgie plastique est parmi nous maintenant ! »
_ Addison : « Vous devez parler de Sloan je suppose » ria t’elle
_ Alex : « Exact… donc je suis revenu ici de mon plein grès ?… c’est bizarre »
_ Addison : « Peut-être vous êtes vous rendu compte de votre talent pour cette spécialité »
_ Alex : « Ouais, c’est çà » ria t’il…
_ Addison : « Pourtant je peux vous le confirmer, vous êtes très doué »
_ Alex : « C’est très bizarre de ne rien se souvenir » souffla t’il pour lui même…
_ Addison : « Vous ne vous souvenez vraiment de rien ? »
_ Alex : « Euh… nan… enfin, j’ai quelques flashs qui me reviennent… mais c’est très compliqué à tout remettre dans l’ordre »
_ Addison : « C’est déjà bien, çà va vous revenir… j’en suis certaine »

Le sourire qu’elle lui offrit lui rappela quelque chose mais il était incapable de se souvenir de quoi…

_ Alex : « Ouais, tout le monde me dis çà »
_ Addison : « La patience est tout ce dont vous avez besoin… si vous voulez, vous pouvez me rejoindre au bloc dans une demi-heure, peut-être que quelque chose vous reviendra »
_ Alex : « C’est sympa mais j’ai assisté à une dizaine d’interventions depuis mon retour et honnêtement çà ne m’a rien apporté, je pense que je devrais aller ailleurs, c’est pas ici que j’ai dû vivre des trucs inoubliables »


Addison encaissa cette dernière phrase silencieusement… elle ne pouvait lui en vouloir mais elle ne pouvait s’empêcher de penser qu’il l’a repoussait… elle fit un sourire qui ressembla plus à une grimace qu’à autre chose…

_ Alex : « Ca ne va pas ? »
_ Addison : « Si, si çà va… bon eh bien je ne vous retiens pas, allez donc voir Sloan puisqu’il représente autant à vos yeux »

Elle ne lui laissa pas le temps de répondre et se dirigea d’un pas énervé vers Bailey…

_ Addison : « Dr Bailey, j’ai besoin d’un interne, vous en avez un de libre ? »
_ Dr Bailey : « Bien sûr… euh… Stevens, tu vas avec le Dr Montgomery aujourd’hui »
_ Izzie : « Ok »


Alex regarda sa titulaire indiquer ses recommandations à son amie, il réalisa que ce service avait quelque chose de spécial finalement… quelque chose le perturbait ici…. mais quoi ?… il prit cependant le chemin inverse…

_________________
My love...
And Amy, The fruit of our love... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Montgomery
Derek's love song for Addison
avatar

Féminin Nombre de messages : 10128
Age : 33
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Orientation: 4ère année Médecine
Côté coeur: Mariée et maman...

MessageSujet: Re: Une journée cauchemardesque (Addex...et autres)   Ven 2 Mai - 20:57

CHAPITRE 20


Addison n’avait pas revu Alex de toute la matinée, elle en fut d’ailleurs soulagée, devoir répondre à ses sarcasmes l’épuisait et surtout devoir faire semblant que rien ne s’était passé entre eux la frustrait au plus haut point… heureusement pour elle, la journée était on ne peut plus chargée, elle avait eut plusieurs interventions dans la matinée, ce qui ne lui avait laissé que peu de temps pour penser à son interne… elle était d’ailleurs en train de chercher son interne de la journée, cela devait faire au moins une demi-heure qu’Izzie aurait dû lui apporter les résultats de leur patiente… à bout de patience Addison décida de chercher après elle… elle arpenta tout son service avant de la trouver… sa jeune interne était occupée avec Alex… tendrement enlacés, ils s’embrassaient passionnément, laissant leurs mains vagabonder sur leurs corps… tel un volcan entrant en éruption, Addie sentit la jalousie s’emparer d’elle à la vue de ce spectacle… sans prendre le temps de réfléchir, elle s’avança d’un pas décidé vers eux… ce n’est que lorsqu’elle s’arrêta à un mètre d’eux qu’elle prit la parole d’une voix forte, ne cachant pas son exaspération…

_ Addison : « Stevens, je vous rappel que vous êtes ici pour accomplir votre internat en chirurgie, pas pour vous faire tripoter dans les couloirs ! »

Les deux jeunes gens se séparèrent aussi vite qu’ils le purent, réajustant leurs vêtements rapidement…


_ Izzie : « Oh… euh… je »
_ Addison : « N’essayez pas de vous justifier, allez plutôt faire votre boulot, çà fait une demi-heure que j’aurais dû avoir les résultats de Mme Jenkins ! »
_ Izzie : « Je suis désolé, j’y vais tout de suite » dit-elle en s’éloignant en courant…


Alex, lui, n’était pas aussi gêné qu’Izzie, au contraire il adorait voir le visage contrarié de sa titulaire…

_ Addison : « Je vous croyais avec Sloan » lança t’elle agacée…
_ Alex : « J’en ai eu assez, ce type est injuste et odieux… et puis j’ai trouvé mieux à faire ici »
_ Addison : « J’ai vu çà !!!… mais Stevens n’est pas comme vous Karev, elle a des obligations alors laissez-là travailler »
_ Alex : « Oh çà va, ce n’est pas la fin du monde… et puis vous devez savoir ce que c’est, vous aussi vous avez dû être jeune et insouciante » lâcha t’il sans ce rendre compte que cette phrase pouvait être blessante pour son interlocutrice…
_ Addison : « Retournez voir Sloan où je préviens votre résidente de votre insolence »


Devant l’autorité affichée par sa titulaire il préféra obéir, il s’en alla non sans l’avoir fusillé du regard auparavant… Addison le regarda partir, tremblant nerveusement, serrant ses poings tellement la rage bouillait en elle…





La fin de sa garde arrivée, Mark rejoignit le bar de Joe, comme tout les soirs, il s’accordait une pause avec ses amies… il repéra tout de suite Addie et Callie attablées à une table située au fond du bar… il les rejoignit rapidement…

_ Mark : « Bonsoir mesdames, puis-je m’asseoir à votre table ? » souria t’il…
_ Callie : « Si l’on vous dis non, vous en tiendriez compte ? »
_ Mark : « Euh… non » dit-il en s’asseyant…
_ Callie : « C’est bien ce que je pensais » ria t’elle…
_ Mark : « Alors votre journée les filles ? »
_ Callie : « Pas top, j’ai perdu un gamin de 6 ans sur la table d’op’ ce matin »
_ Mark : « Ah oui, j’en ai entendu parler, un accident de la route, c’est çà ?… pauvre gamin »
_ Callie : « Oui… mais je me console avec ma téquila ! »
_ Mark : « Je peux te consoler si tu veux » la taquina t’il…
_ Callie : « Commence pas, George est là-bas et il nous observe »
_ Mark : « Ooh, je devrais avoir peur » pouffa t’il…

Il ria quelques minutes avant de se tourner vers Addie qui semblait perdue dans la contemplation du contenu de son verre…


_ Mark : « Addie, çà va ? ta journée çà été ? »
_ Addie : « Moi ?… oui, oui, rien de spécial, la routine » répondit-elle en sortant de ses songes…
_ Mark : « T’es sûr ? »
_ Addie : « Oui, je suis sûr… et toi, ta journée ? »
_ Mark : « Moi, rien de spécial mis à part Karev qui m’a collé toute l’après-midi en me cirant les pompes »
_ Addie : « Il cherche les faveurs du Dieu de la chirurgie plastique »
_ Mark : « Un Dieu ? moi ? tu me flattes ma belle ! »
_ Addie : « Cà ne viens pas de moi mais d’Alex, c’est lui qui m’a sortit çà aujourd’hui »
_ Callie : « Oh… tu l’as vu aujourd’hui ? »
_ Mark : « Qu’est-ce qu’il te voulait ? »
_ Addie : « Hey ! pas de panique, je vais bien… il voulait simplement voir si des souvenirs remonteraient à la surface en venant faire un tour dans mon service »
_ Mark : « Et il en a profité pour te parler de moi ? »
_ Addie : « C’est venu comme çà, on a parlé à peine 5 minutes… pas de quoi en faire tout un plat »
_ Callie : « Ok, sujet sensible, parlons d’autre chose que Karev »


Ils rièrent tout les trois en sirotant leurs boissons…


_ Mark : « Hey, les filles, ya une nana super canon qui me matte depuis 2 minutes… »
_ Callie : « Et alors, tu veux qu’on te tiennes la main pour y aller » ria t’elle…
_ Mark : « Très drôle Mme O’Malley ! »
_ Addie : « Je ne voudrais pas te décourager Mark mais elle a l’air accompagné »
_ Callie : « Et son mec n’a pas l’air d’aimer les regards qu’elle t’adresse … ouh il a pas l’air commode en plus de çà ! »
_ Mark : « Merde je l’avais pas vu lui »

les trois amis éclatèrent de rire une fois de plus, ils passèrent 1h à rire de tout et de rien, enchaînant les tequila une à une… laissant leur stress de la journée derrière eux… ne pensant plus qu’à s’amuser et oublier leur tracas quotidiens…

_________________
My love...
And Amy, The fruit of our love... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Montgomery
Derek's love song for Addison
avatar

Féminin Nombre de messages : 10128
Age : 33
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Orientation: 4ère année Médecine
Côté coeur: Mariée et maman...

MessageSujet: Re: Une journée cauchemardesque (Addex...et autres)   Mer 7 Mai - 17:02

CHAPITRE 21


_ Callie : « Au fait, le chef vous a dit pour le bal ? »
_ Addie : « Le bal de Noël, oui… il aurait pu nous prévenir avant, demain soir çà nous laisse peu de temps pour nous trouver une tenue descente »
_ Mark : « Je suis certain qu’il nous a prévenu à la dernière minute pour qu’on ne puisse pas trouver d’excuses… c’est une façon de nous obliger à venir »
_ Addie : « On ne peut pas faire autrement de toute façon, richard compte sur nous »
_ Callie : « Oui, il m’a dit que tout les grands noms de la chirurgie seront présents, il espère trouver de nouvelles subventions »
_ Mark : « Ouais mais je déteste porter ce costume de pingouin »
_ Addie : « Pourtant çà te va très bien » ria t’elle…
_ Mark : « Très drôle… bon allez, c’est moi qui paie la prochaine tournée ! »
_ Callie : « Hm, Addie, il y a un très beau spécimen au bar qui n’arrête pas de se retourner sur toi »
_ Mark : « Où çà ? » demanda t’il précipitamment…
_ Callie : « Tu t’intéresses aux mecs maintenant ? » se moqua t’elle…
_ Mark : « Pff n’importe quoi, je participe à la conversation c’est tout » protesta t’il, tout en jetant des regards vers le bar…
_ Addie : « Il est pas mal ! »
_ Mark : « Tu trouves ? »
_ Callie : « Il est même canon ! »
_ Mark : « Hey ! je te rappel que tu es mariée toi »
_ Callie : « Et alors, çà ne m’empêche pas de regarder »
_ Addie : « C’est bizarre, j’ai l’impression de l’avoir déjà vu »
_ Callie : « Hm… c’est vrai qu’il ne m’est pas inconnu »
_ Mark : « Pff… on s’en fou »
_ Addie : « Qu’est-ce que t’as Mark, tu semblais plus emballé quand s’était toi qui te faisait mater »
_ Mark : « Exact mais s’était différent »
_ Callie : « Serais-tu jaloux ? » ria t’elle…
_ Mark : « Jaloux de ce type, laisses-moi rire »
_ Addie : « Hm… et si on prenait notre revanche »
_ Mark : « Revanche sur quoi ? »
_ Callie : « Houlà ! je vois où tu veux en venir et ce sera sans moi… la dernière fois George a mis une semaine avant de me laisser seule dans un bar alors je n’ai pas envie qu’il me refasse une scène comme la dernière fois ! »
_ Mark : « Ah tu parles de notre pari !… tu veux recommencer ? »
_ Addie : « Pourquoi pas, c’était marrant »
_ Callie : « Bon je vous laisse à votre délire, moi je vais rentrer et embarquer George en passant, il commence à danser et çà c’est pas bon du tout, je crois qu’il a trop bu »
_ Mark : « Ouais, tu devrais lui payer des cours de danse » ria t’il
_ Callie : « Tu es très drôle Mark, ah ah ! »
_ Mark : « Bonne soirée avec Bambi ! Dégonflée ! »
_ Addie : « Tu n’es qu’une lâcheuse Callie ! »


Leur amie fit un signe en guise de réponse et quitta le bar avec son mari sous le bras…


_ Mark : « Alors, on commence ? »
_ Addie : « Deux minutes papillons ! Callie n’est pas là cette fois-ci et je n’ai pas envie de me retrouver coincé avec un type… donc si tu gagnes et je dis bien si !… tu ne pars pas avec ta victime, tu reviens me libérer du boulet que j’aurais ramassé, ok ? »
_ Mark : « Marché conclu !… je n’ai pas envie de te laisser avec un crétin dans le genre de ce mec au bar ! »
_ Addie : « Ah bon ? »
_ Mark : « Quoi, c’est lui que tu as choisis ? »
_ Addie : « Etant donné qu’il m’a déjà remarqué, j’ai déjà la moitié du boulot de fais » ria t’elle…
_ Mark : « Comme tu veux mais attention dans l’hypothèse où ce serait toi qui gagne, je ne te laisserais pas partir avec ce type »
_ Addie : « Alors çà j’y comptais bien ! »
_ Mark : « Donc dès que tu quittes le bar au bras de ce crétin, je te passe un coup de fil, tu auras donc une excuse, peu importe laquelle, à toi d’improviser et si je ne te vois pas revenir dans les 2 minutes qui suivent, je sors te chercher, çà te vas ? »
_ Addie : « Cà me paraît être un très bon plan »
_ Mark : « Ok, alors comme la dernière fois j’avais pris un peu d’avance, je te laisse partir la première »
_ Addie : « Ok… alors, que le meilleur gagne » répondit-elle, un sourire charmeur aux coins des lèvres…



Elle alla rejoindre le bar dans une démarche très sensuelle… elle s’arrêta au niveau du beau jeune homme et demanda tout à fait naturellement…

_ Addie : « Excusez-moi, est-ce que ce siège est libre ? »
_ ? : « Oui, bien sûr »


Elle s’installa sur le siège en croisant ses jambes d’une façon très sexy… Mark l’a regarda faire, un sourire amusé imprimé sur le visage avant de se lancer à son tour sur une jolie petite blonde…


_ ? : « Vous ne me reconnaissez pas, n’est-ce pas ? »
_ Addie : « Euh… non, je devrais ? »
_ ? : « Je ne sais pas, je serais tenté de dire oui étant donné que vous m’aviez laissé votre numéro la dernière fois que l’on s’est vu… mais comme je n’ai pas réussis à vous joindre à ce numéro, j’en déduis que vous m’en avez donné un faux »
_ Addie : « Pardon ? »
_ ? : « Je suis Ben, on s’est rencontré ici il y a de çà quelques mois »


Addison le regarda quelques secondes avant de se remémorer ce beau brun ténébreux aux mains baladeuses qu’elle avait pris pour cible lors de leur premier pari… elle eut un rictus contrarié quand elle songea à la difficulté qu’elle avait eut la première fois à se débarrasser de lui… puis finalement voyant Mark déjà bien avancé dans son baratin de drague qui prenait sur toutes les filles, elle décida de garder cette proie qu’elle savait déjà intéressée…


_ Addie : « Ah oui, désolé, je ne vous avez pas reconnu » dit-elle en arborant son plus beau sourire… « Je suis ravie de vous revoir, la dernière fois j’ai dû m’absenter si rapidement, je suis vraiment désolé »
_ Ben : « Ce n’est rien, çà arrive… par contre vous auriez pu me donner le bon numéro »
_ Addie : « C’est le cas… seulement j’ai perdue mon téléphone très peu de temps après notre rencontre et je n’avais pas votre numéro… » bredouilla t’elle, surprise elle-même de la facilité avec laquelle elle mentait à ce bel homme…
_ Ben : « Ok, alors je peux vous offrir un verre sans que vous ne preniez la fuite ? »
_ Addie : « Volontiers » ria t’elle…


Après avoir bu son verre aussi rapidement que possible, Addie jeta un œil vers Mark… celui-ci avait déjà passé son bras autour de la jeune femme, lui parlant tendrement à l’oreille… Addie sentit qu’elle était sur le point de perdre une nouvelle fois mais elle ne se risquait pas à faire trop de geste envers Ben, celui-ci était vraiment séduisant mais sa manie des mains baladeuses ne lui était pas passée avec le temps… au contraire, elle ne cessait de lui enlever sa main de sa cuisse alors qu’il recommençait 2 minutes plus tard … à bout de patience, elle décida d’abandonner le jeu en sortant seule du bar..


_ Addie : « Je vous remercie pour le verre Ben mais je vais devoir vous laisser, je suis de garde demain matin »
_ Ben : « Oh d’accord, je comprends, le travail avant tout »
_ Addie : « Oui, je suis désolé » dit-elle en se levant…
_ Ben : « Puis-je au moins vous proposer de vous raccompagner jusqu’à votre voiture ? »
_ Addie : « Euh… oui, pourquoi pas »


Sans le vouloir elle gagna la deuxième manche, quittant le bar au bras de ce grand ténébreux, lançant un regard victorieux à Mark qui n’en revenait pas de la voir sortir seulement au bout de 10 minutes de leur petit jeu… à peine sa chevelure rousse disparu qu’il en laissa tomber sa bimbo pour dégainer son téléphone…



A peine sortit, Addison sentit son téléphone vibrer, elle l’extirpa habillement de son sac avant de s’excuser auprès de Ben…

_ Addie : « Excusez-moi… »

Elle n’eut pas le temps d’ajouter quoi que ce soit que son compagnon d’un soir lui frappa violemment le poignée pour envoyer le téléphone se briser quelques mètres plus loin…

_ Addie : « Aïe !!! ça ne va pas, vous êtes malade !!! » hurla t’elle en se massant le poignée…
_ Ben : « Tu ne me feras pas le même coup que la dernière fois en me laissant en plan après m’avoir allumé »


Elle alla pour rejoindre le bar mais il agrippa fortement son bras, l’emmenant un bout plus loin…

_ Addie : « Lâchez-moi, vous me faites mal !!! »
_ Ben : « Fermes-là beauté »

Il accompagna ses paroles par des gestes, la plaquant violemment sur le premier capos de voiture qui se présenta à lui… il s’insinua avec force entre ses cuisses alors qu’elle se débattait en hurlant… il lui attrapa alors les poignées pour les immobiliser au dessus de sa tête tandis que de son autre main il s’insinuait sous sa robe…





Alex, qui sortait d’une très longue garde qui ne lui avait toujours pas permis de retrouver ses souvenirs, s’arrêta un instant pour observer ce couple qui s’offrait une pause câline de l’autre côté de la rue, dans le parking de Joe… il allait reprendre son chemin quant il entendit un bruit de vêtements déchirés accompagné d’un hurlement féminin, il comprit alors que ce n’était pas un couple qu’il observait… ce n’est que quelques secondes plus tard, lorsque cet homme se redressa pour gifler férocement sa proie qu’il reconnu la jeune femme… sentant son sang ne faire qu’un tour dans ses veines, il ne put s’empêcher de hurler…

_ Alex : « Hey !!! lâchez-là !!!»


Ben, alerté par cet homme qui osait le déranger se retourna… quand il vit Alex qui tentait de traverser entre toutes les voitures qui circulaient, il prit peur et releva Addison pour la pousser avec forte au sol avant de s’enfuir…

Mark, alerté que son amie n’est pas répondu à son coup fil, décida de sortir voir… il repéra tout de suite Addison heurter durement le sol… il se précipita à son secours tandis que Ben faisait crisper les pneus de sa moto en démarrant…


Alex arriva à leur niveau au moment où Mark passait sa veste sur les épaules de son amie, sa robe ou plutôt les lambeaux de tissus qu’il en restait ne recouvraient en effet que peu de son anatomie, laissant percevoir ses sous-vêtements…


_ Mark : « Addie, est-ce que çà va ? »
_ Addie : « Oui… je crois… çà va » répondit-elle en se relevant, tremblant de tout son corps…
_ Alex : « Est-ce que çà va ? je peux faire quelque chose ? » débita t’il en arrivant en courant…
_ Addie : « Je vais bien… merci Karev »
_ Alex : « Vous êtes sûr ?… votre genou… » dit-il en regardant ses jambes…


Mark se pencha pour regarder son genou de plus près alors qu’Alex regarda sa joue…


_ Mark : « Ce n’est pas profond, on va quand même aller faire un bilan à l’hôpital par précaution »
_ Alex : « Vous devriez mettre de la glace sur votre pommette »
_ Addie : « Arrêtez ! je vais bien et je n’irai pas aux urgences » s’emporta t’elle…
_ Mark : « Ok, ne t’énerve pas… je… je vais te ramener à l’hôtel et prendre soin de toi, ok ? »
_ Addie : « D’accord … euh… Karev ? »
_ Alex : « Oui ? »
_ Addie : « Ne parlez à personne de ce qui vient de se passer… s’il vous plait »
_ Alex : « Je serais aussi muet qu’une tombe »


Elle le remercia d’un léger signe de tête alors que Mark passa un bras autour de ses épaules pour la guider jusqu’à sa voiture, il redoublait de gestes attentionnés envers elle…
Alex les regarda s’éloigner, observant cette femme encore toute tremblante… et tout d’un coup, il se rappela… c’était comme-ci tout ces flashs qui lui revenaient depuis des semaines venaient de se remettre dans l’ordre, comme-ci tout redevenait clair dans son esprit… c’est alors qu’il réalisa que la femme qu’il aimait venait de se faire agresser devant ses yeux…

_________________
My love...
And Amy, The fruit of our love... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Montgomery
Derek's love song for Addison
avatar

Féminin Nombre de messages : 10128
Age : 33
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Orientation: 4ère année Médecine
Côté coeur: Mariée et maman...

MessageSujet: Re: Une journée cauchemardesque (Addex...et autres)   Mer 11 Juin - 1:35

CHAPITRE 22



Alex arriva très tôt le lendemain au Seattle Grace, il avait passé sa nuit à chercher le sommeil sans arriver à le trouver… il revoyait sans cesse cet homme sur la femme qu’il aime, il avait osé poser ses mains sur elle… il avait des nausées rien qu’à imaginer ce qui aurait pu se passer s’il n’était pas intervenu… il partit donc très tôt ce matin-là, autant pour éviter Izzie que pour se renseigner sur l’état de sa titulaire préférée… à peine arrivé, il rencontra sa résidente…


_ Dr Bailey : « Alex, qu’est-ce que tu fais déjà là ? ta garde ne commence que dans 1h »
_ Alex : « Je sais mais je n’arrivais pas à dormir »


Il se demanda un instant s’il devait dire tout de suite qu’il avait retrouvé la mémoire, cependant il pensa que s’il ne disait rien, il pourrait vagabonder dans les couloirs à sa guise et donc pouvoir aller en néonat… il décida donc de ne rien dire et faire comme s’il était encore amnésique… rien qu’une journée…


_ Dr Bailey : « Bon et bien dans ce cas, viens avec moi au bloc »
_ Alex : « Au… au bloc ? » demanda t’il surpris…
_ Dr Bailey : « Oui, au bloc… je sais que tu ne dois qu’observer mais là il s’agit d’une intervention très rare et comme tu es là autant que tu puisses en apprendre quelque chose, tu n’auras sans doute plus la possibilité de revoir çà avant des années »
_ Alex : « D’accord… j’arrive dans 2 minutes »
_ Dr Bailey : « Pas dans 2 minutes Karev, tu vas au bloc tout de suite, c’est clair ? »
_ Alex : « Oui… très clair… »


Il dut se rendre à l’évidence qu’il ne pourrait sans doute pas voir si Addison allait bien avant des heures, même si la possibilité d’aller au bloc lui plaisait, il aurait préféré s’occuper d’elle… surtout que Sloan ne l’a quittait pas…





4 heures plus tard, Alex sortit du bloc, cette opération avait été vraiment passionnante mais son esprit vagabondait dans d’autres contrées… dès qu’il le put, il se précipita en néonat… il y trouva rapidement sa titulaire, elle sortait d’une chambre et avançait vers lui sans le voir, inscrivant des notes dans un dossier tout en marchant… comme elle le faisait souvent… il nota qu’elle avait délaissée ses jupes et autres robes pour un pantalon, sans doute pour cacher sa blessure au genou pensa t’il… il remarqua aussi sa pommette rougit, bleue par endroit…
Quand elle releva le nez de son dossier, elle n’était qu’à quelques mètre de lui…


_ Addison : « Dr Karev ?! » lâcha t’elle à la fois surprise et gênée de le voir… « Euh… si vous cherchez Stevens, elle n’est pas ici, je crois qu’elle est en cardio aujourd’hui »
_ Alex : « Non, c’est vous que je cherchais… je… je me demandais comment vous alliez »
_ Addison : « Oh… euh, je… çà va » bredouilla t’elle, mal à l’aise…
_ Alex : « Et votre genou, çà va ? »
_ Addison : « Oui, ce n’est qu’une éraflure, rien de grave… justement, je voulais vous remercier pour ce que vous avez fait… enfin pour être intervenu… hier soir »
_ Alex : « Pas besoin de me remercier, je ne pouvais pas rester sans rien faire… mais çà m’énerve qu’il se soit barré, j’aurais voulu le coincer »
_ Addison : « Oui… moi aussi » avoua t’elle…


Elle évita de le regarder, par peur de se perdre une nouvelle fois dans son regard… pour ne pas souffrir une nouvelle fois… pour ne pas subir son regard compatissant…


_ Mark : « Addie j’ai une femme enceinte brûlée au 3ème degré, je vais avoir besoin de toi » hurla t’il en s’engouffrant dans l’ascenseur… elle eut tout juste le temps de lui lancer un « J’arrive » avant que les portes ne se referment…


_ Addison : « Il faut que j’y aille, retournez donc en cardio, je suis certaine que vous y trouverez Stevens… ici, il ne se passe rien d’intéressant comme vous me l’avez fait remarquer »


Alex prit alors conscience de toutes ses choses blessantes qu’il lui avait débité ces derniers mois, il sentit dans son regard qu’elle souffrait de tout cela…


_ Alex : « Je ne voulais pas dire que… »
_ Addison : « Peu importe ce que vous vouliez dire, vous l’avez dit et je ne voudrais pas vous faire subir un supplice en vous retenant ici » le coupa t’elle vivement…
_ Alex : « Comme vous voulez… je… je voulais simplement voir comment vous vous sentiez »
_ Addison : « Je vais très bien Karev, je vous remercie encore pour ce que vous avez fait mais ne vous sentez pas obliger de vous occuper de moi, je suis assez grande pour le faire moi-même »
_ Alex : « Oui mais vous vous êtes fait agresser et ce type à bien faillit vous v… » elle le coupa de nouveau, montant le ton…
_ Addison : « Taisez-vous !!! allez plutôt vous occuper de Stevens, c’est d’elle dont vous devez vous soucier, pas de moi ! »
_ Alex : « Izzie va très bien »
_ Addison : « Moi aussi ! » cria t’elle en s’éloignant en courant vers l’ascenseur alors que son biper sonnait… surement Mark pensa Alex…


Il l’a regarda s’engouffrer dans l’ascenseur avant de se décider à aller retrouver Izzie en cardio, il voulait rompre avec elle, il ne pouvait s’empêcher de penser à Addison… cependant, pendant le chemin, il pensa qu’il ne devrait peut-être pas rompre aujourd’hui, il lui avait en effet promit d’être son cavalier pour le bal de Noël du soir… il aimait sa titulaire mais il ne pouvait se résoudre à faire souffrir Izzie… il décida donc de l’accompagner comme prévu au bal…




Quelques heures plus tard, dans une immense salle des plus chic, les petits fours et le champagne coulaient à flots… les invités arrivaient les uns après les autres, tous mieux vêtus les uns que les autres… Addison remarqua tout de suite Alex arriver… avec une Izzie Stevens rayonnante à son bras… elle détourna rapidement son regard du jeune couple, se réfugiant dans son cocktail…
Alex délaissa rapidement la jolie blonde, cherchant sa bien aimée dans toute cette foule… il l’a repéra près du bar, seule… elle semblait assez nerveuse, se retournant régulièrement au moindre bruit suspect… il ne put s’empêcher de l’a trouver terriblement sexy dans cette superbe robe noir retombant merveilleusement bien jusqu’à ses pieds, arborant un décolleté profond… il allait avancer vers elle quand il vit Sloan s’approcher d’elle… elle l’enlaça tendrement, déposant un doux baiser sur sa joue… Alex remarqua tout de suite qu’elle semblait plus sereine avec cet étalon à ses côtés… il retourna alors près d’Izzie…



_ Mark : « Tu es magnifique Addie ! »
_ Addison : « Oh çà... ce n’est qu’une vieille robe trouvée au fond de mon armoire » répondit-elle en regardant sa robe…
_ Mark : « Vieille ou pas, elle te va vraiment très bien… comment tu te sens ? »
_ Addison : « Bien »
_ Mark : « Tant mieux… et je vois que ta joue n’a presque plus rien »
_ Addison : « C’est la magie du maquillage » ria t’elle…
_ Mark : « je n’y avais pas pensé » ria t’il à son tour… « en tout cas je vois que tu as pensé à tout… je parle des bracelets » précisa t’il…
_ Addison : « Oui, çà cache les hématomes » elle changea de sujet rapidement… « En tout cas, je peux te dire que le costume de pingouin comme tu dis, te va très bien… tu es très élégant »
_ Mark : « Ouais, je fais un sexy pingouin ! »

Callie arriva à son tour, laissant son mari avec ses amis…

_ Callie : « Coucou vous deux ! »
_ Mark : « Hum… encore une jolie femme… »
_ Callie : « Qu’est-ce qu’il dit le pingouin ? »
_ Mark : « Hm… touché »
_ Addison : « Alors là, elle t’a eut! » ria t’elle…
_ Callie : « Hey, qu’est-ce qui t’es arrivé ? » demanda t’elle en regardant le visage de son amie…
_ Mark : « Qu’est-ce qu’elle a ? je vois rien moi » tenta t’il…
_ Callie : « Si… regarde là » dit-elle en prenant le visage d’Addie entre ses mains pour regarder de plus près…
_ Addison : « Ce n’est rien » se défendit-elle rapidement en se dégageant… « Je me suis prise une porte en me levant dans le noir cette nuit »
_ Callie : « Tu es sûr que c’est une porte ? »
_ Mark : « Ah j’adore ce slow ! tu viens danser Addie ? » lança t’il en lui prenant la main, l’entrainant sur la piste de danse…

_________________
My love...
And Amy, The fruit of our love... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Montgomery
Derek's love song for Addison
avatar

Féminin Nombre de messages : 10128
Age : 33
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Orientation: 4ère année Médecine
Côté coeur: Mariée et maman...

MessageSujet: Re: Une journée cauchemardesque (Addex...et autres)   Mer 11 Juin - 1:36

CHAPITRE 23



_ Addison : « Merci d’être intervenu »
_ Mark : « Ce n’est rien, je voyais que tu commençais à perdre pied »
_ Addison : « C’est juste que j’ai un peu de mal à mentir à Callie… tu comprends d’habitude je lui dis tout »
_ Mark : « Tu sais, rien de t’empêche de lui en parler »
_ Addison : « Non, je ne veux pas que çà se sache… déjà qu’Alex a tout vu, c’est déjà difficile de le regarder en face »
_ Mark : « Hm… pourtant moi je suis au courant et çà ne t’embête pas »
_ Addison : « Oui mais toi c’est différent »
_ Mark : « En quoi c’est différent ? je suis ton ami tout comme Callie »
_ Addison : « Oui mais notre amitié est différente, je veux dire qu’entre nous deux c’est… plus fort… on se connaît depuis tellement longtemps que j’ai l’impression que l’on se connaît par cœur, comme-ci l’on avait aucun secret l’un pour l’autre… le lien qui nous lie est beaucoup plus fort qu’une simple amitié… enfin tu vois ce que je veux dire »
_ Mark : « Oui, je vois tout à fait où tu veux en venir… c’est ce que je ressens moi aussi » répondit-il dans un sourire…


Elle lui répondit d’un immense sourire… puis ils se laissèrent porter par la musique… dansant enlacé comme deux amants… collés l’un à l’autre… ce qui n’échappa pas à Alex qui n’avait cessé d’observer la jolie rousse depuis son arrivée… étaient-ils ensemble après tout le mal que Sloan avait put lui faire ?…
Addison remarqua bien vite le regard de son interne posé sur elle… intriguée elle le regarda aussi… qu’avait-il à ne pas la quitter des yeux ? il était pourtant venu avec Izzie alors pourquoi restait-il à la fixer ?…
La sentant ailleurs, Mark se détacha légèrement d’elle pour pouvoir la regarder…


_ Mark : « Ca ne vas pas ? »
_ Addison : « Pourquoi il me regarde comme çà ? »
_ Mark : « Qui ? »
_ Addison : « Alex »


Mark lança un rapide coup d’œil vers son interne alors qu’Addie évitait de regarder par là, gênée du regard qu’il lui lançait…


_ Mark : « J’en sais rien »
_ Addison : « Est-ce que j’ai quelque chose qui ne va pas ? » demanda t’elle en s’inspectant discrètement…
_ Mark : « Nan, t’es impeccable »
_ Addison : « Alors pourquoi est-ce qu’il ne me lâche pas depuis qu’il est arrivé ? »
_ Mark : « Peut-être qu’il s’est rendu compte que tu es la plus séduisante de toute l’assemblée »
_ Addison : « Arrêtes, il est venu avec Stevens »
_ Mark : « Et alors, je ne vois pas le rapport »
_ Addison : « Elle est magnifique dans cette robe… et elle est… jeune » ajouta t’elle à demi-mot…
_ Mark : « Qu’est-ce que tu racontes, toi aussi tu es jeune » ria t’il…
_ Addison : « Non, je ne fais que constater Mark, j’arrive à mes 40 ans, je ne suis plus toute jeune et je le sais bien »
_ Mark : « Arrêtes, tu n’es pas vieille ! » dit-il en se rendant compte qu’elle était plus que sérieuse… « Qui a bien pu te mettre une telle idée en tête ? »


Addison ne répondit pas… inconsciemment elle dirigea son regard vers Alex qui à quelques mètres d’eux sirotait un cocktail tout en les observant…


_ Mark : « Quoi ?! ne me dis pas que ce crétin t’as dis que tu étais vieille ! » s’emporta t’il alors qu’ils continuaient de danser…
_ Addison : « Non !… enfin pas directement… »
_ Mark : « Expliques-moi ou alors c’est à lui que je vais aller demander des explications »
_ Addison : « Il ne me l’a pas dit mais… je l’ai surpris hier avec Stevens… ils étaient… enfin, tu vois quoi… bref, je n’ai pas pu m’empêcher d’intervenir… »
_ Mark : « Aïe… tu n’y as pas été trop fort j’espère »
_ Addison : « Je ne pense pas, non… j’ai renvoyé Stevens à son boulot et je t’ai envoyé Alex… c’est là qu’il m’a sortit que moi aussi J’AVAIS du être jeune et que donc je devrais être plus compréhensive… alors non, il ne me l’a pas dit mais il m’a clairement fait prendre conscience de notre différence d’âge »
_ Mark : « Il a dit çà sous le coup de la colère et il ne se souvient pas de ce qu’il s’est passé entre vous… je sais que c’est dur mais tu ne peux pas lui en vouloir »
_ Addison : « Je ne lui en veux pas… je prends seulement conscience qu’à mon âge je n’ai plus grand chose à espérer »
_ Mark : « Qu’est-ce que tu veux dire par là ? »
_ Addison : « Il faut se rendre à l’évidence Mark, une femme de mon âge sert tout au plus de divertissement avant de trouver mieux »
_ Mark : « Comment tu peux dire une chose pareil ?! »
_ Addison : « Je ne fais que constater… Derek a choisit Meredith, toi tu n’as pas arrêté de t’envoyer tout ce qui bouge dès que j’avais le dos tourné et Alex… Alex a Stevens » sentant les larmes lui monter, elle se détacha de Mark avant d’ajouter dans un sanglot… « Et même pour ce type hier, je n’étais qu’un moyen de se soulager »


Mark n’eut pas le temps de la retenir qu’elle était déjà partit en courant se réfugier sur la terrasse où seul là elle pouvait se laisser aller sans être vu… il n’attendit pas une minute avant de s’empresser de la rejoindre…




Alex se demandait ce qui se passait… pourquoi était-elle partit aussi rapidement ? pourquoi semblait-elle si triste ? et surtout pourquoi pleurait-elle ?… il se sentait responsable de son grand désarroi, il ne pouvait être que le seul responsable après toutes ces semaines pendant lesquelles il l’avait assaillit de ses remarques blessantes, la torturant un peu plus chaque jour… en cet instant présent il aurait voulu se précipiter à ses côtés, la prendre dans ses bras et la consoler du mieux qu’il le pouvait, la berçant tout en la couvrant de mot doux, se faisant pardonner tout le mal qu’il avait pu lui faire… mais il ne fit rien… Sloan était là… il était toujours là, il ne l’a laissait jamais seule, pourquoi ?… il avait bien remarqué tout ces gestes entre eux, ces regards et ces sourires… mais il demeurait persuadé qu’ils n’étaient pas ensemble… la façon dont elle le regardait, il savait que le regard qu’elle lui réservait était bien plus qu’un regard que l’on adresse à son interne… mais était-elle amoureuse de lui ? l’aimait-elle comme lui l’aime ?… les questions défilaient devant ses yeux… sans qu’aucune réponse ne lui viennes…

_________________
My love...
And Amy, The fruit of our love... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addison Montgomery
Derek's love song for Addison
avatar

Féminin Nombre de messages : 10128
Age : 33
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Orientation: 4ère année Médecine
Côté coeur: Mariée et maman...

MessageSujet: Re: Une journée cauchemardesque (Addex...et autres)   Mer 11 Juin - 1:37

CHAPITRE 24



Mark sortit sur la terrasse où le vent froid vint lui fouetter le visage… il referma la porte derrière lui avant de prendre la parole…


_ Mark : « hey ! je ne te laisserais pas dire des choses pareilles sans intervenir, tu ne peux pas dire que tu ne représentes rien d’autre qu’un amusement alors que tu as passé 11 ans de ta vie avec Derek, tu ne peux pas dire qu’il ne t’aimait pas ! »
_ Addison : « Oui, et tu vois le résultat, aujourd’hui il est avec sa gamine de 12 ans ! »
_ Mark : « Tu ne peux pas lui reprocher, si nous n’avions pas couché ensemble il serait toujours avec toi, il t’aimerait encore »
_ Addison : « Arrêtes ! avant qu’il ne nous surprennes çà faisait des mois qu’il ne me touchait plus, c’est à peine s’il me voyait, c’est comme-ci je faisait partie des meubles, il ne m’aimait plus depuis bien longtemps… notre mariage était finit bien avant que je ne couche avec toi et si ce n’était pas moi qui l’aurais trompé, c’est lui qui aurait finit par aller voir ailleurs… alors ne me dis pas qu’il m’aimait !… Derek était simplement trop gentils pour me dire que c’était finis, il a préféré attendre que je commette la faute irréparable et en prime c’est moi qui dois assumer l’échec de notre mariage ! »
_ Mark : « Ok vous aviez des problèmes mais çà ne veux pas dire que vous ne les auriez pas résolu »
_ Addison : « Vois la vérité en face Mark, tu as vu comment il regarde Meredith ? tu as vu la façon dont il l’a couve des yeux ? jamais, tu entends, jamais il ne m’a regardé comme çà, même au tout début de notre mariage… il ne m’a jamais aimé comme il l’aime, il n’a jamais ressentit pour moi ne serait-ce qu’un quart de ce qu’il ressent pour elle… alors ne vient pas me dire qu’il m’aimait vraiment, il a cru m’aimer, nous étions jeunes et insouciants c’est tout… et moi j’y ai tellement cru que j’ai passé toute ma jeunesse aux côtés d’un homme qui ne m’aimait pas vraiment »
_ Mark : « Ok, je ne peux pas affirmer pour Derek mais pour moi… pour moi Addie, tu n’as jamais représenté un divertissement, je t’aimait vraiment et quelque part je t’aimerais toujours… »
_ Addison : « Ah oui ?! et c’est pour me prouver à quel point tu m’aimes que tu t’es envoyé toutes les infirmières ? » hurla t’elle…
_ Mark : « Je sais, j’ai été con et je le regrette mais jamais je ne t’ai mentis, j’étais vraiment sincère quand je te disais que je t’aimais… seulement j’avais des besoins et… » elle le coupa vivement…
_ Addison : « Des besoins ! tu vois, tu l’admets toi-même, je n’étais pas suffisante pour te combler ! j’étais là et pourtant tu préférais aller voir d’autres filles, plus jeune bien sûr ! »
_ Mark : « Nan ! c’est pas ce que je voulais dire ! »
_ Addison : « Alors vas-y ! expliques-moi ! dis moi pourquoi je ne satisfait aucun homme… dis moi pourquoi tu ressentais ce besoin d’être avec elles plutôt qu’avec moi… vas-y, éclaires moi Mark parce que je commence à penser que je ne suis bien pour personne, que je vais finir seule comme une vieille fille aigrie… » elle ne put continuer, étouffant sous ses sanglots…


Il l’attira vers lui et l’enlaça de ses bras protecteurs… il la laissa pleurer sur son épaule tendit qu’il caressait ses cheveux d’une main tout en lui parlant d’une voix douce…


_ Mark : « Je n’ai pas vraiment de réponses à te donner Addie mais je t’assure que tu es bien plus qu’un passe-temps ou un amusement, je n’ai pas su te garder et crois-moi je m’en mords les doigts encore aujourd’hui, j’étais immature et je pensais que tu ne partirais jamais, je me croyais irrésistible, c’est de ma faute si çà n’a pas marché entre nous et pas de la tienne, dans le fond tu mérites beaucoup mieux que moi ou même que Derek… crois-moi tu finiras par trouver, je suis certain que tu trouveras cet homme qui saura te rendre heureuse, celui qui ne verra que toi, celui qui te fera les plus beaux enfants du monde… alors surtout ne perds pas espoir, tu es jeune, tu as encore toute la vie devant toi et tu es promise à faire de grandes choses, il faut simplement que tu y crois… et ne perds pas de vue qu’on dit souvent que l’on cherche ailleurs ce que l’on a devant nos yeux… il est peut-être là, tout près et que tu ne t’en rends pas encore compte, mais il est là… ne perds pas confiance en l’amour et surtout pas en toi… ok ? »
_ Addison : « … ok… » lâcha t’elle dans un souffle presque inaudible…


Elle se laissa encore bercer quelques instants dans les bras rassurant de son ami, jusqu’à se qu’il l’a sente frissonner…


_ Mark : « Il gèle ici, tu vas attraper la mort dans cette robe… je vais te ramener chez toi, restes ici, je vais chercher ta veste »
_ Addison : « Non, attends ! » cria t’elle en lui attrapant le bras… « Ne me laisse pas toute seule ici » ajouta t’elle en regardant la nuit noire, écoutant le vent s’engouffrer dans les arbres voisins…
_ Mark : « Pourquoi ? tu as peur du noir ? » ria t’il…
_ Addison : « Non, je… c’est juste qu’il… »
_ Mark : « Il ?… Oh, tu as peur que ce type d’hier revienne ? ne t’en fais pas, il a bien vu que tu étais entourée, il ne risquera pas sa peau en revenant à la charge ou alors c’est qu’il est vraiment stupide »
_ Addison : « Peut-être… mais je n’ai pas envie de rester seule dehors »
_ Mark : « Ok, alors viens »


Il lui prit la main et ensemble ils rentrèrent dans la salle pleine de monde, il l’a laissa dans un coin en lui assurant qu’il n’en avait que pour quelques minutes et la laissa seule…





Alex qui n’avait cessé d’observer la porte par laquelle ils étaient sortis, les vit entrer main dans la main, il profita que Sloan s’éloigna pour enfin approcher la jolie rousse… elle ne le remarqua pas avant qu’il ne prenne la parole… la faisant sursauter au passage…


_ Alex : « Bonsoir »
_ Addison : « Bonsoir » répondit-elle sentant encore son cœur battre à tout rompre …
_ Alex : « Désolé, je ne voulais pas vous faire peur »
_ Addison : « Non, ce n’est rien… j’étais dans mes pensées »


Ils se regardèrent un peu gênés tout les deux, pas forcément pour les mêmes raisons… il l’a regardait intensément alors qu’elle baissait les yeux… sentant le malaise s’intensifier, il décida de se lancer…


_ Alex : « Vous êtes magnifique ce soir »
_ Addison : « Oh, euh… merci » répondit-elle surprise qu’il lui fasse un compliment… « Votre amie l’est davantage » ajouta t’elle en regardant derrière lui…
_ Alex : « Mon amie ? » répéta t’il en suivant son regard… « Ah, Izzie, oui, elle est très en beauté… mais elle ne vous arrive pas à la cheville » reprit-il en un sourire tout en ne la lâchant pas du regard…
_ Addison : « Pardon ? » ne put-elle s’empêcher de dire en entendant cela…


Il ria en voyant l’étonnement sur son visage… comme-ci elle s’attendait à tout sauf à une telle réponse…


_ Alex : « Vous avez très bien entendu… et sinon, vous n’avez pas trop mal ? » demanda t’il aussi pressé de s’enquérir de sa santé que de changer de sujet…
_ Addison : « Mal ? » il lui désigna ses poignées bleutés ainsi que son visage à la pommette rougit avant qu’elle ne comprenne où il voulait en venir… « Oh çà ! non çà va, je ne sens presque rien » répondit-elle un peu mal à l’aise…
_ Alex : « Tant mieux… mais si vous avez besoin de quoi que ce soit, je suis là, de jour comme de nuit, vous pouvez compter sur moi »
_Addison : « Pourquoi ?… pourquoi êtes-vous si gentils d’un seul coup ? » demanda t’elle à la fois surprise et perdue…


Il lui offrit un sourire charmeur avant de voir Sloan revenir au loin… il aurait voulu lui dire tout de suite qu’il l’aime et qu’il se souvient mais l’endroit ne s’y prêtait pas vraiment, il préférait faire çà au calme, en étant seul avec elle… il s’éclipsa donc avant que Mark ne revienne…


_ Alex : « Je vais vous laisser, le Dr Sloan arrive et vous semblez être avec lui… bonne fin de soirée Dr Montgomery »
_ Addison : « Je… » elle n’eut pas le temps de répliquer qu’il avait déjà disparut dans la foule…


Mark arriva auprès d’elle quelques secondes après… il était resté un peu en retrait en les voyant parler mais il les avait vu trop tard, Alex s’en allait déjà…


_ Mark : « J’espère que ce n’est pas moi qui l’ai fait fuir, avec tout ce monde je n’avais pas vu que tu étais accompagné »
_ Addison : « Je ne sais pas… je … » elle regardait toujours vers l’endroit où elle l’avait perdu de vue…
_ Mark : « Qu’est-ce qu’il voulait ? qu’est-ce qu’il t’as dit ? »
_ Addison : « Je ne suis pas sûr d’avoir tout compris… »
_ Mark : « Comment çà ? »
_ Addison : « Il a été… gentils »
_ Mark : « Sans déconner ?! et pourquoi il s’est barré alors ? »
_ Addison : « Je crois qu’il pense qu’on est ensemble »
_ Mark : « Qui çà ? » il nota le regard de son amie… « Toi et moi ? nan tu rigoles, où est-ce qu’il a été pêcher çà ! » ria t’il…
_ Addison : « J’en sais rien… je te dis, je ne suis pas sûr d’avoir tout compris… je ne m’attendais pas à ce qu’il viennes me parler à vrai dire »
_ Mark : « Bah si tu veux en savoir plus, t’as qu’a demander à Bailey pour l’avoir dans ton service demain, tu verras bien s’il est toujours « gentils » ou si c’est les effets de l’alcool qui jouent en sa faveur » se moqua t’il…
_ Addison : « Arrêtes ! tu ne peux pas être sérieux rien que deux minutes ! » répondit-elle avant de rire à son tour…
_ Mark : « Allez viens, je te ramène »

_________________
My love...
And Amy, The fruit of our love... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une journée cauchemardesque (Addex...et autres)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une journée cauchemardesque (Addex...et autres)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un journée presque comme les autres.../ PV électrique/
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» Une journée en Afrique
» L'Islam rejoint les autres religions
» Une journée à Soissons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Greys-Practice à Harvard :: Coin détente :: Fanart et Fanfic :: Fanfic :: Fanfics Grey's Anatomy-
Sauter vers: